Qui est réellement Jordan Bardella ?

 

Derrière le sourire de play-boy, qui est Jordan Bardella ? Il a une réussite à l’américaine, il est grand, bronze, un parcours exemplaire et éclair, jeune et pratiquement aucune casserole sur le dos (il est encore très jeune).

La semaine dernière, Jordan Bardella a été élu, a la quasi-unanimité, président du plus grand parti d’opposition en France, le RN, un parti au pass
é compliqué, dont l’ancien président était le célèbre antisémite et raciste, Jean-Marie Le Pen.

Depuis, quelques années et avec l’aide de Marine Le Pen, le RN, essaye de lisser son image et d’apparaitre comme un parti normal, mais l’héritage Le Pen est très lourd à porter.
Jordan Bardella est jeune, il présente bien, s’exprime parfaitement et il a un discours très clair sur l’immigration sans attaquer une quelconque communauté ou race, il condamne fermement les personnalités politiques du RN lorsqu’elles débordent sur des sujets qui sont tendus comme l’immigration et des députés qui ont des passes mouvementés.


La seule ombre au tableau, Jordan Bardella n’a pas pratiquement pas de diplôme. En France, les autodidactes ne sont pas très bien vu et ils sont rares en politique.
La France est le pays de l’ENA et des grandes écoles ou les élites se côtoient tout au long de leur vie politique. Même, le président Sarkozy, qui avait obtenu ses diplômes de droit, car il était avocat, était vu comme un ovni dans le paysage politique français.

Par contre, ses origines modestes, ayant grandi dans un département (Seine-Saint-Denis), lui confère une légitimité, pour parler du social et de l’immigration. De plus, ses parents sont d’origine italienne et les parents ont été obligés de se battre pour s’intégrer dans la société française et de pouvoir payer les factures tous les mois.

 
Jordan Bardella, newly-elected President of the French far-right National Rally (Rassemblement National - RN) party, holds the hand of Marine Le Pen, member of parliament and member of the French far-right National Rally party, after the results during the National Rally party's Congress in Paris. (photo credit: REUTERS/CHRISTIAN HARTMANN)

Concernant le politique, les rôles sont bien définis avec Marine Le Pen. Sur le plan politique, elle va se concentrer sur l’Assemblée nationale et les prochaines présidentielles de 2027 et Jordan Bardella, la gestion quotidienne du parti RN.
De toute façon, Jordan Bardella soutient d’ailleurs sa candidature. Meme, s’il a des ambitions immenses, il a toujours promis qu’il entendait être le premier supporter d’une nouvelle tentative de Marine Le Pen dans sa quête de l’Élysée. “Il va de soi que je serai où le pays et la cause nationale auront besoin de moi”, a-t-elle lancé ce samedi. Une quatrième candidature semble plus que jamais sur les rails.

Mais la cohabitation sera semée d’embuches, car les stratégies sont différentes, Jordan Bardella a une ligne plus dure sur la question de l’immigration avec une volonté de se rapprocher d’Eric Zemmour, sur ce point de vue, il a une position plus droitière que Marine Le Pen qui, elle, depuis des années essaye de normaliser son parti et d’aller vers des priorités politiques plus sociales, plus économiques et moins portées vers l’immigration.

 
De toute façon, le parti RN, ex-Front National, a toujours été entre les mains de la famille Le Pen, le fondateur étant, Jean-Marie Le Pen et en 2011, sa fille, Marine Le Pen, avait été élue Présidente du FN, maintenant “RN”. En regardant, la vie privée de Jordan Bardella, il est en couple, depuis, deux ans avec Nolwenn Olivier qui est la nièce de Marine Le Pen et la petite fille de Jean-Marie Le Pen, famille quand tu nous tiens…
Jordan Bardella n’a pas d’expérience internationale et compte tenu de sa nouvelle fonction, il devra s’exprimer sur la géo-politique internationale, son opinion sur la Russie, Poutine, la guerre en Ukraine, sa position concernant Israël et le monde arabe, l’Europe, la monnaie Européenne (l’euro), les sujets sont nombreux et complexes. Depuis des années, il est dans la roue de Marine Le Pen, à partir de maintenant, il est en pleine lumière et tous ces faits et gestes seront scrutés, décortiqués, analysés et rien ne lui sera épargné.
Jordan Bardella a déjà accompli un parcours exceptionnel en très peu de temps, il fait penser à celui de l’ex-premier ministre autrichien, Sebastian Kurz, qui a été obligé de démissionner après des soupçons de corruption, la politique est un monde sans pitié et il doit s’attendre à ce que les pièges s’accumulent devant lui. Plus sa popularité sera forte et plus les risques seront grands. De plus, il a autour de lui, la famille Le Pen qui contrôle tous ces faits et gestes.
 
Jordan Bardella va devoir savoir naviguer en haute mer et composer avec toutes les droites et notamment celle du centre pour espérer gagner une élection présidentielle, car il n’est pas exclu que, lassé par trois défaites consécutives par Marine Le Pen aux dernières élections présidentielles, les membres du RN qui ont porté Jordan Bardella a la présidence du parti, ne lui demande, également, d’être leur candidat à la présidentielle de 2027. Les cinq prochaines années seront très longues pour Marine Le Pen et très courtes pour Jordan Bardella.
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-11-09T090612.400

Qui est réellement Jordan Bardella ?

 
Derrière le sourire de play-boy, qui est Jordan Bardella ? Il a une réussite à l'américaine, il est grand, bronze, un parcours exemplaire et éclair, jeune et pratiquement aucune casserole sur le dos (il est encore très jeune).
La semaine dernière, Jordan Bardella a été élu, a la quasi-unanimité, président du plus grand parti d'opposition en France, le RN, un parti au passé compliqué, dont l'ancien président était le célèbre antisémite et raciste, Jean-Marie Le Pen.
Depuis, quelques années et avec l'aide de Marine Le Pen, le RN, essaye de lisser son image et d'apparaitre comme un parti normal, mais l'héritage Le Pen est très lourd à porter.Jordan Bardella est jeune, il présente bien, s'exprime parfaitement et il a un discours très clair sur l'immigration sans attaquer une quelconque communauté ou race, il condamne fermement les personnalités politiques du RN lorsqu'elles débordent sur des sujets qui sont tendus comme l'immigration et des députés qui ont des passes mouvementés.
La seule ombre au tableau, Jordan Bardella n'a pas pratiquement pas de diplôme. En France, les autodidactes ne sont pas très bien vu et ils sont rares en politique.La France est le pays de l'ENA et des grandes écoles ou les élites se côtoient tout au long de leur vie politique. Même, le président Sarkozy, qui avait obtenu ses diplômes de droit, car il était avocat, était vu comme un ovni dans le paysage politique français. Par contre, ses origines modestes, ayant grandi dans un département (Seine-Saint-Denis), lui confère une légitimité, pour parler du social et de l'immigration. De plus, ses parents sont d'origine italienne et les parents ont été obligés de se battre pour s'intégrer dans la société française et de pouvoir payer les factures tous les mois.
 
Jordan Bardella, newly-elected President of the French far-right National Rally (Rassemblement National - RN) party, holds the hand of Marine Le Pen, member of parliament and member of the French far-right National Rally party, after the results during the National Rally party's Congress in Paris. (photo credit: REUTERS/CHRISTIAN HARTMANN)
Concernant le politique, les rôles sont bien définis avec Marine Le Pen. Sur le plan politique, elle va se concentrer sur l’Assemblée nationale et les prochaines présidentielles de 2027 et Jordan Bardella, la gestion quotidienne du parti RN.De toute façon, Jordan Bardella soutient d'ailleurs sa candidature. Meme, s'il a des ambitions immenses, il a toujours promis qu'il entendait être le premier supporter d'une nouvelle tentative de Marine Le Pen dans sa quête de l'Élysée. "Il va de soi que je serai où le pays et la cause nationale auront besoin de moi", a-t-elle lancé ce samedi. Une quatrième candidature semble plus que jamais sur les rails. Mais la cohabitation sera semée d'embuches, car les stratégies sont différentes, Jordan Bardella a une ligne plus dure sur la question de l'immigration avec une volonté de se rapprocher d'Eric Zemmour, sur ce point de vue, il a une position plus droitière que Marine Le Pen qui, elle, depuis des années essaye de normaliser son parti et d'aller vers des priorités politiques plus sociales, plus économiques et moins portées vers l'immigration.
 
De toute façon, le parti RN, ex-Front National, a toujours été entre les mains de la famille Le Pen, le fondateur étant, Jean-Marie Le Pen et en 2011, sa fille, Marine Le Pen, avait été élue Présidente du FN, maintenant "RN". En regardant, la vie privée de Jordan Bardella, il est en couple, depuis, deux ans avec Nolwenn Olivier qui est la nièce de Marine Le Pen et la petite fille de Jean-Marie Le Pen, famille quand tu nous tiens...
Jordan Bardella n'a pas d'expérience internationale et compte tenu de sa nouvelle fonction, il devra s'exprimer sur la géo-politique internationale, son opinion sur la Russie, Poutine, la guerre en Ukraine, sa position concernant Israël et le monde arabe, l'Europe, la monnaie Européenne (l'euro), les sujets sont nombreux et complexes. Depuis des années, il est dans la roue de Marine Le Pen, à partir de maintenant, il est en pleine lumière et tous ces faits et gestes seront scrutés, décortiqués, analysés et rien ne lui sera épargné.
Jordan Bardella a déjà accompli un parcours exceptionnel en très peu de temps, il fait penser à celui de l'ex-premier ministre autrichien, Sebastian Kurz, qui a été obligé de démissionner après des soupçons de corruption, la politique est un monde sans pitié et il doit s'attendre à ce que les pièges s'accumulent devant lui. Plus sa popularité sera forte et plus les risques seront grands. De plus, il a autour de lui, la famille Le Pen qui contrôle tous ces faits et gestes.
 
Jordan Bardella va devoir savoir naviguer en haute mer et composer avec toutes les droites et notamment celle du centre pour espérer gagner une élection présidentielle, car il n'est pas exclu que, lassé par trois défaites consécutives par Marine Le Pen aux dernières élections présidentielles, les membres du RN qui ont porté Jordan Bardella a la présidence du parti, ne lui demande, également, d'être leur candidat à la présidentielle de 2027. Les cinq prochaines années seront très longues pour Marine Le Pen et très courtes pour Jordan Bardella.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[mailpoet_form id="1"]