Porsche fonce vers un succès en bourse

 

Le célèbre constructeur automobile allemand Volkswagen prévoit d’introduire en Bourse le 29 septembre sa filiale Porsche et vise une valorisation entre près de 70 milliards et 75 milliards d’euros, a annoncé le groupe dimanche 18 septembre.

Le montant proposé de l’offre se situera entre 76,50 et 82,50 euros par action, a indiqué dans un communiqué le groupe Volkswagen, deuxième constructeur mondial, qui avait donné début septembre son feu vert à l’IPO à la Bourse de Francfort (Allemagne) du fabricant de la mythique 911.

La valorisation de Porsche a été effectuée dans le haut de la fourchette, il s’agirait d’une des plus importantes cotations en Europe ces dernières années. En abandonnant une fraction de son contrôle sur le constructeur de bolides, Volkswagen vise à obtenir les milliards nécessaires pour financer ses investissements dans la voiture électrique, connectée et autonome.

Le groupe Volkswagen mentionne dans son communiqué qu’il table sur une opération rapportant jusqu’à 9,4 milliards d’euros. Le capital de Porsche a été divisé en 50% d’actions préférentielles, offrant un dividende renforcé, mais sans droit de vote, et 50% d’actions ordinaires avec droit de vote.

Le groupe Volkswagen prévoit de placer en Bourse 25% des actions préférentielles, soit 113.875.000 titres, représentant 12,5% du capital de l’entreprise.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

image - 2022-09-19T121022.707

Porsche fonce vers un succès en bourse

  Le célèbre constructeur automobile allemand Volkswagen prévoit d'introduire en Bourse le 29 septembre sa filiale Porsche et vise une valorisation entre près de 70 milliards et 75 milliards d'euros, a annoncé le groupe dimanche 18 septembre. Le montant proposé de l'offre se situera entre 76,50 et 82,50 euros par action, a indiqué dans un communiqué le groupe Volkswagen, deuxième constructeur mondial, qui avait donné début septembre son feu vert à l'IPO à la Bourse de Francfort (Allemagne) du fabricant de la mythique 911. La valorisation de Porsche a été effectuée dans le haut de la fourchette, il s'agirait d'une des plus importantes cotations en Europe ces dernières années. En abandonnant une fraction de son contrôle sur le constructeur de bolides, Volkswagen vise à obtenir les milliards nécessaires pour financer ses investissements dans la voiture électrique, connectée et autonome. Le groupe Volkswagen mentionne dans son communiqué qu'il table sur une opération rapportant jusqu'à 9,4 milliards d'euros. Le capital de Porsche a été divisé en 50% d'actions préférentielles, offrant un dividende renforcé, mais sans droit de vote, et 50% d'actions ordinaires avec droit de vote. Le groupe Volkswagen prévoit de placer en Bourse 25% des actions préférentielles, soit 113.875.000 titres, représentant 12,5% du capital de l'entreprise.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.