LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

unnamed (43)
Facebook Israël  est accusé d’avoir supporté et encouragé l’incitation au terrorisme du groupe Terroriste “Fatah”.
 

La justice  israélienne a d
écidé d’ouvrir une enquête officielle sur Facebook Israël et son PDG pour avoir aidé et encouragé l’incitation au terrorisme du Fatah, à la suite d’une plainte déposée par Palestine Media Watch (PMW) en mai.
 
Selon de la loi israélienne sur le terrorisme, toute personne reconnue coupable d’avoir publié des « appels directs à commettre des actes de terrorisme » peut être condamnée à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à cinq ans.

Au printemps dernier , l’Autorité palestinienne (AP) et le Fatah ont activement incité à la violence sur plusieurs pages Facebook contre les Israéliens juifs comme tactique pour détourner la colère dans les rues palestiniennes à propos des élections de l’AP récemment annulées et comme stratégie pour renforcer leur soutien.

 
Le 23 avril, la Commission de l’information et de la culture du Fatah a utilisé Facebook pour publier un appel du chef de l’AP Mahmud Abbas, qui a utilisé le thème religieux de la défense de la mosquée Al-Aqsa comme un appel à la violence, sachant qu’il était sur le point d’annuler les élections. et que ce serait une décision impopulaire.

« Ils [les Juifs] sont venus, et ils ne doivent pas venir au Sanctuaire (c’est-à-dire au Mont du Temple). Nous devons les empêcher, de quelque manière que ce soit, d’entrer dans le sanctuaire », lit-on dans le message.

Deux jours plus tard, Tawfiq Tirawi, membre du Comité central du Fatah, a publié une déclaration sur sa page Facebook qualifiant la violence de « bataille sainte », ajoutant que s’engager dans la violence était un « commandement personnel obligatoire, et quiconque s’y soustrait est un diable muet qui, avec son silence et sa passivité, ‎permet à l’occupation de diriger tyranniquement les résidents palestiniens de ‎Jérusalem, la ville sainte et les lieux saints. »‎

Le 26 avril 2021, le Fatah a publié un autre article sur Facebook qui encourageait les mineurs palestiniens à participer à des actes terroristes avec les mots : « Ne regardez pas mon jeune âge. Les images montraient des enfants impliqués dans la violence.

 
Le 8 mai, alors que la violence arabe causait des morts, des blessés et de vastes dégâts matériels dans tout Israël, le Fatah a publié une déclaration sur son compte Facebook officiel appelant à encore plus de violence. « Le mouvement Fatah avec tous ses éléments et dirigeants appelle à poursuivre ce soulèvement… Le Fatah appelle tout le monde à élever le niveau de confrontation dans les jours et heures à venir sur les terres palestiniennes, les points de friction et les routes des colons.

Le message incitant à la violence a été publié sur huit autres comptes Facebook du Fatah et de l’AP, dont celui du vice-président du Fatah Mahmoud Al-Aloul, du membre du Comité central du Fatah Rawhi Fattouh et de la Garde présidentielle de l’AP, ainsi que des comptes régionaux du Fatah en Syrie et à Hébron, le nord de la bande de Gaza et Khan El-Cheikh.

Le mouvement étudiant Shabiba du Fatah a également diffusé le message sur Facebook, incitant les Arabes à s’engager dans une « bataille héroïque » à Jérusalem.
close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Advertisement

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Publicité

unnamed (43)

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Facebook Israël  est accusé d’avoir supporté et encouragé l’incitation au terrorisme du groupe Terroriste "Fatah". 
La justice  israélienne a décidé d'ouvrir une enquête officielle sur Facebook Israël et son PDG pour avoir aidé et encouragé l’incitation au terrorisme du Fatah, à la suite d’une plainte déposée par Palestine Media Watch (PMW) en mai. Selon de la loi israélienne sur le terrorisme, toute personne reconnue coupable d’avoir publié des « appels directs à commettre des actes de terrorisme » peut être condamnée à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à cinq ans.
Au printemps dernier , l’Autorité palestinienne (AP) et le Fatah ont activement incité à la violence sur plusieurs pages Facebook contre les Israéliens juifs comme tactique pour détourner la colère dans les rues palestiniennes à propos des élections de l’AP récemment annulées et comme stratégie pour renforcer leur soutien.

 
Le 23 avril, la Commission de l’information et de la culture du Fatah a utilisé Facebook pour publier un appel du chef de l’AP Mahmud Abbas, qui a utilisé le thème religieux de la défense de la mosquée Al-Aqsa comme un appel à la violence, sachant qu’il était sur le point d’annuler les élections. et que ce serait une décision impopulaire.
« Ils [les Juifs] sont venus, et ils ne doivent pas venir au Sanctuaire (c’est-à-dire au Mont du Temple). Nous devons les empêcher, de quelque manière que ce soit, d’entrer dans le sanctuaire », lit-on dans le message.

Deux jours plus tard, Tawfiq Tirawi, membre du Comité central du Fatah, a publié une déclaration sur sa page Facebook qualifiant la violence de « bataille sainte », ajoutant que s’engager dans la violence était un « commandement personnel obligatoire, et quiconque s’y soustrait est un diable muet qui, avec son silence et sa passivité, ‎permet à l’occupation de diriger tyranniquement les résidents palestiniens de ‎Jérusalem, la ville sainte et les lieux saints. »‎
Le 26 avril 2021, le Fatah a publié un autre article sur Facebook qui encourageait les mineurs palestiniens à participer à des actes terroristes avec les mots : « Ne regardez pas mon jeune âge. Les images montraient des enfants impliqués dans la violence.

 
Le 8 mai, alors que la violence arabe causait des morts, des blessés et de vastes dégâts matériels dans tout Israël, le Fatah a publié une déclaration sur son compte Facebook officiel appelant à encore plus de violence. « Le mouvement Fatah avec tous ses éléments et dirigeants appelle à poursuivre ce soulèvement… Le Fatah appelle tout le monde à élever le niveau de confrontation dans les jours et heures à venir sur les terres palestiniennes, les points de friction et les routes des colons.
Le message incitant à la violence a été publié sur huit autres comptes Facebook du Fatah et de l’AP, dont celui du vice-président du Fatah Mahmoud Al-Aloul, du membre du Comité central du Fatah Rawhi Fattouh et de la Garde présidentielle de l’AP, ainsi que des comptes régionaux du Fatah en Syrie et à Hébron, le nord de la bande de Gaza et Khan El-Cheikh.
Le mouvement étudiant Shabiba du Fatah a également diffusé le message sur Facebook, incitant les Arabes à s’engager dans une « bataille héroïque » à Jérusalem.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Advertisement

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

LES PROBLEMES S’ACCUMULENT POUR FACEBOOK

Publicité

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.