Covid 19 : Pourquoi les variants sèment la terreur dans le monde et principalement en Europe et bientôt en Amérique du Nord.

Andrea Smadja- C19 – Tamar news

Tout le monde s’accorde sur la prochaine vague qui va s’abattre sur le monde a cause du variant Delta , qui a pris sa source en Inde . Après le variant Bresilien , le variant Sud Africain , c’est le variant Delta -Indien qui déferle à une vitesse impressionnante .

Demain , sûrement le variant Lambda du Pérou.

Le variant Delta est beaucoup plus puissant et contagieux que les précédents variants .

Tous les hommes politiques , les plus grands médecins répètent les mêmes choses   ” se vacciner à tout prix , leur population doit se vacciner, au plus vite “, ils n’évoluent pas dans leur politique , ils n’anticipent pas les problèmes liés au Covid 19 .

Il y a 4 semaines , le discours ambiant était ” tout va bien , nous maîtrisons la situation , les contaminations sont en baisse et nous n’avons pas de contaminations en France du variant Delta .

Aujourd’hui , le discours est différent , Gabriel Attal déclare ” il faut se préparer à une 4eme vague” et le

Président Emmanuel Macron souhaite que tous les Français se vaccinent .

A l’etranger , en Espagne , au Portugal en Angleterre , c’est le même discours ” il faut vacciner ” , c’est parfait , le vaccin est le seul rempart à ce virus qui détruit le monde depuis Mars 2020.

La meilleure solution pour stopper ce virus et ses variants est d’être solidaire des autres nations qui n’ont pas les moyens de se payer les vaccins.

Le meilleur exemple est l’Inde , moins de 4 % de la population est totalement vaccinée, et seulement 18 % a reçu sa première dose, selon la publication scientifique Our World in Data.

Encore une fois , l’Occident est pris la main dans l’assiette , Les pays dits “riches” consomment plus de nourriture et en jettent la moitié alors que les pays pauvres meurent de faim , toujours la même rengaine et le monde ne bouge pas ou si peu  .

Par contre , cela risque de changer très prochainement , car si les pays riches ne réagissent pas , les pays pauvres et non vaccinés vont exporter des variants encore plus violents et difficiles à soigner .

Tous ces variants proviennent de pays qui ne sont pas riches avec des populations très pauvres , Afrique du Sud , l’Inde ,  Brésil et Pérou . Demain , cela risque d’être , le Sénégal , le Vietnam , le Yémen , l’Ukraine à la porte de l’Europe .

l’OMS , l’organisation mondiale de la Santé a créé un programme spécial pour le covid 10 “le Covax ” , la distribution des vaccins  au sein des pays pauvres.

Les pays riches ont une obligation de donner et de vacciner les populations à risque dans le monde concomitamment à leur population  .

Cette guerre contre ce virus est mondiale et n’a pas de frontière , les pays riches ont l’obligation de mettre tout en œuvre pour vacciner leur population mais également , de participer à la vaccination de la population mondiale .

Le virus sera éliminé lorsque 70% de la population mondiale sera vacciné et non pas 70% des USA , du Royaume Uni   ou d’Israël .

Explication sur le variant Delta :

Une grande attention est accordée depuis peu au variant Delta, qui s’est révélé être une plus grande menace pour la santé publique que les précédents variants.

Tout d’abord, son taux de transmission est environ 60 % plus élevé que celui d’Alpha, qui était déjà supérieur de 50 % à celui de la souche originale du coronavirus.

Delta est à l’origine d’une deuxième vague d’infections mortelles en Inde, en avril et en mai, et est également devenu le variant dominant au Royaume-Uni. Il a été identifié dans plus de 90 pays dans le monde, avec des épidémies confirmées aux États-Unis, en Chine, en Afrique, en Scandinavie et dans la région du Pacifique.

Les données britanniques montrent que les personnes non vaccinées infectées par le variant Delta sont deux fois plus susceptibles d’être hospitalisées que celles qui sont atteintes par le variant Alpha.

Des études montrent également que Delta est associé à des symptômes différents de ceux des souches précédentes du coronavirus.

Les symptômes classiques du Covid répertoriés par le National Health Service britannique sont une toux persistante, de la fièvre et une perte de l’odorat ou du goût.

Mais selon le professeur Tim Spector, qui dirige l’étude des symptômes de Zoe Covid, basée sur une application, si la fièvre reste assez fréquente avec Delta, la perte de l’odorat ne figure plus parmi les dix premiers symptômes.

Les maux de tête, les maux de gorge et les écoulements nasaux sont désormais les symptômes les plus fréquents liés aux infections au Royaume-Uni.

Selon le professeur Spector, cela fait que le virus ressemble davantage à un gros rhume pour les jeunes, ce qui augmente le risque qu’ils soient porteurs du virus sans s’en rendre compte – et qu’ils infectent ensuite d’autres personnes.

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

unnamed - 2021-07-14T201218.568

Covid 19 : Pourquoi les variants sèment la terreur dans le monde et principalement en Europe et bientôt en Amérique du Nord.

Andrea Smadja- C19 - Tamar news

Tout le monde s'accorde sur la prochaine vague qui va s'abattre sur le monde a cause du variant Delta , qui a pris sa source en Inde . Après le variant Bresilien , le variant Sud Africain , c'est le variant Delta -Indien qui déferle à une vitesse impressionnante .

Demain , sûrement le variant Lambda du Pérou.

Le variant Delta est beaucoup plus puissant et contagieux que les précédents variants .

Tous les hommes politiques , les plus grands médecins répètent les mêmes choses   " se vacciner à tout prix , leur population doit se vacciner, au plus vite ", ils n'évoluent pas dans leur politique , ils n'anticipent pas les problèmes liés au Covid 19 .

Il y a 4 semaines , le discours ambiant était " tout va bien , nous maîtrisons la situation , les contaminations sont en baisse et nous n'avons pas de contaminations en France du variant Delta .

Aujourd'hui , le discours est différent , Gabriel Attal déclare " il faut se préparer à une 4eme vague" et le

Président Emmanuel Macron souhaite que tous les Français se vaccinent .

A l'etranger , en Espagne , au Portugal en Angleterre , c'est le même discours " il faut vacciner " , c'est parfait , le vaccin est le seul rempart à ce virus qui détruit le monde depuis Mars 2020.

La meilleure solution pour stopper ce virus et ses variants est d'être solidaire des autres nations qui n'ont pas les moyens de se payer les vaccins.

Le meilleur exemple est l'Inde , moins de 4 % de la population est totalement vaccinée, et seulement 18 % a reçu sa première dose, selon la publication scientifique Our World in Data.

Encore une fois , l'Occident est pris la main dans l'assiette , Les pays dits "riches" consomment plus de nourriture et en jettent la moitié alors que les pays pauvres meurent de faim , toujours la même rengaine et le monde ne bouge pas ou si peu  .

Par contre , cela risque de changer très prochainement , car si les pays riches ne réagissent pas , les pays pauvres et non vaccinés vont exporter des variants encore plus violents et difficiles à soigner .

Tous ces variants proviennent de pays qui ne sont pas riches avec des populations très pauvres , Afrique du Sud , l'Inde ,  Brésil et Pérou . Demain , cela risque d'être , le Sénégal , le Vietnam , le Yémen , l'Ukraine à la porte de l'Europe .

l'OMS , l'organisation mondiale de la Santé a créé un programme spécial pour le covid 10 "le Covax " , la distribution des vaccins  au sein des pays pauvres.

Les pays riches ont une obligation de donner et de vacciner les populations à risque dans le monde concomitamment à leur population  .

Cette guerre contre ce virus est mondiale et n'a pas de frontière , les pays riches ont l'obligation de mettre tout en œuvre pour vacciner leur population mais également , de participer à la vaccination de la population mondiale .

Le virus sera éliminé lorsque 70% de la population mondiale sera vacciné et non pas 70% des USA , du Royaume Uni   ou d'Israël .

Explication sur le variant Delta :

Une grande attention est accordée depuis peu au variant Delta, qui s'est révélé être une plus grande menace pour la santé publique que les précédents variants.

Tout d'abord, son taux de transmission est environ 60 % plus élevé que celui d'Alpha, qui était déjà supérieur de 50 % à celui de la souche originale du coronavirus.

Delta est à l'origine d'une deuxième vague d'infections mortelles en Inde, en avril et en mai, et est également devenu le variant dominant au Royaume-Uni. Il a été identifié dans plus de 90 pays dans le monde, avec des épidémies confirmées aux États-Unis, en Chine, en Afrique, en Scandinavie et dans la région du Pacifique.

Les données britanniques montrent que les personnes non vaccinées infectées par le variant Delta sont deux fois plus susceptibles d'être hospitalisées que celles qui sont atteintes par le variant Alpha.

Des études montrent également que Delta est associé à des symptômes différents de ceux des souches précédentes du coronavirus.

Les symptômes classiques du Covid répertoriés par le National Health Service britannique sont une toux persistante, de la fièvre et une perte de l'odorat ou du goût.

Mais selon le professeur Tim Spector, qui dirige l'étude des symptômes de Zoe Covid, basée sur une application, si la fièvre reste assez fréquente avec Delta, la perte de l'odorat ne figure plus parmi les dix premiers symptômes.

Les maux de tête, les maux de gorge et les écoulements nasaux sont désormais les symptômes les plus fréquents liés aux infections au Royaume-Uni.

Selon le professeur Spector, cela fait que le virus ressemble davantage à un gros rhume pour les jeunes, ce qui augmente le risque qu'ils soient porteurs du virus sans s'en rendre compte - et qu'ils infectent ensuite d'autres personnes.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.