Des personnes sont allongées sur des lits d’hôpital devant le centre médical Caritas à Hong Kong. La vague Omicron a laissé certains hôpitaux débordés [Peter Parks/AFP].
 
 
 
 
Le président chinois Xi Jinping a demandé aux autorités de Hong Kong de prendre “toutes les mesures nécessaires” pour contrôler une vague sans précédent d’infections par la variante Omicron, ont rapporté mercredi les journaux pro-Pékin de Hong Kong.

Cette déclaration intervient un jour après que le chef de l’exécutif, Carrie Lam, a exclu un verrouillage total de la ville, comme cela se fait en Chine. Depuis le début de la pandémie, Hong Kong a adhéré à la politique “zéro Covid” de la Chine continentale.

Cette vague de la variante Omicron, qui frappe Hong Kong avec une force jamais enregistrée dans l’île depuis le début de la pandémie, soulève quelques questions :

– Que se passe-t-il réellement à Hong Kong et que se passe-t-il réellement en Chine ?

Hong Kong est plus transparent que la Chine continentale et il est difficile d’imaginer qu’il y a une panique à Hong Kong où toutes les caméras du monde peuvent filmer et qu’à Shenzhen, l’autre grande ville de 20 millions d’habitants, qui se trouve à 50 kilomètres de Hong Kong, rien ne se passe, si ce n’est la censure totale des médias.
 
Shenzhen has transformed from a fishing village to high-rise megapolis.
Shenzhen est passé d’un village de pêcheurs à une mégapole de gratte-ciel. Photo : bingfengwu/Getty Images/iStockphoto
 

A Shenzen, il n’y a pas de cas de Covid, pas d’Omicron, a part un cas , Le patient infecté par Omicron est une femme de 21 ans qui travaille dans une entreprise de collecte et de livraison à l’étranger de réactifs chimiques congelés dans le district de Longgang à Shenzhen. 
 
Le cas de cette femme appartient à une nouvelle chaîne de transmission qui n’est pas liée aux 16 autres cas signalés à Shenzhen dans la dernière épidémie, a déclaré Lin Hancheng, un responsable de la Commission de la santé de Shenzhen.
 
En fait, en Chine, depuis le début de la pandémie mondiale, aucune information ne transpire, c’est la censure totale et c’est tout le problème de cette crise sanitaire mondiale : la non coopération de la Chine pour donner les vraies informations.

Il est certain que lorsque la Chine acceptera de coopérer avec les autorités médicales internationales, les vaccins déjà élaborés auront plus de force pour combattre le Covid 19 et ses variantes.
 
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisement

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisement

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisment

unnamed - 2022-02-16T092847.227

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Des personnes sont allongées sur des lits d'hôpital devant le centre médical Caritas à Hong Kong. La vague Omicron a laissé certains hôpitaux débordés [Peter Parks/AFP].
    Le président chinois Xi Jinping a demandé aux autorités de Hong Kong de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour contrôler une vague sans précédent d'infections par la variante Omicron, ont rapporté mercredi les journaux pro-Pékin de Hong Kong.

Cette déclaration intervient un jour après que le chef de l'exécutif, Carrie Lam, a exclu un verrouillage total de la ville, comme cela se fait en Chine. Depuis le début de la pandémie, Hong Kong a adhéré à la politique "zéro Covid" de la Chine continentale.

Cette vague de la variante Omicron, qui frappe Hong Kong avec une force jamais enregistrée dans l'île depuis le début de la pandémie, soulève quelques questions :

- Que se passe-t-il réellement à Hong Kong et que se passe-t-il réellement en Chine ?

Hong Kong est plus transparent que la Chine continentale et il est difficile d'imaginer qu'il y a une panique à Hong Kong où toutes les caméras du monde peuvent filmer et qu'à Shenzhen, l'autre grande ville de 20 millions d'habitants, qui se trouve à 50 kilomètres de Hong Kong, rien ne se passe, si ce n'est la censure totale des médias. Shenzhen has transformed from a fishing village to high-rise megapolis.
Shenzhen est passé d'un village de pêcheurs à une mégapole de gratte-ciel. Photo : bingfengwu/Getty Images/iStockphoto
 
A Shenzen, il n'y a pas de cas de Covid, pas d'Omicron, a part un cas , Le patient infecté par Omicron est une femme de 21 ans qui travaille dans une entreprise de collecte et de livraison à l'étranger de réactifs chimiques congelés dans le district de Longgang à Shenzhen.  Le cas de cette femme appartient à une nouvelle chaîne de transmission qui n'est pas liée aux 16 autres cas signalés à Shenzhen dans la dernière épidémie, a déclaré Lin Hancheng, un responsable de la Commission de la santé de Shenzhen.
 En fait, en Chine, depuis le début de la pandémie mondiale, aucune information ne transpire, c'est la censure totale et c'est tout le problème de cette crise sanitaire mondiale : la non coopération de la Chine pour donner les vraies informations.
Il est certain que lorsque la Chine acceptera de coopérer avec les autorités médicales internationales, les vaccins déjà élaborés auront plus de force pour combattre le Covid 19 et ses variantes.  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisement

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisement

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Hong Kong dans la tourmente de la variante Omicron

Advertisment

[mailpoet_form id="1"]