John Wayne est mort à cause du film “Gengis Khan “

 

La pandémie de la Covid-19 n’est la seule cause de létalité élevée ayant frappée par surprise la population depuis la dernière guerre. Il est des situations où la mort a frappé un groupe de personnes de manière insidieuse et sans lien de cause à effet immédiat. Ce n’est qu’avec le recul de plusieurs années souvent que l’on peut établir un réel bilan de la situation vécue.

Un cas de contamination mortelle sans que les principaux intéressés en soient informés concerne notamment la légende du cinéma américain, l’acteur John Wayne. La tragédie se passe en 1954 sur le tournage du film Le Conquérant relatant la vie de Gengis Kahn joué par John Wayne.

Cette superproduction supervisée par Howard Hughes se déroule à Saint-Georges dans l’Utah en raison du paysage et de l’environnement que propose le site.

john-wayne-genghis-khan

Mais Saint-George est situé à environ 160 kilomètres de la zone militaire de Yucca Flat où l’armée américaine avait procédé à des essais nucléaires un an auparavant. Howard Hughes avait sollicité la commission de l’énergie atomique pour savoir si le site était sécurisé et si les retombées des essais étaient sans incidence pour la santé des équipes de tournage.

La commission rassure le producteur mais pendant les trois de tournage les équipes sur places sont soumises à des radiations 400 fois supérieures à la norme. Entre 1954 et 1981, sur les 220 membres présents sur place 91 ont développé une forme de cancer et 41 en sont morts dont John Wayne.

2262-2

Les proches venus rendre visite pendant le tournage ne sont pas comptabilisés, comme les fils de John Wayne qui ont eux aussi développé un cancer à l’âge adulte. Une mesure préventive avait été prise par John Wayne en amenant un compteur Geiger mais les mesures affichées étaient tellement élevées que l’acteur a pensé que le compteur ne fonctionnait pas.

Le réalisateur du film Dick Powell meurt d’un lymphome en 1963, l’actrice Agnès Moorehead, connu également pour la série Ma sorcière bien aimée, meurt d’un cancer en 1974, Susan Hayward, qui joue la femme de Gengis Kahn, décède d’une tumeur au cerveau en 1975, enfin un cancer des poumons est diagnostiqué à John Wayne en 1964 et il meurt d’un cancer de l’estomac en 1979.

La richesse des astéroïdes

Les astéroïdes sont composés de matières qui, exploitées, pourraient rapporter 1.000 milliards de dollars. Certaines sociétés intéressées par les revenus que généreraient cette exploitation minière ont déjà commencé à étudier la possibilité de se rendre sur ces astéroïdes et pour les exploiter, notamment le carbone ou des métaux comme l’or par exemple.

L’intérêt de ce processus est qu’il peut se combiner avec des recherches visant à éviter que les astéroïdes entrent en collision avec la terre. Il est possible d’imaginer que dans les 10 ans à venir maximum l’exploitation minière des astéroïdes devienne la nouvelle révolution industrielle du XXIème siècle.

De plus certains astéroïdes, les chondrites carbonées, contiennent de l’eau et leur exploitation serait utile à plus d’un titre notamment pour concevoir et installer des bases habitables en utilisant l’eau présente dans le sol et servir de point de départ à l’exploration humaine à travers la galaxie.

En plus de l’eau, ces astéroïdes contiennent aussi du dioxyde de carbone, éléments nécessaires pour fabriquer le carburant des fusées. Disposer de carburant à bord des astéroïdes permettra ainsi de ravitailler sur place des fusées et d’explorer des destinations toujours plus lointaines. L’enjeu des prochaines années est donc de créer des infrastructures pour déplacer le secteur industriel vers l’espace pour permettre de concrétiser ces nouvelles explorations.

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image (9)

John Wayne est mort à cause du film “Gengis Khan “

 

La pandémie de la Covid-19 n’est la seule cause de létalité élevée ayant frappée par surprise la population depuis la dernière guerre. Il est des situations où la mort a frappé un groupe de personnes de manière insidieuse et sans lien de cause à effet immédiat. Ce n’est qu’avec le recul de plusieurs années souvent que l’on peut établir un réel bilan de la situation vécue.

Un cas de contamination mortelle sans que les principaux intéressés en soient informés concerne notamment la légende du cinéma américain, l’acteur John Wayne. La tragédie se passe en 1954 sur le tournage du film Le Conquérant relatant la vie de Gengis Kahn joué par John Wayne.

Cette superproduction supervisée par Howard Hughes se déroule à Saint-Georges dans l’Utah en raison du paysage et de l’environnement que propose le site.

john-wayne-genghis-khan

Mais Saint-George est situé à environ 160 kilomètres de la zone militaire de Yucca Flat où l’armée américaine avait procédé à des essais nucléaires un an auparavant. Howard Hughes avait sollicité la commission de l’énergie atomique pour savoir si le site était sécurisé et si les retombées des essais étaient sans incidence pour la santé des équipes de tournage.

La commission rassure le producteur mais pendant les trois de tournage les équipes sur places sont soumises à des radiations 400 fois supérieures à la norme. Entre 1954 et 1981, sur les 220 membres présents sur place 91 ont développé une forme de cancer et 41 en sont morts dont John Wayne.

2262-2

Les proches venus rendre visite pendant le tournage ne sont pas comptabilisés, comme les fils de John Wayne qui ont eux aussi développé un cancer à l’âge adulte. Une mesure préventive avait été prise par John Wayne en amenant un compteur Geiger mais les mesures affichées étaient tellement élevées que l’acteur a pensé que le compteur ne fonctionnait pas.

Le réalisateur du film Dick Powell meurt d’un lymphome en 1963, l’actrice Agnès Moorehead, connu également pour la série Ma sorcière bien aimée, meurt d’un cancer en 1974, Susan Hayward, qui joue la femme de Gengis Kahn, décède d’une tumeur au cerveau en 1975, enfin un cancer des poumons est diagnostiqué à John Wayne en 1964 et il meurt d’un cancer de l’estomac en 1979.

La richesse des astéroïdes

Les astéroïdes sont composés de matières qui, exploitées, pourraient rapporter 1.000 milliards de dollars. Certaines sociétés intéressées par les revenus que généreraient cette exploitation minière ont déjà commencé à étudier la possibilité de se rendre sur ces astéroïdes et pour les exploiter, notamment le carbone ou des métaux comme l’or par exemple.

L’intérêt de ce processus est qu’il peut se combiner avec des recherches visant à éviter que les astéroïdes entrent en collision avec la terre. Il est possible d’imaginer que dans les 10 ans à venir maximum l’exploitation minière des astéroïdes devienne la nouvelle révolution industrielle du XXIème siècle.

De plus certains astéroïdes, les chondrites carbonées, contiennent de l’eau et leur exploitation serait utile à plus d’un titre notamment pour concevoir et installer des bases habitables en utilisant l’eau présente dans le sol et servir de point de départ à l’exploration humaine à travers la galaxie.

En plus de l’eau, ces astéroïdes contiennent aussi du dioxyde de carbone, éléments nécessaires pour fabriquer le carburant des fusées. Disposer de carburant à bord des astéroïdes permettra ainsi de ravitailler sur place des fusées et d’explorer des destinations toujours plus lointaines. L’enjeu des prochaines années est donc de créer des infrastructures pour déplacer le secteur industriel vers l’espace pour permettre de concrétiser ces nouvelles explorations.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *