La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Dernières nouvelles du monde C19

Mises à jour sur le coronavirus avec articles, statistiques et graphiques : nombre total et nouveaux cas, décès par jour, taux de mortalité et de récupération

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

ezgif.com-gif-maker (4)

La crise sanitaire a frappé de plein fouet les pays les plus pauvres, en engendrant une récession qui risque d’entraîner 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté.

C’est dans ce contexte que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) ont appelé les pays du G20 à mettre en place l’Initiative de suspension du service de la dette (ISSD). L’ISSD aide les pays à concentrer leurs ressources sur la lutte contre la pandémie et à protéger la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes vulnérables. Depuis son entrée en vigueur le 1er mai 2020, elle a permis d’alléger la dette de plus de 40 pays, pour un montant total d’environ 5 milliards de dollars.

Soixante-treize pays sont admis à bénéficier (a) d’une suspension temporaire des paiements dus au titre du service de la dette contractée auprès de leurs créanciers bilatéraux publics. Le G20 a également appelé les créanciers privés à participer à cette démarche sur des bases comparables. La période de suspension, dont la fin était initialement prévue le 31 décembre 2020, a été prolongée jusqu’à juin 2021.

La Banque mondiale et le FMI apportent leur soutien à la mise en œuvre (a) de l’Initiative, en veillant au suivi des dépenses, en promouvant la transparence en matière de dette publique et en encourageant une politique d’emprunts prudente. Les pays emprunteurs qui bénéficient de l’ISSD s’engagent à utiliser les ressources ainsi dégagées pour financer une hausse des dépenses sociales, sanitaires et économiques en réponse à la crise. Ils s’engagent également à communiquer l’intégralité des engagements financiers du secteur public (emprunts et instruments assimilables à des titres d’emprunt). Enfin, ils s’engagent aussi à limiter leurs emprunts non concessionnels conformément aux niveaux convenus dans le cadre des programmes du FMI et des politiques de la Banque mondiale en la matière.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Advertisement

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Publicité

ezgif.com-gif-maker (4)

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

La crise sanitaire a frappé de plein fouet les pays les plus pauvres, en engendrant une récession qui risque d'entraîner 100 millions de personnes supplémentaires dans l'extrême pauvreté.

C'est dans ce contexte que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) ont appelé les pays du G20 à mettre en place l’Initiative de suspension du service de la dette (ISSD). L’ISSD aide les pays à concentrer leurs ressources sur la lutte contre la pandémie et à protéger la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes vulnérables. Depuis son entrée en vigueur le 1er mai 2020, elle a permis d'alléger la dette de plus de 40 pays, pour un montant total d’environ 5 milliards de dollars.

Soixante-treize pays sont admis à bénéficier (a) d’une suspension temporaire des paiements dus au titre du service de la dette contractée auprès de leurs créanciers bilatéraux publics. Le G20 a également appelé les créanciers privés à participer à cette démarche sur des bases comparables. La période de suspension, dont la fin était initialement prévue le 31 décembre 2020, a été prolongée jusqu’à juin 2021.

La Banque mondiale et le FMI apportent leur soutien à la mise en œuvre (a) de l’Initiative, en veillant au suivi des dépenses, en promouvant la transparence en matière de dette publique et en encourageant une politique d’emprunts prudente. Les pays emprunteurs qui bénéficient de l’ISSD s’engagent à utiliser les ressources ainsi dégagées pour financer une hausse des dépenses sociales, sanitaires et économiques en réponse à la crise. Ils s’engagent également à communiquer l’intégralité des engagements financiers du secteur public (emprunts et instruments assimilables à des titres d’emprunt). Enfin, ils s’engagent aussi à limiter leurs emprunts non concessionnels conformément aux niveaux convenus dans le cadre des programmes du FMI et des politiques de la Banque mondiale en la matière.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Advertisement

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

La banque mondiale travaille sur une suspension de la dette des pays les plus pauvres

Publicité

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.