TOP 10 des Présidents Américains au QI le plus élevé

Jessica Adams – C19 Tamar news
Il n’est pas étonnant de constater que parmi les 10 présidents Américains ayant un QI le plus élevé , près de 60% sont des présidents 19 et 20eme siecle , c’est eux qui ont permis aux USA de devenir la Première puissance mondiale  .

10 . Chester Arthur  152,3

Mandat du 19 Septembre 1881 au 4 Mars 1885 : republicain
20 Chester Arthur 3x4.jpg
wikipedia
“Il aurait été difficile de mieux faire que Chester Arthur” avait écrit l’écrivain Mark Twain concernant la présidence de Chester Arthur
Juriste, ancien collecteur de taxes douanières au port de New York et vice-président de Garfield, il devient président à la mort de ce dernier. Son mandat est marqué par la mise en œuvre d’une réforme de la fonction publique établissant le recrutement et la promotion sur la base de la seule compétence (réforme du système des dépouilles) et par la fin de la conquête de l’Ouest. Malade des reins, il ne se présente pas à l’élection de 1884 .
Son QI était bien élevé, et il devance de 2,3 points Franklin Roosevelt.

9. James A. Garfield 152,3

Mandat : du 4 Mars 1881 au 19 Septembre 1881 – Républicain
 
 
James Abram Garfield, photo portrait seated.jpg
wikipedia
James A. Garfield est l’un des présidents qui ont fait le mandat le plus court de l’histoire après John Tyler. Élu lors d’élections considérées comme un référendum sur l’assouplissement des conditions de la Reconstruction des États du Sud, il tente d’organiser une conférence internationale des États d’Amérique mais, au bout de ses 6 premiers mois de mandat, il est assassiné par Charles J. Guiteau. Garfield était un homme qui avait énormément de potentiel et de gentillesse à revendre. Avant d’être élu à la présidentielle, il était professeur de littérature et de mathématiques. Garfield était un génie et malgré avoir grandi dans la pauvreté il a pu aller à l’école publique. Il était un excellent orateur également.
Son QI est de 152,3, il se place dans le top 10 des Présidents les plus intelligents.
 
 

8. Theodore Roosevelt 153

Mandant du 14 Septembre 1901 au 4 Mars 1909 : républicain
President Theodore Roosevelt, 1904.jpg
wikipedia
Ancien chef de la police de New York, officier des Rough Riders à la bataille de San Juan à Cuba, vice-président de McKinley, il succède à ce dernier après son assassinat, devenant à 42 ans le plus jeune président américain, puis est à son tour élu en 1904. Il applique une politique progressiste et sociale (politique anti-trust contre les big corporations) et étend les prérogatives présidentielles et fédérales. Theodore Roosevelt fait partie des quatre Présidents qui apparaissent sur RushMore. Son QI qui est de 153, indique qu’il était un génie, et il a très bien utilisé son talent.
 

7. John Adams 155

Mandat du 4 Mars 1797 au 4 Mars 1801 : fédéraliste 
John Adams, Gilbert Stuart, c1800 1815.jpg
wikipedia
John Adams est le second Président des Etats-Unis. Il était l’un des présidents les plus intelligents de l’histoire. Vice-président de George Washington, il est élu par 72 voix contre 68 face à Thomas Jefferson qui devient son vice-président Sa présidence est notamment marquée par l’opposition entre les fédéralistes (John Adams) et les républicains-démocrates (Thomas Jefferson). Il était également écrivain et était le Chef de la révolution Américaine qui a rendu les Etats-Unis indépendants de la Grande Bretagne.Premier président à résider, en 1800, à la Maison-Blanche à Washington, devenue capitale fédérale..  Il meurt le 4 juillet 1826, qui est le jour de l’indépendance de l’Amérique, soit le même jour que Thomas Jefferson. Il avait un QI très élevé , 155 .

6. Woodrow Wilson 155,2

Mandat du 4 Mars 1913 au 4 Mars 1921 : Démocrate
President Woodrow Wilson portrait December 2 1912.jpg
wikipedia
Ancien président de l’université de Princeton, il est élu avec 41 % des voix grâce à une scission chez les républicains et à la candidature dissidente de Theodore Roosevelt, puis réélu en 1916 à une majorité de 600 000 voix et de 23 grands électeurs face à son rival républicain. Sous son mandat, les membres du Sénat des États-Unis sont pour la première fois élus au suffrage universel et non plus désignés par la législatures des États (1914). Malgré son pacifisme, il fait intervenir les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale. Il est le père de la Société des Nations mais, paradoxalement, ne parvient pas à y faire adhérer les États-Unis. Il reçoit le Prix Nobel de la paix en 1919. En 1920, il accorde le droit de vote aux femmes.
 
 

5. Jimmy Carter 156,8

mandat du 20 Janvier 1977 au 20 Janvier 1981 : républicain
JimmyCarterPortrait.jpg
Wikipedia
Au terme d’élections très serrées, l’ancien gouverneur de Géorgie rompt avec la Realpolitik de ses prédécesseurs, voulant mettre l’accent sur les performances économiques internes et le respect des droits de l’homme à l’étranger. Sa médiation qui a permis d’aboutir à la signature des accords de Camp David entre Anouar el-Sadate et Menahem Begin, traduisait cette nouvelle orientation basée sur le multilatéralisme et la non-intervention. Il privilégie également les relations avec les pays du tiers monde. Il tend la main à Fidel Castro sans résultat. Il suspend également l’aide militaire au régime de Somoza au Nicaragua et, à la chute de ce dernier, favorise la formation d’un gouvernement comprenant les sandinistes. Mais la prise de la totalité du pouvoir par ces derniers et leur rapprochement avec Cuba est une humiliation pour la diplomatie américaine. Au Moyen-Orient, il désavoue le shah d’Iran, mais se retrouve aux prises avec un régime islamique hostile qui débouche sur la crise iranienne des otages. Enfin, le non-respect des accords SALT par l’URSS et l’invasion de l’Afghanistan par les troupes soviétiques, l’amenant à boycotter les jeux olympiques de Moscou ainsi qu’à supprimer des exportations de denrées alimentaires vers l’URSS, minent sa politique étrangère alors que l’hégémonie économique américaine est contestée par le Japon. En 1980, l’inflation galopante tout comme la hausse du prix du carburant à la pompe , le chômage  et sa politique internationale qui fut un désastre , notamment en Iran , contribuent à le priver d’un second mandat. 
 
 

4 . Bill Clinton 159

Mandat du 20 Janvier 1993 au 20 Janvier 2001 : Démocrate 
Bill Clinton.jpg
wikipedia
Ancien gouverneur de l’Arkansas. Élu en 1992 avec une majorité relative des suffrages, sa promesse de réformer le système de santé et de couverture médicale se heurte à l’hostilité du Congrès et se solde par un échec, en partie en raison de sa complexité et de son aspect institutionnel 16. Son premier mandat est également marqué par les accords d’Oslo (accords de Washington signés le 13 septembre 1993), l’intervention de l’armée américaine en Haïti. Clinton est réélu en 1996. Au cours de son deuxième mandat, des scandales politiques sont révélés tels le Whitewater, le travelgate, le scandale sur le financement de sa campagne présidentielle et d’autres liés à des affaires privées (le bimbogate) : affaires Gennifer Flowers, Paula Jones, Kathleen Willey, Monica Lewinsky, etc. À la suite de l’affaire Lewinsky, il est l’objet devant le Congrès d’une procédure d’impeachment qui aboutit, faisant de lui le second président américain à être impeached. Mais là encore, le Sénat ne trouve pas de majorité des 2/3 pour le destituer. Son deuxième mandat est également marqué par les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en 1998, l’opération Renard du désert en Irak fin 1998 (sans mandat de l’ONU), l’intervention des troupes de l’OTAN dans la guerre du Kosovo. Durant son mandat, les États-Unis bénéficient d’une embellie économique marquée par un excédent budgétaire et un taux de chômage au plus bas en 30 ans.
Bill Clinton est l’un des présidents Américains les plus doués avec un QI de 159.
 
 

3. John F. Kennedy 159,8

mandat du 20 Janvier 1961 au 22 Novembre 1963 : Démocrate 
John F. Kennedy, White House color photo portrait.jpg
wikipedia
 
Ancien représentant et sénateur du Massachusetts, il est élu face au vice-président sortant Richard Nixon. Premier président catholique, il est également le plus jeune président élu des États-Unis. Entamé par le discours sur la Nouvelle Frontière, son mandat est marqué sur le plan international par le débarquement de la baie des Cochons (1961), la crise des missiles de Cuba (1962), la création des Corps de la Paix et le doublement du nombre de ISBM Polaris. Sur le plan intérieur, il lance le programme Apollo et entame le processus d’abolition législative de la ségrégation raciale dans les États du Sud qui se heurte à l’opposition des Démocrates sudistes du Congrès. Il a été assassiné le 22 novembre 1963 à Dallas, à l’âge de 46 ans; son assassinat (attribué par la Commission Warren à Lee Harvey Oswald) demeure au xxie siècle l’objet d’hypothèses et de controverses. Il est le président Américain le plus charismatique et respecté à l’international  .
 
 

2. James Madison 160

Mandant du 4 Mars 1809 au 4 Mars 1817 : Republicain-Démocrate.
James Madison.jpg
wikipedia
Un des auteurs de la Constitution, Secrétaire d’État sous Jefferson, il est élu en 1808 en partie sur son habileté diplomatique à une période où la France et le Royaume-Uni sont prêts à faire la guerre aux États-Unis. Il fut réélu en 1812 contre le candidat républicain démocrate dissident DeWitt Clinton alors que le pays est en guerre avec le Royaume-Uni, guerre qui dura de 1812 à 1814, soldée par un statu quo ante bellum.
Il décède quelques heures après son collègue et ami, John Adams, le 4 juillet 1826. Son QI est égal à celui de James Madison.
 
 

1. John Quincy Adams 175

Mandat du 4 Mars 1825 au 4 Mars 1829 : Républicain-démocrate, National-républicain.
 
John Q. Adams.jpg
Wikipedia
Fils du deuxième président, John Adams, il est élu par le Congrès (aucun candidat n’avait obtenu la majorité absolue) face à Andrew Jackson, puis échouera face à celui-ci en 1828. Il était un adversaire acharné de l’esclavage des Noirs.
il avait était baigné dans la politique depuis son enfance, grâce à son père. John Quincy Adams parlait six langues, depuis ses 14 ans déjà: Le Français, l’Italien, l’Allemand, Le Latin, L’anglais, Le Russe. Cela lui a permis de travailler très jeune en tant qu’interprète où il accompagnait son père. Il était diplômé d’un Master de Droit. John Quincy Adams est connu pour son oppositionn à la question de l’esclavage. Son QI de 175 le met sur la première marche du podium  du Président le plus intelligent des Etats-Unis d’Amérique de l’histoire. 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisement

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisement

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisment

unnamed - 2021-07-19T195957.721

TOP 10 des Présidents Américains au QI le plus élevé

Jessica Adams - C19 Tamar news
Il n'est pas étonnant de constater que parmi les 10 présidents Américains ayant un QI le plus élevé , près de 60% sont des présidents 19 et 20eme siecle , c'est eux qui ont permis aux USA de devenir la Première puissance mondiale  .

10 . Chester Arthur  152,3

Mandat du 19 Septembre 1881 au 4 Mars 1885 : republicain
20 Chester Arthur 3x4.jpg
wikipedia
“Il aurait été difficile de mieux faire que Chester Arthur” avait écrit l’écrivain Mark Twain concernant la présidence de Chester Arthur Juriste, ancien collecteur de taxes douanières au port de New York et vice-président de Garfield, il devient président à la mort de ce dernier. Son mandat est marqué par la mise en œuvre d'une réforme de la fonction publique établissant le recrutement et la promotion sur la base de la seule compétence (réforme du système des dépouilles) et par la fin de la conquête de l'Ouest. Malade des reins, il ne se présente pas à l'élection de 1884 . Son QI était bien élevé, et il devance de 2,3 points Franklin Roosevelt.

9. James A. Garfield 152,3

Mandat : du 4 Mars 1881 au 19 Septembre 1881 - Républicain
 
 
James Abram Garfield, photo portrait seated.jpg
wikipedia
James A. Garfield est l’un des présidents qui ont fait le mandat le plus court de l’histoire après John Tyler. Élu lors d'élections considérées comme un référendum sur l'assouplissement des conditions de la Reconstruction des États du Sud, il tente d'organiser une conférence internationale des États d'Amérique mais, au bout de ses 6 premiers mois de mandat, il est assassiné par Charles J. Guiteau. Garfield était un homme qui avait énormément de potentiel et de gentillesse à revendre. Avant d’être élu à la présidentielle, il était professeur de littérature et de mathématiques. Garfield était un génie et malgré avoir grandi dans la pauvreté il a pu aller à l’école publique. Il était un excellent orateur également. Son QI est de 152,3, il se place dans le top 10 des Présidents les plus intelligents.
 
 

8. Theodore Roosevelt 153

Mandant du 14 Septembre 1901 au 4 Mars 1909 : républicain
President Theodore Roosevelt, 1904.jpg
wikipedia
Ancien chef de la police de New York, officier des Rough Riders à la bataille de San Juan à Cuba, vice-président de McKinley, il succède à ce dernier après son assassinat, devenant à 42 ans le plus jeune président américain, puis est à son tour élu en 1904. Il applique une politique progressiste et sociale (politique anti-trust contre les big corporations) et étend les prérogatives présidentielles et fédérales. Theodore Roosevelt fait partie des quatre Présidents qui apparaissent sur RushMore. Son QI qui est de 153, indique qu’il était un génie, et il a très bien utilisé son talent.
 

7. John Adams 155

Mandat du 4 Mars 1797 au 4 Mars 1801 : fédéraliste 
John Adams, Gilbert Stuart, c1800 1815.jpg
wikipedia
John Adams est le second Président des Etats-Unis. Il était l’un des présidents les plus intelligents de l’histoire. Vice-président de George Washington, il est élu par 72 voix contre 68 face à Thomas Jefferson qui devient son vice-président Sa présidence est notamment marquée par l'opposition entre les fédéralistes (John Adams) et les républicains-démocrates (Thomas Jefferson). Il était également écrivain et était le Chef de la révolution Américaine qui a rendu les Etats-Unis indépendants de la Grande Bretagne.Premier président à résider, en 1800, à la Maison-Blanche à Washington, devenue capitale fédérale..  Il meurt le 4 juillet 1826, qui est le jour de l’indépendance de l’Amérique, soit le même jour que Thomas Jefferson. Il avait un QI très élevé , 155 .

6. Woodrow Wilson 155,2

Mandat du 4 Mars 1913 au 4 Mars 1921 : Démocrate
President Woodrow Wilson portrait December 2 1912.jpg
wikipedia
Ancien président de l'université de Princeton, il est élu avec 41 % des voix grâce à une scission chez les républicains et à la candidature dissidente de Theodore Roosevelt, puis réélu en 1916 à une majorité de 600 000 voix et de 23 grands électeurs face à son rival républicain. Sous son mandat, les membres du Sénat des États-Unis sont pour la première fois élus au suffrage universel et non plus désignés par la législatures des États (1914). Malgré son pacifisme, il fait intervenir les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale. Il est le père de la Société des Nations mais, paradoxalement, ne parvient pas à y faire adhérer les États-Unis. Il reçoit le Prix Nobel de la paix en 1919. En 1920, il accorde le droit de vote aux femmes.
 
 

5. Jimmy Carter 156,8

mandat du 20 Janvier 1977 au 20 Janvier 1981 : républicain
JimmyCarterPortrait.jpg
Wikipedia
Au terme d'élections très serrées, l'ancien gouverneur de Géorgie rompt avec la Realpolitik de ses prédécesseurs, voulant mettre l'accent sur les performances économiques internes et le respect des droits de l'homme à l'étranger. Sa médiation qui a permis d'aboutir à la signature des accords de Camp David entre Anouar el-Sadate et Menahem Begin, traduisait cette nouvelle orientation basée sur le multilatéralisme et la non-intervention. Il privilégie également les relations avec les pays du tiers monde. Il tend la main à Fidel Castro sans résultat. Il suspend également l'aide militaire au régime de Somoza au Nicaragua et, à la chute de ce dernier, favorise la formation d'un gouvernement comprenant les sandinistes. Mais la prise de la totalité du pouvoir par ces derniers et leur rapprochement avec Cuba est une humiliation pour la diplomatie américaine. Au Moyen-Orient, il désavoue le shah d'Iran, mais se retrouve aux prises avec un régime islamique hostile qui débouche sur la crise iranienne des otages. Enfin, le non-respect des accords SALT par l'URSS et l'invasion de l'Afghanistan par les troupes soviétiques, l'amenant à boycotter les jeux olympiques de Moscou ainsi qu'à supprimer des exportations de denrées alimentaires vers l'URSS, minent sa politique étrangère alors que l'hégémonie économique américaine est contestée par le Japon. En 1980, l'inflation galopante tout comme la hausse du prix du carburant à la pompe , le chômage  et sa politique internationale qui fut un désastre , notamment en Iran , contribuent à le priver d'un second mandat. 
 
 

4 . Bill Clinton 159

Mandat du 20 Janvier 1993 au 20 Janvier 2001 : Démocrate 
Bill Clinton.jpg
wikipedia
Ancien gouverneur de l'Arkansas. Élu en 1992 avec une majorité relative des suffrages, sa promesse de réformer le système de santé et de couverture médicale se heurte à l'hostilité du Congrès et se solde par un échec, en partie en raison de sa complexité et de son aspect institutionnel 16. Son premier mandat est également marqué par les accords d'Oslo (accords de Washington signés le 13 septembre 1993), l'intervention de l'armée américaine en Haïti. Clinton est réélu en 1996. Au cours de son deuxième mandat, des scandales politiques sont révélés tels le Whitewater, le travelgate, le scandale sur le financement de sa campagne présidentielle et d'autres liés à des affaires privées (le bimbogate) : affaires Gennifer Flowers, Paula Jones, Kathleen Willey, Monica Lewinsky, etc. À la suite de l'affaire Lewinsky, il est l'objet devant le Congrès d'une procédure d'impeachment qui aboutit, faisant de lui le second président américain à être impeached. Mais là encore, le Sénat ne trouve pas de majorité des 2/3 pour le destituer. Son deuxième mandat est également marqué par les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en 1998, l'opération Renard du désert en Irak fin 1998 (sans mandat de l'ONU), l'intervention des troupes de l'OTAN dans la guerre du Kosovo. Durant son mandat, les États-Unis bénéficient d'une embellie économique marquée par un excédent budgétaire et un taux de chômage au plus bas en 30 ans.
Bill Clinton est l'un des présidents Américains les plus doués avec un QI de 159.
 
 

3. John F. Kennedy 159,8

mandat du 20 Janvier 1961 au 22 Novembre 1963 : Démocrate 
John F. Kennedy, White House color photo portrait.jpg
wikipedia
 
Ancien représentant et sénateur du Massachusetts, il est élu face au vice-président sortant Richard Nixon. Premier président catholique, il est également le plus jeune président élu des États-Unis. Entamé par le discours sur la Nouvelle Frontière, son mandat est marqué sur le plan international par le débarquement de la baie des Cochons (1961), la crise des missiles de Cuba (1962), la création des Corps de la Paix et le doublement du nombre de ISBM Polaris. Sur le plan intérieur, il lance le programme Apollo et entame le processus d'abolition législative de la ségrégation raciale dans les États du Sud qui se heurte à l'opposition des Démocrates sudistes du Congrès. Il a été assassiné le 22 novembre 1963 à Dallas, à l'âge de 46 ans; son assassinat (attribué par la Commission Warren à Lee Harvey Oswald) demeure au xxie siècle l'objet d'hypothèses et de controverses. Il est le président Américain le plus charismatique et respecté à l'international  .
 
 

2. James Madison 160

Mandant du 4 Mars 1809 au 4 Mars 1817 : Republicain-Démocrate.
James Madison.jpg
wikipedia
Un des auteurs de la Constitution, Secrétaire d'État sous Jefferson, il est élu en 1808 en partie sur son habileté diplomatique à une période où la France et le Royaume-Uni sont prêts à faire la guerre aux États-Unis. Il fut réélu en 1812 contre le candidat républicain démocrate dissident DeWitt Clinton alors que le pays est en guerre avec le Royaume-Uni, guerre qui dura de 1812 à 1814, soldée par un statu quo ante bellum. Il décède quelques heures après son collègue et ami, John Adams, le 4 juillet 1826. Son QI est égal à celui de James Madison.
 
 

1. John Quincy Adams 175

Mandat du 4 Mars 1825 au 4 Mars 1829 : Républicain-démocrate, National-républicain.
 
John Q. Adams.jpg
Wikipedia
Fils du deuxième président, John Adams, il est élu par le Congrès (aucun candidat n'avait obtenu la majorité absolue) face à Andrew Jackson, puis échouera face à celui-ci en 1828. Il était un adversaire acharné de l'esclavage des Noirs. il avait était baigné dans la politique depuis son enfance, grâce à son père. John Quincy Adams parlait six langues, depuis ses 14 ans déjà: Le Français, l’Italien, l’Allemand, Le Latin, L’anglais, Le Russe. Cela lui a permis de travailler très jeune en tant qu’interprète où il accompagnait son père. Il était diplômé d’un Master de Droit. John Quincy Adams est connu pour son oppositionn à la question de l’esclavage. Son QI de 175 le met sur la première marche du podium  du Président le plus intelligent des Etats-Unis d’Amérique de l’histoire. 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisement

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisement

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

TOP 10 des Présidents  Américains au QI le plus élevé

Advertisment

[mailpoet_form id="1"]