Craig Wright est a la tete  d’une fortune de 55 milliards de Dollars  . Cette somme gigantesque a valu au scientifique un récent procès contre le successeur de David Kleiman, son associé décédé en 2013, qui lui réclame la moitié du butin.
 
 
Craig Wright  est un chercheur  en informatique  et  un entrepreneur australien de 51 ans, Craig Wright a affirmé publiquement en 2016 être l’inventeur du Bitcoin. 
 
Craig Wright a fourni les preuves qu’il a obtenues au cours de son parcours académique plus d’une douzaine de diplômes4, dont un doctorat en philosophie, une maîtrise en statistique, une maitrise en droit commercial international, une maîtrise en ingénierie de la sécurité de l’information, en gestion de la sécurité de l’information, en sécurité des systèmes d’information, en réseaux et administration des systèmes, et à au moins 19 certifications du GIAC, l’un des principaux organismes de certification en sécurité informatique . 
 
Pour appuyer ses propos, celui-ci bénéficie d’un argument de poids : son portefeuille. En effet, ce dernier contient pas moins de 1,1 million de Bitcoins, soit environ 48 milliards d’euros. 
 
Le tribunal du district sud de la Floride a tranche et  la justice a donné raison à Craig Wright, qui pourra conserver l’intégralité de son imposant portefeuille. En revanche, celui-ci devra verser 100 millions de dollars de dommages et intérêts à W&K Information Defense Research, la société fondée par David Kleiman, le deuxième homme qui serait responsable du Bitcoin. Alors, mystère résolu ? Pas vraiment.

Certes, nombreux sont les experts à souligner que pour posséder autant de Bitcoin, Craig Wright devait effectivement être présent au tout début de la technologie. Pour autant, cela ne fait pas de lui son créateur. Les preuves publiées par le chercheur en 2016 sont toujours très controversées, tandis que ce dernier s’est maintes fois retenu d’en fournir de nouvelles. 
 
 
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed (15)

L’homme qui vaut 55 milliards de Dollars

 

Craig Wright est a la tete  d'une fortune de 55 milliards de Dollars  . Cette somme gigantesque a valu au scientifique un récent procès contre le successeur de David Kleiman, son associé décédé en 2013, qui lui réclame la moitié du butin.  Craig Wright  est un chercheur  en informatique  et  un entrepreneur australien de 51 ans, Craig Wright a affirmé publiquement en 2016 être l’inventeur du Bitcoin.  Craig Wright a fourni les preuves qu'il a obtenues au cours de son parcours académique plus d'une douzaine de diplômes4, dont un doctorat en philosophie, une maîtrise en statistique, une maitrise en droit commercial international, une maîtrise en ingénierie de la sécurité de l'information, en gestion de la sécurité de l'information, en sécurité des systèmes d'information, en réseaux et administration des systèmes, et à au moins 19 certifications du GIAC, l'un des principaux organismes de certification en sécurité informatique .  Pour appuyer ses propos, celui-ci bénéficie d’un argument de poids : son portefeuille. En effet, ce dernier contient pas moins de 1,1 million de Bitcoins, soit environ 48 milliards d’euros.  Le tribunal du district sud de la Floride a tranche et  la justice a donné raison à Craig Wright, qui pourra conserver l’intégralité de son imposant portefeuille. En revanche, celui-ci devra verser 100 millions de dollars de dommages et intérêts à W&K Information Defense Research, la société fondée par David Kleiman, le deuxième homme qui serait responsable du Bitcoin. Alors, mystère résolu ? Pas vraiment.
Certes, nombreux sont les experts à souligner que pour posséder autant de Bitcoin, Craig Wright devait effectivement être présent au tout début de la technologie. Pour autant, cela ne fait pas de lui son créateur. Les preuves publiées par le chercheur en 2016 sont toujours très controversées, tandis que ce dernier s’est maintes fois retenu d’en fournir de nouvelles. 
   
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[mailpoet_form id="1"]