Un réacteur nucléaire portable

 

La société BWXT Advanced Technologie a été retenue par le département américain de la Défense pour construire le premier microréacteur nucléaire portable, qui tient dans conteneur pouvant être déplacé et qui peut être assemblé en moins de trois jours.

Ce projet, intitulé Pelé et dont le premier prototype devrait voir le jour en 2024, représente un contrat de trois cent millions de dollars. La société BWXT, qui prévoit d’embaucher environ cent-vingt collaborateurs sur ce projet, a été mandatée en 2021 pour livrer le microréacteur qui se présentera d’abord sous la forme d’un prototype dès 2024 afin de réaliser des tests prévus jusqu’en 2027 dans un laboratoire national dans l’Idaho.

L’utilisation d’un petit réacteur nucléaire transportable permettrait, selon le département de la Défense, de réduire les émissions de CO2, de fournir des équipements de secours en cas de catastrophes et de venir en soutien aux infrastructures en situation critique si besoin. Actuellement, le département de la Défense consomme environ trente térawattheures d’électricité par an et approximativement 40 millions de litres de carburant par jour.

Le président de BWXT, Joe Miller, indique que sa société conçoit et construit des nouvelles technologies nucléaires pour fournir de l’énergie tout en préservant l’environnement. Il précise également que l’industrie nucléaire reconnaît que ce type de réacteurs développés constitue une avancée majeure pour répondre aux besoins énergétiques croissants tout en permettant de respecter les impératifs de réduction des émissions de carbone.

Le projet Pelé a permis une collaboration entre la plupart des administrations américaines, telles que l’armée, le ministère de l’énergie ou la NASA par exemple. Cette collaboration a été facilitée par les débouchés offerts par ce réacteur portable notamment concernant la production d’une énergie propre sans émissions de CO2 et une disponibilité rapide pour des besoins opérationnels très variés, y compris militaires, qui nécessitaient jusqu’à présent des livraisons longues, complexes et coûteuses en carburants fossiles.

Le prototype de réacteur nucléaire portable qui sera mis en service pourra fournir entre un et cinq mégawatts d’énergie, sera transportable par routes, rail, bateau ou avion, pourra résister à des températures extrêmes et être opérationnel en soixante-douze heures.

https://fr.futuroprossimo.it/2022/06/bwxt-costruira-il-primo-micro-reattore-nucleare-portatile/

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-06-24T075820.749

Un réacteur nucléaire portable

 

La société BWXT Advanced Technologie a été retenue par le département américain de la Défense pour construire le premier microréacteur nucléaire portable, qui tient dans conteneur pouvant être déplacé et qui peut être assemblé en moins de trois jours.

Ce projet, intitulé Pelé et dont le premier prototype devrait voir le jour en 2024, représente un contrat de trois cent millions de dollars. La société BWXT, qui prévoit d’embaucher environ cent-vingt collaborateurs sur ce projet, a été mandatée en 2021 pour livrer le microréacteur qui se présentera d’abord sous la forme d’un prototype dès 2024 afin de réaliser des tests prévus jusqu’en 2027 dans un laboratoire national dans l’Idaho.

L’utilisation d’un petit réacteur nucléaire transportable permettrait, selon le département de la Défense, de réduire les émissions de CO2, de fournir des équipements de secours en cas de catastrophes et de venir en soutien aux infrastructures en situation critique si besoin. Actuellement, le département de la Défense consomme environ trente térawattheures d’électricité par an et approximativement 40 millions de litres de carburant par jour.

Le président de BWXT, Joe Miller, indique que sa société conçoit et construit des nouvelles technologies nucléaires pour fournir de l’énergie tout en préservant l’environnement. Il précise également que l’industrie nucléaire reconnaît que ce type de réacteurs développés constitue une avancée majeure pour répondre aux besoins énergétiques croissants tout en permettant de respecter les impératifs de réduction des émissions de carbone.

Le projet Pelé a permis une collaboration entre la plupart des administrations américaines, telles que l’armée, le ministère de l’énergie ou la NASA par exemple. Cette collaboration a été facilitée par les débouchés offerts par ce réacteur portable notamment concernant la production d’une énergie propre sans émissions de CO2 et une disponibilité rapide pour des besoins opérationnels très variés, y compris militaires, qui nécessitaient jusqu’à présent des livraisons longues, complexes et coûteuses en carburants fossiles.

Le prototype de réacteur nucléaire portable qui sera mis en service pourra fournir entre un et cinq mégawatts d’énergie, sera transportable par routes, rail, bateau ou avion, pourra résister à des températures extrêmes et être opérationnel en soixante-douze heures.

https://fr.futuroprossimo.it/2022/06/bwxt-costruira-il-primo-micro-reattore-nucleare-portatile/

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *