En 2022, le château d’Elmau accueillera pour la deuxième fois un sommet du G7.
Photo : picture alliance/dpa/Sven Hoppe
 

Alors que la puissante Allemagne a toujours eu horreur de l’endettement , l’Allemagne veut à l’occasion de sa présidence du G7, soutenir la reprise économique après la pandémie de Covid-19, a déclaré le ministre des finances du pays, Christian Lindner, sur Twitter.

Olaf Scholz, responsable  du parti libéral-démocrate, partenaire junior de la coalition tripartite d’Olaf  a déclaré : “L’Allemagne a pris la présidence du G7 pour 2022. Les pays du G7 sont synonymes de liberté, de démocratie et de progrès. Dans cette optique, nous devons surmonter la pandémie et stimuler la reprise économique mondiale”.

C’est un discours totalement different que celui de 2013 ou la Grèce , prise dans sa crise financière , suppliait , l’Europe de l’aider et l’Allemagne de Merkel refusait d’accorder les prêts nécessaires à la reconstruction de la Grèce après la crise financière de 2008 .

L’Allemagne avait eu la meme attitude vis a vis de l’Espagne et de l’Italie .

Mais nous sommes en 2022 et l’Allemagne a aussi souffert de la pandémie , alors cela vaut bien quelques entorses a l’orthodoxie financière si chère a l’Allemagne .

L’ économie Allemande est en panne , ses banques ont du mal à être bénéficiaire et l’industrie allemande avec ses célèbres fleurons comme  Mercedes , BMW et autres ont des difficultés réelles , dues a la panne sèche du marche Chinois , qui achète moins de voitures et de produits Allemands .

En 2013 , il était impossible de trouver 200 milliards d’Euros pour la Grèce mais il sera possible plusieurs Trillions d’Euros pour sauver l’Europe et l’Allemagne .

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-01-03T092324.593

L’Allemagne au chevet de l’Europe malade du Covid19

En 2022, le château d’Elmau accueillera pour la deuxième fois un sommet du G7.
Photo : picture alliance/dpa/Sven Hoppe
 

Alors que la puissante Allemagne a toujours eu horreur de l'endettement , l'Allemagne veut à l'occasion de sa présidence du G7, soutenir la reprise économique après la pandémie de Covid-19, a déclaré le ministre des finances du pays, Christian Lindner, sur Twitter.

Olaf Scholz, responsable  du parti libéral-démocrate, partenaire junior de la coalition tripartite d'Olaf  a déclaré : "L'Allemagne a pris la présidence du G7 pour 2022. Les pays du G7 sont synonymes de liberté, de démocratie et de progrès. Dans cette optique, nous devons surmonter la pandémie et stimuler la reprise économique mondiale".

C'est un discours totalement different que celui de 2013 ou la Grèce , prise dans sa crise financière , suppliait , l'Europe de l'aider et l'Allemagne de Merkel refusait d'accorder les prêts nécessaires à la reconstruction de la Grèce après la crise financière de 2008 .

L'Allemagne avait eu la meme attitude vis a vis de l'Espagne et de l'Italie .

Mais nous sommes en 2022 et l'Allemagne a aussi souffert de la pandémie , alors cela vaut bien quelques entorses a l'orthodoxie financière si chère a l'Allemagne .

L' économie Allemande est en panne , ses banques ont du mal à être bénéficiaire et l'industrie allemande avec ses célèbres fleurons comme  Mercedes , BMW et autres ont des difficultés réelles , dues a la panne sèche du marche Chinois , qui achète moins de voitures et de produits Allemands .

En 2013 , il était impossible de trouver 200 milliards d'Euros pour la Grèce mais il sera possible plusieurs Trillions d'Euros pour sauver l'Europe et l'Allemagne .

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *