Qui est réellement Gad Elmaleh ?

 

Avec son dernier film, “reste un peu”, un film très personnel qui raconte le cheminement, d’un homme d’origine Juive, qui découvre l’amour de la vierge Marie et de la religion Catholique.

Au-delà, du film et d’un sujet fascinant, Gad Elmaleh se livre sur toutes les chaines de télé et les radios sur sa découverte spirituelle depuis son plus jeune âge, pour son amour des églises, de la vierge Marie et de ce qui entoure le Christianisme, le Catholicisme et les textes de Saint Augustin.

La question est : est-il sincère ?

Gad Elmaleh profite du lancement de son film pour annoncer son amour pour le Catholicisme. Il est très étonnant de déclarer sa flamme pour la vierge Marie en plein lancement de son film qui traite de ce sujet émouvant et passionnant.

Il aurait été plus adroit de sa part de parler de son chemin du Judaïsme vers le Catholicisme, il y a quelques années et éventuellement de se convertir en toute discrétion ou de le dire bien après le lancement de son film afin d’éviter des remarques désobligeantes sur la sincérité de son action.

Gad Elmaleh ne peut pas empêcher les personnes de penser que son discours spirituel actuel est fortement téléguidé par un besoin de faire la promotion de son film. Ce serait une faute majeure de sa part d’agir de la sorte et de servir du monde spirituel pour atteindre un objectif matériel.
Est-ce que le personnage de Coco n’est pas la double-face de Gad Elmaleh? Ce serait cruel pour toutes les personnes qui désirent ardemment chercher la lumière dans leur vie.

 

Gad Elmaleh doit être très prudent, il a été pris, il y a quelques années, en plein flagrant délit de plagiat avec des auteurs américains pour ses sketchs français, il ne faudrait pas qu’il recommence avec Saint Augustin… De toute façon, Gad Elmaleh est très bien entoure avec une famille qui le protège et le conseille parfaitement sur les risques de plagiat sur des auteurs dont les écrits ont plus de deux mille ans et qu’une fois passe, 70 ans, il n’y a plus de droit d’auteur.

Gad Elmaleh devrait citer, également, Saint Antoine et sa célèbre phrase ” “Saint Antoine de Padoue, grand voleur, grand filou, rendez ce qui n’est pas à vous !”

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-11-06T144917.388

Qui est réellement Gad Elmaleh ?

 
Avec son dernier film, "reste un peu", un film très personnel qui raconte le cheminement, d'un homme d'origine Juive, qui découvre l'amour de la vierge Marie et de la religion Catholique. Au-delà, du film et d'un sujet fascinant, Gad Elmaleh se livre sur toutes les chaines de télé et les radios sur sa découverte spirituelle depuis son plus jeune âge, pour son amour des églises, de la vierge Marie et de ce qui entoure le Christianisme, le Catholicisme et les textes de Saint Augustin. La question est : est-il sincère ? Gad Elmaleh profite du lancement de son film pour annoncer son amour pour le Catholicisme. Il est très étonnant de déclarer sa flamme pour la vierge Marie en plein lancement de son film qui traite de ce sujet émouvant et passionnant. Il aurait été plus adroit de sa part de parler de son chemin du Judaïsme vers le Catholicisme, il y a quelques années et éventuellement de se convertir en toute discrétion ou de le dire bien après le lancement de son film afin d'éviter des remarques désobligeantes sur la sincérité de son action. Gad Elmaleh ne peut pas empêcher les personnes de penser que son discours spirituel actuel est fortement téléguidé par un besoin de faire la promotion de son film. Ce serait une faute majeure de sa part d'agir de la sorte et de servir du monde spirituel pour atteindre un objectif matériel. Est-ce que le personnage de Coco n'est pas la double-face de Gad Elmaleh? Ce serait cruel pour toutes les personnes qui désirent ardemment chercher la lumière dans leur vie.
 
Gad Elmaleh doit être très prudent, il a été pris, il y a quelques années, en plein flagrant délit de plagiat avec des auteurs américains pour ses sketchs français, il ne faudrait pas qu'il recommence avec Saint Augustin... De toute façon, Gad Elmaleh est très bien entoure avec une famille qui le protège et le conseille parfaitement sur les risques de plagiat sur des auteurs dont les écrits ont plus de deux mille ans et qu'une fois passe, 70 ans, il n'y a plus de droit d'auteur.
Gad Elmaleh devrait citer, également, Saint Antoine et sa célèbre phrase " "Saint Antoine de Padoue, grand voleur, grand filou, rendez ce qui n'est pas à vous !"  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *