Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

 

Pendant que le variant Omicron fait trembler le monde entier , les chercheurs travaillent sur des solutions afin de casser la transmission du virus. À ce propos, des biologistes aux États-Unis ont créé un chewing-gum dont le rôle est de neutraliser l’agent pathogène responsable de la pandémie de Covid-19.

Omicron, inquiète largement l’OMS. Peu d’informations sont à ce jour disponibles à son sujet. Mais selon les rapports, ce variant toucherait principalement les hommes de moins de 40 ans.

Devant ces  menaces de mutation du SARS-COV-2, les biologistes restent sur leurs gardes. Les recherches se multiplient aussi bien sur le terrain qu’en laboratoire, avec comme objectif de mettre un terme à la crise sanitaire. Dans cette optique, des chercheurs aux États-Unis affirment avoir découvert une manière de diminuer le rythme de propagation du virus de la Covid-19.

Cette  invention a ete publiée dans une étude publiée récemment dans la revue Molecular Therapy. Elle consiste en une technique qui permettrait de réduire la quantité de virus dans la bouche, et donc, de limiter le risque de contamination par la salive. Concrètement, les chercheurs ont élaboré un chewing-gum contenant des substances pouvant neutraliser le SARS-COV-2.

Mâcher un chewing-gum est une pratique qui peut améliorer l’hygiène et la santé bucco-dentaire, mais l’approche développée par Henry Daniell et ses collègues est une première. En effet, jamais auparavant un chewing-gum n’avait été utilisé pour cibler un virus.

Le  Covid-19 se sert des protéines ACE2 pour coloniser les cellules humaines. Les chercheurs se sont basés sur ce mécanisme pour créer un chewing-gum qui contient justement des protéines ACE2 en grande quantité afin de tromper les virus présents dans la bouche d’un individu infecté. La substance n’a pas encore été testée sur des humains.
 


Les études se limitent jusqu’ici sur des expériences en laboratoire. Quoi qu’il en soit, les résultats semblent prometteurs. L’équipe a prélevé des échantillons de salive de personnes contaminées. De la poudre de gomme a ensuite été mélangée avec lesdits échantillons. Cela a permis de constater une énorme baisse de la charge virale dans la salive – jusqu’à 95 %.

Il est évident que cette démarche pourrait aider à limiter la transmission du coronavirus. Mais n’oublions pas que le SARS-COV-2 peut emprunter d’autres voies pour se propager, notamment les yeux et le nez. D’ailleurs, la manière dont les tests ont été réalisés ne reflète pas les conditions réelles dans la bouche d’une personne.
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisement

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisement

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisment

unnamed - 2021-12-08T084205.220

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

 

Pendant que le variant Omicron fait trembler le monde entier , les chercheurs travaillent sur des solutions afin de casser la transmission du virus. À ce propos, des biologistes aux États-Unis ont créé un chewing-gum dont le rôle est de neutraliser l’agent pathogène responsable de la pandémie de Covid-19.

Omicron, inquiète largement l’OMS. Peu d’informations sont à ce jour disponibles à son sujet. Mais selon les rapports, ce variant toucherait principalement les hommes de moins de 40 ans.

Devant ces  menaces de mutation du SARS-COV-2, les biologistes restent sur leurs gardes. Les recherches se multiplient aussi bien sur le terrain qu’en laboratoire, avec comme objectif de mettre un terme à la crise sanitaire. Dans cette optique, des chercheurs aux États-Unis affirment avoir découvert une manière de diminuer le rythme de propagation du virus de la Covid-19.

Cette  invention a ete publiée dans une étude publiée récemment dans la revue Molecular Therapy. Elle consiste en une technique qui permettrait de réduire la quantité de virus dans la bouche, et donc, de limiter le risque de contamination par la salive. Concrètement, les chercheurs ont élaboré un chewing-gum contenant des substances pouvant neutraliser le SARS-COV-2.

Mâcher un chewing-gum est une pratique qui peut améliorer l’hygiène et la santé bucco-dentaire, mais l’approche développée par Henry Daniell et ses collègues est une première. En effet, jamais auparavant un chewing-gum n’avait été utilisé pour cibler un virus.

Le  Covid-19 se sert des protéines ACE2 pour coloniser les cellules humaines. Les chercheurs se sont basés sur ce mécanisme pour créer un chewing-gum qui contient justement des protéines ACE2 en grande quantité afin de tromper les virus présents dans la bouche d’un individu infecté. La substance n’a pas encore été testée sur des humains. 


Les études se limitent jusqu’ici sur des expériences en laboratoire. Quoi qu’il en soit, les résultats semblent prometteurs. L’équipe a prélevé des échantillons de salive de personnes contaminées. De la poudre de gomme a ensuite été mélangée avec lesdits échantillons. Cela a permis de constater une énorme baisse de la charge virale dans la salive – jusqu’à 95 %.

Il est évident que cette démarche pourrait aider à limiter la transmission du coronavirus. Mais n’oublions pas que le SARS-COV-2 peut emprunter d’autres voies pour se propager, notamment les yeux et le nez. D’ailleurs, la manière dont les tests ont été réalisés ne reflète pas les conditions réelles dans la bouche d’une personne. 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisement

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisement

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Un chewing-gum qui pourrait combattre le Covid 19

Advertisment

[mailpoet_form id="1"]