L’économie de Singapour devrait ralentir en 2023

 

Le super dragon Asiatique, le mini état de Singapour, devrait encore ralentir en 2023 dans un contexte de défis croissants dans l’environnement extérieur, selon le dernier rapport de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS).

Les actions de la FED pour le Dollar US et la BCE pour l’euro ont appauvri  les conditions financières mondiales et la poursuite des restrictions liées à la COVID-19 dans certains pays devraient peser sur la croissance des principaux partenaires commerciaux de Singapour.

Le ralentissement des flux commerciaux mondiaux et régionaux affectera négativement l’activité dans les secteurs de la fabrication, de la vente en gros, du transport par eau et du stockage à Singapour, a-t-il déclaré.

L’activité industrielle de l’électronique mondiale, qui a bénéficié d’une forte poussée de la demande post-pandémique jusqu’au début de cette année, a vu ses perspectives se détériorer rapidement ces derniers mois.

Le secteur manufacturier de Singapour s’est déjà affaibli au troisième trimestre, reculant de 3,2%.

Les rapports ont montré que l’économie de Singapour a progressé de 4,4% sur une base annuelle au troisième trimestre, juste en dessous du chiffre révisé de 4,5% au cours des trois mois précédents.

La croissance du PIB du pays devrait rester modérée au cours des prochains trimestres, a déclaré le MAS, réitérant les prévisions officielles de croissance pour 2022 dans une fourchette de 3 à 4%.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image - 2022-11-01T112505.767

L’économie de Singapour devrait ralentir en 2023

  Le super dragon Asiatique, le mini état de Singapour, devrait encore ralentir en 2023 dans un contexte de défis croissants dans l'environnement extérieur, selon le dernier rapport de l'Autorité monétaire de Singapour (MAS). Les actions de la FED pour le Dollar US et la BCE pour l'euro ont appauvri  les conditions financières mondiales et la poursuite des restrictions liées à la COVID-19 dans certains pays devraient peser sur la croissance des principaux partenaires commerciaux de Singapour. Le ralentissement des flux commerciaux mondiaux et régionaux affectera négativement l'activité dans les secteurs de la fabrication, de la vente en gros, du transport par eau et du stockage à Singapour, a-t-il déclaré. L'activité industrielle de l'électronique mondiale, qui a bénéficié d'une forte poussée de la demande post-pandémique jusqu'au début de cette année, a vu ses perspectives se détériorer rapidement ces derniers mois. Le secteur manufacturier de Singapour s'est déjà affaibli au troisième trimestre, reculant de 3,2%. Les rapports ont montré que l'économie de Singapour a progressé de 4,4% sur une base annuelle au troisième trimestre, juste en dessous du chiffre révisé de 4,5% au cours des trois mois précédents. La croissance du PIB du pays devrait rester modérée au cours des prochains trimestres, a déclaré le MAS, réitérant les prévisions officielles de croissance pour 2022 dans une fourchette de 3 à 4%.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *