Les épidémiologistes recommandent le port du masque

 

Le masque est de retour. Il est évident que le nombre de contaminations quotidiennes augmente sensiblement ces derniers jours, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé mardi 29 novembre que le port du masque est recommandé “dès que nous sommes avec des personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité comme les transports en commun” et qu’il est temps de “réhabiliter les gestes barrières”. Une nouvelle vague de l’épidémie de Covid-19 commence à se lever, la 9ᵉ, plus exactement – et elle “tue encore”, a rappelé la cheffe du gouvernement lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Suite à une pause de quelques semaines accentuée par les températures exceptionnellement douces de l’automne, les indices de l’épidémie repartent à la hausse. Cette dernière semaine, plus de 40 000 contaminations ont été comptabilisées chaque jour par Covid Tracker, s’approchant du seuil d’alerte, soit une hausse de 46% en une semaine. Dans la grande majorité des départements, le taux d’incidence montait également à 500 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière.

Cette recommandation au port du masque en lieu clos n’est pour l’heure qu’une recommandation, et non une obligation entraînant le paiement d’une amende de 135 euros en cas d’infraction de la loi, comme la France en a connu de nombreuses au fil des vagues.

Par contre, “si vous voulez être en forme pendant les fêtes, c’est maintenant qu’il faut se protéger”, a martelé l’infectiologue Anne-Claude Crémieux sur le plateau de France info ce mercredi 30 novembre. Les périodes de fête sont depuis deux ans des pics d’explosion des contaminations. Dans les colonnes du Parisien, la scientifique regrettait quelques jours plus tôt une “amnésie” collective, constatant que les Français ont “oublié que les masques sont efficaces, cela se voit dans le métro notamment, où peu de gens en portent”.

Ces gestes importants que sont : le port du masque et les gestes barrières ne servent pas uniquement à se protéger, ils permettent aussi de préserver les hôpitaux français d’une “pression supplémentaire”. Ces derniers font déjà face à un manque massif de moyens alors qu’une triple épidémie de Covid-19, grippe et bronchiolite se répand sur l’ensemble du territoire.

“Vaccinez-vous, cela vous protège, cela protège votre hôpital”, a encore insisté Elisabeth Borne, fustigeant des propos “terrifiants sur les vaccins” dont “certains confinent à l’obscurantisme”. Depuis quelques jours et le lancement des campagnes de vaccination d’hiver, les réseaux antivax sont de retour, particulièrement sur les réseaux sociaux, soutenus par certains acteurs politiques.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisement

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisement

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisement

Follow us on Instagram!

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisment

image - 2022-12-20T173049.252

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

  Le masque est de retour. Il est évident que le nombre de contaminations quotidiennes augmente sensiblement ces derniers jours, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé mardi 29 novembre que le port du masque est recommandé "dès que nous sommes avec des personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité comme les transports en commun" et qu'il est temps de "réhabiliter les gestes barrières". Une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19 commence à se lever, la 9ᵉ, plus exactement - et elle "tue encore", a rappelé la cheffe du gouvernement lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Suite à une pause de quelques semaines accentuée par les températures exceptionnellement douces de l'automne, les indices de l'épidémie repartent à la hausse. Cette dernière semaine, plus de 40 000 contaminations ont été comptabilisées chaque jour par Covid Tracker, s'approchant du seuil d'alerte, soit une hausse de 46% en une semaine. Dans la grande majorité des départements, le taux d'incidence montait également à 500 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière. Cette recommandation au port du masque en lieu clos n'est pour l'heure qu'une recommandation, et non une obligation entraînant le paiement d'une amende de 135 euros en cas d'infraction de la loi, comme la France en a connu de nombreuses au fil des vagues. Par contre, "si vous voulez être en forme pendant les fêtes, c'est maintenant qu'il faut se protéger", a martelé l'infectiologue Anne-Claude Crémieux sur le plateau de France info ce mercredi 30 novembre. Les périodes de fête sont depuis deux ans des pics d'explosion des contaminations. Dans les colonnes du Parisien, la scientifique regrettait quelques jours plus tôt une "amnésie" collective, constatant que les Français ont "oublié que les masques sont efficaces, cela se voit dans le métro notamment, où peu de gens en portent". Ces gestes importants que sont : le port du masque et les gestes barrières ne servent pas uniquement à se protéger, ils permettent aussi de préserver les hôpitaux français d'une "pression supplémentaire". Ces derniers font déjà face à un manque massif de moyens alors qu'une triple épidémie de Covid-19, grippe et bronchiolite se répand sur l'ensemble du territoire. "Vaccinez-vous, cela vous protège, cela protège votre hôpital", a encore insisté Elisabeth Borne, fustigeant des propos "terrifiants sur les vaccins" dont "certains confinent à l'obscurantisme". Depuis quelques jours et le lancement des campagnes de vaccination d'hiver, les réseaux antivax sont de retour, particulièrement sur les réseaux sociaux, soutenus par certains acteurs politiques.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisement

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisement

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisement

Follow us on Instagram!

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Les épidémiologistes recommandent le port du masque

Advertisment

[mailpoet_form id="1"]