Miroir parabolique du four solaire de 1 mégawatt du site PROMES d’Odeillo-Font Romeu

 

 

Un laboratoire du CNRS- PROMES , installé à Odeillo dans les Pyrénées orientales en France développe la technologie de l’énergie solaire concentré qui se caractérise par l’utilisation d’un miroir parabolique réfléchissant les rayons du soleil qui vont se croiser en un seul point.

Cette technologie mise en œuvre utilise le même principe que celui développé par Archimède avec les miroirs ardents qui avaient servis lors du siège de Syracuse pendant la deuxième guerre punique entre Rome et Carthage. Ce principe permet notamment de concentrer 16.000 fois l’énergie solaire et d’élever les températures jusqu’à 3.000 degrés mais uniquement en journée car de nuit, en l’absence de soleil, l’installation ne permet pas de produire d’électricité.

Le laboratoire a récemment développé une nouvelle machine qui permet de contourner cette difficulté en stockant l’énergie à très haute température.

Pour ce faire, les chercheurs ont élaboré une poudre de métal qui se comporte comme un liquide et qui permet le transport de la chaleur produite par le soleil. Gilles Flamant, le directeur du laboratoire des procédés, matériaux et énergie solaire, explique que l’énergie solaire va ainsi être captée à haute température, être stockée dans les particules elles-mêmes et être restituée pour produire de l’électricité.

Avec une énergie solaire qui serait désormais disponible jour et nuit, les centrales solaires concentrées pourront rivaliser avec les autres moyens de production de l’électricité. Il est possible d’imaginer qu’une surface désert équivalente à la superficie de l’Espagne suffisent à ce type d’installations pour produire l’électricité pour la totalité de la planète sans déchet, ni pollution et gaz à effet de serre.

https://www.facebook.com/100011055723195/videos/cest-pratiquement-gratuit-et-100-écolo-et-tant-pis-pour-les-taxes-/391811785652564/

 

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisement

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisment

unnamed - 2022-03-23T075623.630

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Miroir parabolique du four solaire de 1 mégawatt du site PROMES d'Odeillo-Font Romeu

 

 

Un laboratoire du CNRS- PROMES , installé à Odeillo dans les Pyrénées orientales en France développe la technologie de l’énergie solaire concentré qui se caractérise par l’utilisation d’un miroir parabolique réfléchissant les rayons du soleil qui vont se croiser en un seul point.

Cette technologie mise en œuvre utilise le même principe que celui développé par Archimède avec les miroirs ardents qui avaient servis lors du siège de Syracuse pendant la deuxième guerre punique entre Rome et Carthage. Ce principe permet notamment de concentrer 16.000 fois l’énergie solaire et d’élever les températures jusqu’à 3.000 degrés mais uniquement en journée car de nuit, en l’absence de soleil, l’installation ne permet pas de produire d’électricité.

Le laboratoire a récemment développé une nouvelle machine qui permet de contourner cette difficulté en stockant l’énergie à très haute température.

Pour ce faire, les chercheurs ont élaboré une poudre de métal qui se comporte comme un liquide et qui permet le transport de la chaleur produite par le soleil. Gilles Flamant, le directeur du laboratoire des procédés, matériaux et énergie solaire, explique que l’énergie solaire va ainsi être captée à haute température, être stockée dans les particules elles-mêmes et être restituée pour produire de l’électricité.

Avec une énergie solaire qui serait désormais disponible jour et nuit, les centrales solaires concentrées pourront rivaliser avec les autres moyens de production de l’électricité. Il est possible d’imaginer qu’une surface désert équivalente à la superficie de l’Espagne suffisent à ce type d’installations pour produire l’électricité pour la totalité de la planète sans déchet, ni pollution et gaz à effet de serre.

https://www.facebook.com/100011055723195/videos/cest-pratiquement-gratuit-et-100-écolo-et-tant-pis-pour-les-taxes-/391811785652564/

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisement

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Une nouvelle forme de production d’électricité solaire

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.