L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

unnamed (57)

Entre  2015 à 2021 , ce sont  les plus chaudes jamais enregistrées, a annoncé dimanche l’Organisation mondiale des Nations Unies (ONU). “Notre planète est en train de se transformer sous nos yeux”, s’alarme L’ONU lors de la COP26

Un cri de desespoir est en train de se transformer  en drame .  Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), organisme spécialisé au sein de l’ONU, les sept dernières années (2015 à 2021) sont  les plus chaudes jamais enregistrées. En raison de l’impact d’un phénomène, la Niña, qui a fait baisser les températures en début d’année, 2021 ne battra pas des records. Malgré tout, il est “probable” qu’elle se classe entre la 5e et la 7e place. À l’heure actuelle, la plus chaude reste 2016. 
 
Moins rassurant encore, la hausse de la température moyenne sur les 20 dernières années (2002-2021) dépasserait pour la première fois le seuil symbolique de +1°C. “Les chiffres provisoires montrent que la tendance des températures reste à la hausse. Le fait que la moyenne sur 20 ans ait dépassé +1°C va frapper l’esprit des délégués de la COP26 qui aspirent à maintenir la hausse des températures dans les limites fixées par l’Accord de Paris”, note Stephen Belcher, scientifique du Met Office britannique qui participe au rapport.
 

Il n’y a plus de limite ,  les catastrophes naturelles se multiplient, souligne le rapport de l’OMM. “Les phénomènes extrêmes n’ont plus rien d’exceptionnel”, se désole son président Petteri Taalas. Rien qu’en 2021, le monde a par exemple connu des canicules exceptionnelles en Amérique du Nord et en Europe du Sud, des incendies ravageurs au Canada ou en Sibérie, une vague de froid spectaculaire dans le centre des Etats-Unis ou encore des précipitations extrêmes en Chine et en Europe de l’Ouest. 

Conséquence directe de ce réchauffement effréné, le rythme de la fonte des glaces s’est, lui aussi, accéléré. Ainsi, le niveau des océans est monté de 4,4mm par an entre 2013 et 2021, avec un “record” en 2021.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Advertisement

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Publicité

unnamed (57)

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Entre  2015 à 2021 , ce sont  les plus chaudes jamais enregistrées, a annoncé dimanche l'Organisation mondiale des Nations Unies (ONU). "Notre planète est en train de se transformer sous nos yeux", s'alarme L'ONU lors de la COP26

Un cri de desespoir est en train de se transformer  en drame .  Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), organisme spécialisé au sein de l'ONU, les sept dernières années (2015 à 2021) sont  les plus chaudes jamais enregistrées. En raison de l'impact d'un phénomène, la Niña, qui a fait baisser les températures en début d'année, 2021 ne battra pas des records. Malgré tout, il est "probable" qu'elle se classe entre la 5e et la 7e place. À l'heure actuelle, la plus chaude reste 2016. 
 Moins rassurant encore, la hausse de la température moyenne sur les 20 dernières années (2002-2021) dépasserait pour la première fois le seuil symbolique de +1°C. "Les chiffres provisoires montrent que la tendance des températures reste à la hausse. Le fait que la moyenne sur 20 ans ait dépassé +1°C va frapper l'esprit des délégués de la COP26 qui aspirent à maintenir la hausse des températures dans les limites fixées par l'Accord de Paris", note Stephen Belcher, scientifique du Met Office britannique qui participe au rapport.
 

Il n'y a plus de limite ,  les catastrophes naturelles se multiplient, souligne le rapport de l'OMM. "Les phénomènes extrêmes n'ont plus rien d'exceptionnel", se désole son président Petteri Taalas. Rien qu'en 2021, le monde a par exemple connu des canicules exceptionnelles en Amérique du Nord et en Europe du Sud, des incendies ravageurs au Canada ou en Sibérie, une vague de froid spectaculaire dans le centre des Etats-Unis ou encore des précipitations extrêmes en Chine et en Europe de l'Ouest. 

Conséquence directe de ce réchauffement effréné, le rythme de la fonte des glaces s'est, lui aussi, accéléré. Ainsi, le niveau des océans est monté de 4,4mm par an entre 2013 et 2021, avec un "record" en 2021.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Advertisement

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

L’ONU lance un cri d’alerte sur le réchauffement climatique

Publicité

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.