L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

 

À Bruxelles, la commission scientifique a annoncé mardi 2 août la signature d’un contrat pour acquérir jusqu’à 250 millions de doses du vaccin anti-COVID développé par la firme pharmaceutique espagnole Hipra, qui attend encore son homologation par le régulateur européen.

L’objectif est de compléter la gamme de vaccins à la disposition des pays de l’UE pour “garantir un niveau de préparation maximal à l’approche des mois d’automne et d’hiver”, a expliqué la commissaire à la Santé, Stella Kyriakides, citée dans un communiqué.

“Une augmentation de la vaccination et de l’administration de doses de rappel s’avérera essentielle dans les prochains mois”, a-t-elle ajouté.

Le premier ministre espagnol Pedro Sanchez a salué cette annonce, lors d’un déplacement mardi 2 août aux Baléares.

“Nous avons enfin obtenu ce vaccin espagnol”, s’est-il félicité, y voyant “une preuve magnifique de la bonne collaboration” entre un État et une entreprise privée.

C’est une aventure extraordinaire, car le vaccin développé par Hipra est décrit comme “un vaccin bivalent à protéine recombinante”, est en cours d’évaluation par l’Agence européenne des médicaments (EMA) basée aux Pays-Bas. Il est conçu comme dose de rappel pour les personnes âgées de 16 ans ou plus, précise la Commission.

Ce nouveau vaccin est conservé à l’état réfrigéré, entre 2 et 8oC, ce qui facilite son stockage et sa distribution en Europe et dans le monde entier, souligne le communiqué.

Dans le cas où le vaccin reçoit une autorisation de mise sur le marché, les quatorze pays de l’UE qui participent à la passation conjointe de marché seront en mesure de l’acheter par l’intermédiaire du contrat cadre déjà en place.

Suite à sa stratégie de lutte contre la COVID, l’UE a déjà homologué six autres vaccins développés par les groupes Pfizer/BioNTech, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Novavax et Valneva. Un contrat a par ailleurs été signé avec Sanofi-GSK pour un autre vaccin de rappel, lui aussi toujours en cours d’évaluation par le régulateur européen.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisement

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisment

unnamed - 2022-08-03T101934.226

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

  À Bruxelles, la commission scientifique a annoncé mardi 2 août la signature d'un contrat pour acquérir jusqu'à 250 millions de doses du vaccin anti-COVID développé par la firme pharmaceutique espagnole Hipra, qui attend encore son homologation par le régulateur européen. L'objectif est de compléter la gamme de vaccins à la disposition des pays de l'UE pour "garantir un niveau de préparation maximal à l'approche des mois d'automne et d'hiver", a expliqué la commissaire à la Santé, Stella Kyriakides, citée dans un communiqué. "Une augmentation de la vaccination et de l'administration de doses de rappel s'avérera essentielle dans les prochains mois", a-t-elle ajouté. Le premier ministre espagnol Pedro Sanchez a salué cette annonce, lors d'un déplacement mardi 2 août aux Baléares. "Nous avons enfin obtenu ce vaccin espagnol", s'est-il félicité, y voyant "une preuve magnifique de la bonne collaboration" entre un État et une entreprise privée. C'est une aventure extraordinaire, car le vaccin développé par Hipra est décrit comme "un vaccin bivalent à protéine recombinante", est en cours d'évaluation par l'Agence européenne des médicaments (EMA) basée aux Pays-Bas. Il est conçu comme dose de rappel pour les personnes âgées de 16 ans ou plus, précise la Commission. Ce nouveau vaccin est conservé à l'état réfrigéré, entre 2 et 8oC, ce qui facilite son stockage et sa distribution en Europe et dans le monde entier, souligne le communiqué. Dans le cas où le vaccin reçoit une autorisation de mise sur le marché, les quatorze pays de l'UE qui participent à la passation conjointe de marché seront en mesure de l'acheter par l'intermédiaire du contrat cadre déjà en place. Suite à sa stratégie de lutte contre la COVID, l'UE a déjà homologué six autres vaccins développés par les groupes Pfizer/BioNTech, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Novavax et Valneva. Un contrat a par ailleurs été signé avec Sanofi-GSK pour un autre vaccin de rappel, lui aussi toujours en cours d'évaluation par le régulateur européen.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisement

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

L’Espagne a développé son propre vaccin contre la COVID-19

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.