La Bourse de Paris passe du rouge au vert léger

 

L’indice boursier parisien a connu une séance positive après 3 séances négatives, mercredi 24 août (+0,39%), tirée par un rebond des valeurs du luxe, mais restant dans l’attente de discours de banquiers centraux plus tard dans la semaine.

Le CAC 40 a pris 24,74 points à 6.386,76 points, dans une séance où les volumes sont encore restés faibles (2,2 milliards d’euros). La veille, il avait perdu 0,26%. Après une ouverture dans le rouge, la cote parisienne a comblé ses pertes, puis est passée dans le vert en début d’après-midi. Sur les trois premières séances de la semaine, l’indice reste cependant nettement en négatif (-1,68%).

Les investisseurs sont restés prudents sur les actifs risqués avant le début jeudi 25 août du symposium des banquiers centraux à Jackson Hole (États-Unis), avec en moment-phare le discours du président de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, vendredi 26 août en fin de séance à Paris. Les investisseurs veulent en savoir plus sur les prochaines mesures de la Fed, notamment si elle compte rester déterminée à relever fortement ses taux.

“Historiquement, tout est possible. Jerome Powell peut être très virulent, avec une réaction ou une surréaction des marchés dans la foulée, ou pas du tout. Tout est possible et c’est là le problème” depuis plusieurs séances, selon M. Claudé. Après un été en fanfare, où la Bourse de Paris est revenue proche des 6.600 points, “le marché est encore résilient dans cette période, il aurait pu baisser bien plus”, estime-t-il.

L’indice parisien a bien tenu mercredi 24 août, particulièrement par rapport aux autres places financières européennes majeures, tient au retour du luxe sur le devant de la scène. Poids lourd de la cote, le secteur a fini en nette hausse, comme Hermès (+2,24% à 1.394 euros), Kering (+0,91% à 543,60 euros) ou encore LVMH (+1,03% à 686,80 euros). Au-delà du luxe, EssilorLuxottica (+1,74% à 157,75 euros) et L’Oreal (+1,85% à 360,65 euros) ont aussi brillé.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

epa05003072 Analysts work in the market services surveillance center of the French stock market operator Euronext, in the business and financial district La Defense, in Courbevoie, near Paris, France, 30 October 2015. Euronext is a Amsterdam-based pan-European stock market operating the exchange markets in Amsterdam, Brussels, Lisbon and Paris.  EPA/IAN LANGSDON

La Bourse de Paris passe du rouge au vert léger

  L'indice boursier parisien a connu une séance positive après 3 séances négatives, mercredi 24 août (+0,39%), tirée par un rebond des valeurs du luxe, mais restant dans l'attente de discours de banquiers centraux plus tard dans la semaine. Le CAC 40 a pris 24,74 points à 6.386,76 points, dans une séance où les volumes sont encore restés faibles (2,2 milliards d'euros). La veille, il avait perdu 0,26%. Après une ouverture dans le rouge, la cote parisienne a comblé ses pertes, puis est passée dans le vert en début d'après-midi. Sur les trois premières séances de la semaine, l'indice reste cependant nettement en négatif (-1,68%). Les investisseurs sont restés prudents sur les actifs risqués avant le début jeudi 25 août du symposium des banquiers centraux à Jackson Hole (États-Unis), avec en moment-phare le discours du président de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, vendredi 26 août en fin de séance à Paris. Les investisseurs veulent en savoir plus sur les prochaines mesures de la Fed, notamment si elle compte rester déterminée à relever fortement ses taux. "Historiquement, tout est possible. Jerome Powell peut être très virulent, avec une réaction ou une surréaction des marchés dans la foulée, ou pas du tout. Tout est possible et c'est là le problème" depuis plusieurs séances, selon M. Claudé. Après un été en fanfare, où la Bourse de Paris est revenue proche des 6.600 points, "le marché est encore résilient dans cette période, il aurait pu baisser bien plus", estime-t-il. L'indice parisien a bien tenu mercredi 24 août, particulièrement par rapport aux autres places financières européennes majeures, tient au retour du luxe sur le devant de la scène. Poids lourd de la cote, le secteur a fini en nette hausse, comme Hermès (+2,24% à 1.394 euros), Kering (+0,91% à 543,60 euros) ou encore LVMH (+1,03% à 686,80 euros). Au-delà du luxe, EssilorLuxottica (+1,74% à 157,75 euros) et L'Oreal (+1,85% à 360,65 euros) ont aussi brillé.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

[mailpoet_form id="1"]