En direct la situation du Covid 19 en France , en Europe et dans le monde

France
 

– Le cap des 20 millions de Français complètement vaccinés a été franchi ce jeudi. 642.099 personnes ont reçu leur deuxième dose. 235.541 ont par ailleurs été vaccinés pour la première fois.

– La journée marque également le cap des 50 millions d’injections réalisées depuis le début de la campagne de vaccination. Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 32.913.322 personnes ont reçu au moins une injection (soit 48,8% de la population totale) et 20.124.046 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 29,8% de la population totale).

– Pour éviter l’arrivée d’une quatrième vague “il faut se vacciner le plus rapidement possible”, insiste sur LCI Bruno Lina, membre du conseil scientifique. “Si on emballe un peu cette campagne de vaccination, on va avoir cette immunité qui va s’installer et on freinera la circulation du virus. Donc cette quatrième vague n’est pas forcément inexorable et sa temporalité peut être décalée”. “Cette pandémie sera terminée quand tout le monde aura des anticorps contre ce virus.”

– “Les personnes qui sont vaccinées avec deux doses ont une protection (contre le variant Delta) qui est quasi équivalente avec les autres virus”, soutient sur LCI le virologue Bruno Lina. “En revanche avec une seule dose, on est un petit peu moins bien protégé.”

– BILAN DU JOUR

Le nombre de malades du Covid-19 soignés dans les services de réanimation est passé sous les 1500, un plus bas depuis le début octobre, selon les données de Santé publique France publiées ce jeudi soir.

Les hôpitaux accueillent 1439 personnes (1509 mercredi) dans ces services, qui traitent celles atteintes des formes les plus graves de la maladie. Il avait atteint un record de 6001 patients le 26 avril dernier, au plus fort de la troisième vague de l’épidémie. Le chiffre des admissions quotidiennes reste parmi les plus faibles de cette dernière vague, avec 27 personnes sur les dernières 24h.

Le nombre de personnes hospitalisées poursuit lui aussi sa baisse, avec 9392 patients. Il était passé la veille sous la barre des 10.000, un niveau pas vu depuis la mi-octobre. Sur 24h, 140 personnes ont été hospitalisées à cause du Covid-19.

45 décès ont par ailleurs été déclarés en 24h.

BAISSE DE RÉGIME POUR LA VACCINATION

A première vue, la France vaccine toujours à tour de bras, avec près de 700.000 injections quotidiennes. Mais la cadence n’est maintenue que par les deuxièmes doses, tandis que le nombre de primo-vaccinés fond comme neige en été: plus de 400.000 par jour début juin, à peine plus de 200.000 cette semaine.

“C’est trop peu, on a fait beaucoup mieux, on doit faire beaucoup mieux”, a sermonné Jean Castex jeudi, lors d’un déplacement dans les Landes, où le variant Delta provoque un premier rebond épidémique. Le Premier ministre n’a pu que constater que “les prises de rendez-vous pour la première vaccination sont en décélération”, augurant d’un été en pente douce.

Doctolib recense désormais moins de 150.000 inscriptions quotidiennes pour une première dose, contre encore plus de 250.000 début juin. A ce rythme, la plateforme de rendez-vous médicaux prévoit qu’un peu plus de 35 millions de personnes auront été vaccinées le 15 juillet, dont 29 millions avec un “schéma complet” (une, deux ou trois doses selon les cas).

– VIEILLES CHARRUES

“À quinze petits jours de l’ouverture du festival, contrairement aux années passées, on n’est pas encore complet. On a vendu à peu près la moitié des billets”, a indiqué ce jeudi sur franceinfo Jérôme Tréhorel, directeur du festival des Vieilles Charrues. Selon lui, c’est “l’arrivée de ce pass sanitaire” qui “pose question”. “Il y a besoin de pédagogie” auprès du grand public.

EUROPE :

– PAUSE DU DÉCONFINEMENT AU PORTUGAL

Confronté à une recrudescence de l’épidémie de coronavirus due au variant Delta, le gouvernement portugais a décidé ce jeudi d’interrompre la levée progressive des restrictions sanitaires dans l’ensemble du pays, et même de les resserrer dans la ville de Lisbonne.

La capitale portugaise et la station balnéaire d’Albufeira, dans la région de l’Algarve, sont deux des trois municipalités du pays où les cafés, restaurants et commerces verront à nouveau réduire leurs horaires et leur capacité d’accueil. “C’est un signe que la situation s’aggrave dans notre pays”, qui traverse “un moment critique”, a déclaré la ministre porte-parole du gouvernement, Mariana Vieira da Silva, à l’issue de la réunion hebdomadaire de l’exécutif socialiste.

L’interdiction des déplacements entre la région du grand Lisbonne et le reste du pays pendant le week-end sera maintenue, en tant que “mesure de contention du variant Delta”.

– COVID-19 EN RUSSIE

Plus de 20 000 nouvelles contaminations ont été recensées ces dernières 24 heures en Russie, selon les chiffres de jeudi du gouvernement, des sommets qui n’avaient plus été vus depuis janvier.

La ville de Moscou à elle seule, totalise près de 8 600 cas et est l’épicentre de cette nouvelle vague épidémique due au variant Delta. La capitale russe a enregistré 92 décès en une journée, un record depuis le début de la pandémie, selon l’agence de presse publique Tass.

– EURO : UNE CENTAINE DE CAS CHEZ DES SUPPORTERS FINLANDAIS

Les autorités finlandaises ont exprimé leur inquiétude ce jeudi après la détection de près d’une centaine de cas chez des supporters de retour au pays après avoir assisté à un match de l’Euro de football à Saint-Pétersbourg en Russie.

La Première ministre et l’autorité sanitaire chargé de l’épidémie, THL, ont appelé les Finlandais étant revenus au pays après la défaite contre la Belgique lundi à tous se faire tester. “Il est important que toute personne (de retour de Russie) se fasse tester. Les possibles cas seront ainsi identifiés et la maladie ne pourra pas se répandre”, a déclaré la cheffe du gouvernement Sanna Marin aux médias finlandais en marge d’un sommet européen à Bruxelles.

Les autorités locales voisines de la frontière entre la Finlande et la Russie ont recensé 86 cas lors des tests pratiqués aux postes douaniers, et tous les tests n’ont pas encore été analysés.

Covid 19 dans le monde

– LE CAS D’ISRAËL

Face à la résurgence de l’épidémie de Covid-19, Israël a annoncé rétablir certaines mesures de protection et différer le retour des touristes de quelques semaines. “Cela signifie que si on veut bloquer ce virus par le biais de l’immunité collective, il faut qu’on atteigne des niveaux de vaccination très élevés”, explique sur LCI le virologue Bruno Lina. “Alors qu’on regardait Israël comme l’objectif à atteindre, on voit qu’avec ce variant Delta, cet objectif n’est pas suffisant.”

– VARIANT DELTA AUX ÉTATS-UNIS

L’immunologue américain Anthony Fauci a déclaré ce jeudi sur la chaîne NBC que le variant Delta représente désormais 20% des contaminations dans le pays et devrait être dominant d’ici quelques semaines.

– TROISIÈME VAGUE EN AFRIQUE

La troisième vague des cas de Covid-19 se propage plus rapidement en Afrique et frappe plus fort sur un continent confronté à une pénurie des vaccins, a alerté ce jeudi le bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En Afrique, “la troisième vague prend de la vitesse, se propage plus vite, frappe plus fort”, a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique. “Avec une augmentation rapide du nombre de cas et des rapports de plus en plus nombreux de maladies graves, la dernière vague menace d’être la pire à ce jour en Afrique”, a-t-elle averti lors d’une conférence de presse virtuelle.

Selon l’OMS, les cas de Covid-19 ont augmenté pendant cinq semaines consécutives depuis le début de la troisième vague le 3 mai 2021. Au 20 juin – jour 48 du début de cette troisième vague -, l’Afrique avait enregistré environ 474.000 nouveaux cas, soit une augmentation de 21% par rapport aux 48 premiers jours de la deuxième vague.

RECORD DE CONTAMINATIONS AU BRÉSIL

Signe de l’arrivée d’une troisième vague dans le pays, le Brésil a enregistré un nouveau record de contaminations quotidiennes. Ce mercredi, 115.228 nouveaux cas ont été comptabilisés en 24h, selon le bilan communiqué par le ministère de la Santé.

Ce dernier recense également 2.392 nouveaux décès. Au moins 507.109 personnes sont mortes au Brésil depuis le début de l’épidémie, faisant de l’Etat le deuxième pays le plus endeuillé en chiffres absolus.

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

unnamed - 2021-06-24T171910.105

En direct la situation du Covid 19 en France , en Europe et dans le monde

France
 
- Le cap des 20 millions de Français complètement vaccinés a été franchi ce jeudi. 642.099 personnes ont reçu leur deuxième dose. 235.541 ont par ailleurs été vaccinés pour la première fois. - La journée marque également le cap des 50 millions d'injections réalisées depuis le début de la campagne de vaccination. Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 32.913.322 personnes ont reçu au moins une injection (soit 48,8% de la population totale) et 20.124.046 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 29,8% de la population totale). - Pour éviter l'arrivée d'une quatrième vague "il faut se vacciner le plus rapidement possible", insiste sur LCI Bruno Lina, membre du conseil scientifique. "Si on emballe un peu cette campagne de vaccination, on va avoir cette immunité qui va s'installer et on freinera la circulation du virus. Donc cette quatrième vague n'est pas forcément inexorable et sa temporalité peut être décalée". "Cette pandémie sera terminée quand tout le monde aura des anticorps contre ce virus." - "Les personnes qui sont vaccinées avec deux doses ont une protection (contre le variant Delta) qui est quasi équivalente avec les autres virus", soutient sur LCI le virologue Bruno Lina. "En revanche avec une seule dose, on est un petit peu moins bien protégé." - BILAN DU JOUR Le nombre de malades du Covid-19 soignés dans les services de réanimation est passé sous les 1500, un plus bas depuis le début octobre, selon les données de Santé publique France publiées ce jeudi soir. Les hôpitaux accueillent 1439 personnes (1509 mercredi) dans ces services, qui traitent celles atteintes des formes les plus graves de la maladie. Il avait atteint un record de 6001 patients le 26 avril dernier, au plus fort de la troisième vague de l'épidémie. Le chiffre des admissions quotidiennes reste parmi les plus faibles de cette dernière vague, avec 27 personnes sur les dernières 24h. Le nombre de personnes hospitalisées poursuit lui aussi sa baisse, avec 9392 patients. Il était passé la veille sous la barre des 10.000, un niveau pas vu depuis la mi-octobre. Sur 24h, 140 personnes ont été hospitalisées à cause du Covid-19. 45 décès ont par ailleurs été déclarés en 24h. BAISSE DE RÉGIME POUR LA VACCINATION A première vue, la France vaccine toujours à tour de bras, avec près de 700.000 injections quotidiennes. Mais la cadence n'est maintenue que par les deuxièmes doses, tandis que le nombre de primo-vaccinés fond comme neige en été: plus de 400.000 par jour début juin, à peine plus de 200.000 cette semaine. "C'est trop peu, on a fait beaucoup mieux, on doit faire beaucoup mieux", a sermonné Jean Castex jeudi, lors d'un déplacement dans les Landes, où le variant Delta provoque un premier rebond épidémique. Le Premier ministre n'a pu que constater que "les prises de rendez-vous pour la première vaccination sont en décélération", augurant d'un été en pente douce. Doctolib recense désormais moins de 150.000 inscriptions quotidiennes pour une première dose, contre encore plus de 250.000 début juin. A ce rythme, la plateforme de rendez-vous médicaux prévoit qu'un peu plus de 35 millions de personnes auront été vaccinées le 15 juillet, dont 29 millions avec un "schéma complet" (une, deux ou trois doses selon les cas). - VIEILLES CHARRUES "À quinze petits jours de l'ouverture du festival, contrairement aux années passées, on n'est pas encore complet. On a vendu à peu près la moitié des billets", a indiqué ce jeudi sur franceinfo Jérôme Tréhorel, directeur du festival des Vieilles Charrues. Selon lui, c'est "l'arrivée de ce pass sanitaire" qui "pose question". "Il y a besoin de pédagogie" auprès du grand public. EUROPE : - PAUSE DU DÉCONFINEMENT AU PORTUGAL Confronté à une recrudescence de l'épidémie de coronavirus due au variant Delta, le gouvernement portugais a décidé ce jeudi d'interrompre la levée progressive des restrictions sanitaires dans l'ensemble du pays, et même de les resserrer dans la ville de Lisbonne. La capitale portugaise et la station balnéaire d'Albufeira, dans la région de l'Algarve, sont deux des trois municipalités du pays où les cafés, restaurants et commerces verront à nouveau réduire leurs horaires et leur capacité d'accueil. "C'est un signe que la situation s’aggrave dans notre pays", qui traverse "un moment critique", a déclaré la ministre porte-parole du gouvernement, Mariana Vieira da Silva, à l'issue de la réunion hebdomadaire de l'exécutif socialiste. L'interdiction des déplacements entre la région du grand Lisbonne et le reste du pays pendant le week-end sera maintenue, en tant que "mesure de contention du variant Delta". - COVID-19 EN RUSSIE Plus de 20 000 nouvelles contaminations ont été recensées ces dernières 24 heures en Russie, selon les chiffres de jeudi du gouvernement, des sommets qui n'avaient plus été vus depuis janvier. La ville de Moscou à elle seule, totalise près de 8 600 cas et est l'épicentre de cette nouvelle vague épidémique due au variant Delta. La capitale russe a enregistré 92 décès en une journée, un record depuis le début de la pandémie, selon l'agence de presse publique Tass. - EURO : UNE CENTAINE DE CAS CHEZ DES SUPPORTERS FINLANDAIS Les autorités finlandaises ont exprimé leur inquiétude ce jeudi après la détection de près d'une centaine de cas chez des supporters de retour au pays après avoir assisté à un match de l'Euro de football à Saint-Pétersbourg en Russie. La Première ministre et l'autorité sanitaire chargé de l'épidémie, THL, ont appelé les Finlandais étant revenus au pays après la défaite contre la Belgique lundi à tous se faire tester. "Il est important que toute personne (de retour de Russie) se fasse tester. Les possibles cas seront ainsi identifiés et la maladie ne pourra pas se répandre", a déclaré la cheffe du gouvernement Sanna Marin aux médias finlandais en marge d'un sommet européen à Bruxelles. Les autorités locales voisines de la frontière entre la Finlande et la Russie ont recensé 86 cas lors des tests pratiqués aux postes douaniers, et tous les tests n'ont pas encore été analysés. Covid 19 dans le monde LE CAS D'ISRAËL Face à la résurgence de l'épidémie de Covid-19, Israël a annoncé rétablir certaines mesures de protection et différer le retour des touristes de quelques semaines. "Cela signifie que si on veut bloquer ce virus par le biais de l'immunité collective, il faut qu'on atteigne des niveaux de vaccination très élevés", explique sur LCI le virologue Bruno Lina. "Alors qu'on regardait Israël comme l'objectif à atteindre, on voit qu'avec ce variant Delta, cet objectif n'est pas suffisant." VARIANT DELTA AUX ÉTATS-UNIS L'immunologue américain Anthony Fauci a déclaré ce jeudi sur la chaîne NBC que le variant Delta représente désormais 20% des contaminations dans le pays et devrait être dominant d'ici quelques semaines. - TROISIÈME VAGUE EN AFRIQUE La troisième vague des cas de Covid-19 se propage plus rapidement en Afrique et frappe plus fort sur un continent confronté à une pénurie des vaccins, a alerté ce jeudi le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En Afrique, "la troisième vague prend de la vitesse, se propage plus vite, frappe plus fort", a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique. "Avec une augmentation rapide du nombre de cas et des rapports de plus en plus nombreux de maladies graves, la dernière vague menace d'être la pire à ce jour en Afrique", a-t-elle averti lors d'une conférence de presse virtuelle. Selon l'OMS, les cas de Covid-19 ont augmenté pendant cinq semaines consécutives depuis le début de la troisième vague le 3 mai 2021. Au 20 juin - jour 48 du début de cette troisième vague -, l'Afrique avait enregistré environ 474.000 nouveaux cas, soit une augmentation de 21% par rapport aux 48 premiers jours de la deuxième vague. RECORD DE CONTAMINATIONS AU BRÉSIL Signe de l'arrivée d'une troisième vague dans le pays, le Brésil a enregistré un nouveau record de contaminations quotidiennes. Ce mercredi, 115.228 nouveaux cas ont été comptabilisés en 24h, selon le bilan communiqué par le ministère de la Santé. Ce dernier recense également 2.392 nouveaux décès. Au moins 507.109 personnes sont mortes au Brésil depuis le début de l'épidémie, faisant de l'Etat le deuxième pays le plus endeuillé en chiffres absolus.
 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.