La Californie est ravagée par le feu en été et en hiver

 

C’est devenu une mauvaise habitude, les feux de forêt continuent de brûler en été et en hiver. Le National Weather Service (NWS) a signalé samedi un incendie au “comportement surréaliste compte tenu des mois humides d’octobre et de décembre”. 
 
L’incendie, qui a déjà consumé entre 400 et 600 hectares de forêt dans le comté de Monterey, a été “obstinément actif pendant la nuit” en raison de fortes rafales de vent, a ajouté l’institut dans des propos rapportés par le New York Times. 
 
“Anecdotiquement, il semble que la sécheresse à long terme agisse comme une maladie chronique où même les pluies récentes” et le froid de l’hiver “ne contribuent pas à empêcher le développement des incendies”, a déclaré le NWS.

Les Monterey Hills, l’un des endroits les plus touristiques de Californie, sont au cœur de l’incendie. Les hauteurs qui offrent habituellement une vue imprenable sur la côte ouest, ses montagnes et son océan, sont dévorées par les flammes.

Afin de contenir le danger, les autorités ont ordonné l’évacuation d’environ 500 personnes d’une portion du littoral située au sud de la petite ville balnéaire de Carmel-by-the-Sea. Une section de l’autoroute 1 a également été fermée dans les deux sens sur près de 34 kilomètres, principalement en raison de l’épaisse fumée.

Le capitaine George Nuñez, responsable de l’agence californienne de protection contre les incendies, a déclaré que 120 pompiers avaient été déployés sur les lieux samedi. Toutefois, leur tâche est rendue difficile par les conditions météorologiques et le terrain escarpé.

Pour les experts en incendie, il est clair que la sécheresse qui sévit en Californie depuis des années a modifié la nature des forêts, rendant le sol trop sec et les pluies hivernales ne favorisant plus l’humidification du sous-sol.
 
La Californie est en grand danger .
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

unnamed - 2022-01-23T111617.018

La Californie est ravagée par le feu en été et en hiver

 

C'est devenu une mauvaise habitude, les feux de forêt continuent de brûler en été et en hiver. Le National Weather Service (NWS) a signalé samedi un incendie au "comportement surréaliste compte tenu des mois humides d'octobre et de décembre".  L'incendie, qui a déjà consumé entre 400 et 600 hectares de forêt dans le comté de Monterey, a été "obstinément actif pendant la nuit" en raison de fortes rafales de vent, a ajouté l'institut dans des propos rapportés par le New York Times.  "Anecdotiquement, il semble que la sécheresse à long terme agisse comme une maladie chronique où même les pluies récentes" et le froid de l'hiver "ne contribuent pas à empêcher le développement des incendies", a déclaré le NWS.

Les Monterey Hills, l'un des endroits les plus touristiques de Californie, sont au cœur de l'incendie. Les hauteurs qui offrent habituellement une vue imprenable sur la côte ouest, ses montagnes et son océan, sont dévorées par les flammes.

Afin de contenir le danger, les autorités ont ordonné l'évacuation d'environ 500 personnes d'une portion du littoral située au sud de la petite ville balnéaire de Carmel-by-the-Sea. Une section de l'autoroute 1 a également été fermée dans les deux sens sur près de 34 kilomètres, principalement en raison de l'épaisse fumée.

Le capitaine George Nuñez, responsable de l'agence californienne de protection contre les incendies, a déclaré que 120 pompiers avaient été déployés sur les lieux samedi. Toutefois, leur tâche est rendue difficile par les conditions météorologiques et le terrain escarpé.

Pour les experts en incendie, il est clair que la sécheresse qui sévit en Californie depuis des années a modifié la nature des forêts, rendant le sol trop sec et les pluies hivernales ne favorisant plus l'humidification du sous-sol. La Californie est en grand danger . 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.