Fort rebond des bourses dans le monde après la tempête d’hier

PHOTO RICHARD DREW, ASSOCIATED PRESS
 
Les principales bourses européennes ouvraient dans le positif , après avoir perdu autour de 4% la veille. Paris rebondissant de 0,91%, Londres de 1,47, Francfort de 0,62% et Milan de 0,30% vers 08h35 GMT. Après avoir perdu plus de 30% jeudi 24 février, la Bourse russe remontait de 20%.

La place Américaine de Wall Street avait lancé la tendance jeudi 24 février : malgré une ouverture en nette baisse, les trois indices principaux ont fini en positif, le Dow Jones prenant 0,25% et le Nasdaq plus de 3%.

En Asie  : Tokyo a repris 1,95% vendredi 25 février, mais son bilan de la semaine reste négatif (-2,4%). Shanghai a gagné 0,63% mais Hong Kong (Chine) a cédé 0,59%.

Les principales raisons expliquant le rebond des indices, une “chasse aux bonnes affaires” ainsi que le discours “considéré comme +modéré+” de la part de président américain Joe Biden sont cités par John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

Les sanctions occidentales visent principalement le secteur financier et technologique russe, mais excluent les hydrocarbures ou un accès restreint au réseau interbancaire Swift. Toutefois, “il s’agit d’une volatilité élevée qui résulte d’un environnement à haute tension” décrit Ipek Ozkardeskaya, analyste de la banque Swissquote. “Il est impossible de dire quelle direction le marché va prendre dans les cinq prochaines minutes. La seule certitude est l’incertitude“.



Ceux qui sont une hausse importante sont les matières premières, qui se sont enflammées jeudi 24 février, restaient à un niveau élevé : le baril de Brent de Mer du Nord évoluait toujours au-dessus des 100 USD, le WTI américain, qui avait aussi dépassé ce cap symbolique, était autour des 95 USD.

L’aluminium, le blé évoluait aussi à des hauts niveaux, restant toutefois loin de leur pic de la veille.

Le gaz sur le principal marché européen, le TTF néerlandais, évoluait autour de 113 euros, après un pic à 143 euros jeudi 24 février vers 14h40 GMT, mais restait en hausse de plus de 40% sur trois jours.

L’or remontait également par rapport à la clôture de jeudi 24 février, à 1.917 USD l’once.

La Russie et l’Ukraine sont des pays essentiels pour l’approvisionnement en pétrole, gaz, blé et autres matières premières cruciales.

Les prix de l’énergie vont continuer à empêcher les banques centrales de dormir, puisqu’elles ne peuvent rien faire pour résoudre directement les problèmes d’approvisionnement” qui alimentent l’inflation dans les économies occidentales, mentionnent les analystes de Deutsche Bank. La lutte contre la hausse des prix est jugée prioritaire depuis plusieurs semaines par les banques centrales.



Attaqués jeudi 24 février, les minières reprenaient des couleurs : Evraz prenait 38%, Polymetal 6,71% à Londres, tandis qu’ArcelorMittal prenait 3,59% à Paris.
 
Celles qui ont le plus soufferts , ce sont les valeurs bancaires russes, laminées jeudi 24 février, rebondissaient timidement, comme Sberbank (+3,62%). Mais le secteur européen restait fragile, Société Générale, présente en Russie, perdant encore 0,97% à Paris, après une chute de plus de 10% jeudi 24 février.

L’euro continuait de s’affaiblir face au USD, perçu comme une valeur refuge, un USD valant désormais 1,1182 euros. Le rouble était encore largement au-dessus des 80 USD, à 83,4423 USD. Le bitcoin stable, à 38.390 USD.
 
close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisement

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisment

unnamed - 2022-02-25T060840.706

Fort rebond des bourses dans le monde après la tempête d’hier

PHOTO RICHARD DREW, ASSOCIATED PRESS
 Les principales bourses européennes ouvraient dans le positif , après avoir perdu autour de 4% la veille. Paris rebondissant de 0,91%, Londres de 1,47, Francfort de 0,62% et Milan de 0,30% vers 08h35 GMT. Après avoir perdu plus de 30% jeudi 24 février, la Bourse russe remontait de 20%.

La place Américaine de Wall Street avait lancé la tendance jeudi 24 février : malgré une ouverture en nette baisse, les trois indices principaux ont fini en positif, le Dow Jones prenant 0,25% et le Nasdaq plus de 3%.
En Asie  : Tokyo a repris 1,95% vendredi 25 février, mais son bilan de la semaine reste négatif (-2,4%). Shanghai a gagné 0,63% mais Hong Kong (Chine) a cédé 0,59%.
Les principales raisons expliquant le rebond des indices, une "chasse aux bonnes affaires" ainsi que le discours "considéré comme +modéré+" de la part de président américain Joe Biden sont cités par John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Les sanctions occidentales visent principalement le secteur financier et technologique russe, mais excluent les hydrocarbures ou un accès restreint au réseau interbancaire Swift. Toutefois, "il s'agit d'une volatilité élevée qui résulte d'un environnement à haute tension" décrit Ipek Ozkardeskaya, analyste de la banque Swissquote. "Il est impossible de dire quelle direction le marché va prendre dans les cinq prochaines minutes. La seule certitude est l'incertitude".



Ceux qui sont une hausse importante sont les matières premières, qui se sont enflammées jeudi 24 février, restaient à un niveau élevé : le baril de Brent de Mer du Nord évoluait toujours au-dessus des 100 USD, le WTI américain, qui avait aussi dépassé ce cap symbolique, était autour des 95 USD.

L'aluminium, le blé évoluait aussi à des hauts niveaux, restant toutefois loin de leur pic de la veille.

Le gaz sur le principal marché européen, le TTF néerlandais, évoluait autour de 113 euros, après un pic à 143 euros jeudi 24 février vers 14h40 GMT, mais restait en hausse de plus de 40% sur trois jours.

L'or remontait également par rapport à la clôture de jeudi 24 février, à 1.917 USD l'once.

La Russie et l'Ukraine sont des pays essentiels pour l'approvisionnement en pétrole, gaz, blé et autres matières premières cruciales.

"Les prix de l'énergie vont continuer à empêcher les banques centrales de dormir, puisqu'elles ne peuvent rien faire pour résoudre directement les problèmes d'approvisionnement" qui alimentent l'inflation dans les économies occidentales, mentionnent les analystes de Deutsche Bank. La lutte contre la hausse des prix est jugée prioritaire depuis plusieurs semaines par les banques centrales.



Attaqués jeudi 24 février, les minières reprenaient des couleurs : Evraz prenait 38%, Polymetal 6,71% à Londres, tandis qu'ArcelorMittal prenait 3,59% à Paris. Celles qui ont le plus soufferts , ce sont les valeurs bancaires russes, laminées jeudi 24 février, rebondissaient timidement, comme Sberbank (+3,62%). Mais le secteur européen restait fragile, Société Générale, présente en Russie, perdant encore 0,97% à Paris, après une chute de plus de 10% jeudi 24 février.

L'euro continuait de s'affaiblir face au USD, perçu comme une valeur refuge, un USD valant désormais 1,1182 euros. Le rouble était encore largement au-dessus des 80 USD, à 83,4423 USD. Le bitcoin stable, à 38.390 USD. 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisement

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Fort rebond des  bourses dans le monde  après la tempête d’hier

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.