Qui est Juan Branco, avocat français ?

Juan Branco s’est fait connaître du grand public au moment de l’affaire de la sextape de Benjamin Griveaux, ancien porte parole du gouvernement de 2017 à 2019 et candidat déclaré à la mairie de Paris pour le parti présidentiel d’Emmanuel Macron.

Dans cette affaire, le principal instigateur ayant révélé la vidéo était l’artiste russe Piotr Pavlenski qui a choisi comme avocat Juan Branco.

Rapidement, ce dernier a lui même du renoncer à la défense car le bâtonnier de l’ordre des avocats a conclu que l’avocat était trop proche de l’artiste pour pouvoir assurer sa défense. Cependant, Juan Branco n’était pas un simple avocat commis d’office, il a profité de cette tribune pour mieux se faire connaître bien qu’il dispose déjà d’une forte expérience, docteur en droit international, titulaire de quatre master, élève à Science Po puis ayant travaillé à l’université de Yale, à l’institut Max Planck, au ministère des affaires étrangères française et à la cour pénale internationale.

Il est notamment l’auteur d’un livre vendu à plus de 100.000 exemplaires, « Crépuscule », où il dénonce les orientions choisies par Emmanuel Macron et son parti LREM, en présentant ce mouvement politique comme « une nouvelle variante du fascisme ».

S’il s’engage au départ auprès du parti socialiste lors de la précédente campagne présidentielle, il rejoint ensuite le parti d’extrême gauche la France Insoumise et devient notamment l’avocat des gilets jaunes lors des manifestations en France, et conseiller juridique de Wikileaks et Julian Assange.

Juan Branco explique son besoin de se faire connaître et de montrer ce qu’il vaut par la personnalité de son père, producteur de cinéma et les personnalités qu’il côtoie enfant, comme l’actrice Catherine Deneuve ou le réalisateur Raoul Ruiz.

Cependant, l’animosité envers les idées d’Emmanuel Macron et son parti, vient, selon les personnalités le connaissant, de sa fréquentation de la même école que Gabriel Attal, l’actuel porte parole du gouvernement, et de la concurrence qui était née entre ses deux personnalités. Un des anciens professeurs des deux élèves parle même de jalousie, Gabriel Attal réussissant ce que Juan Branco ratait.

C’est d’ailleurs Juan Branco qui révélait l’homosexualité de Gabriel Attal lorsque ce dernier est rentré au gouvernement en 2018 en accusant une promotion canapé en raison d’une relation amoureuse avec un conseiller de l’Elysée.

Au delà de ces guerres de personnes, tous les observateurs s’accordent à pointer du doigt l’ego sur dimensionné de Juan Branco, pour preuve sa demande faite directement au quotidien Le Monde pour avoir un poste d’éditorialiste en politique internationale.

 
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed (34)

Qui est Juan Branco, avocat français ?

Juan Branco s'est fait connaître du grand public au moment de l'affaire de la sextape de Benjamin Griveaux, ancien porte parole du gouvernement de 2017 à 2019 et candidat déclaré à la mairie de Paris pour le parti présidentiel d'Emmanuel Macron.

Dans cette affaire, le principal instigateur ayant révélé la vidéo était l'artiste russe Piotr Pavlenski qui a choisi comme avocat Juan Branco.

Rapidement, ce dernier a lui même du renoncer à la défense car le bâtonnier de l'ordre des avocats a conclu que l'avocat était trop proche de l'artiste pour pouvoir assurer sa défense. Cependant, Juan Branco n'était pas un simple avocat commis d'office, il a profité de cette tribune pour mieux se faire connaître bien qu'il dispose déjà d'une forte expérience, docteur en droit international, titulaire de quatre master, élève à Science Po puis ayant travaillé à l'université de Yale, à l'institut Max Planck, au ministère des affaires étrangères française et à la cour pénale internationale.

Il est notamment l'auteur d'un livre vendu à plus de 100.000 exemplaires, « Crépuscule », où il dénonce les orientions choisies par Emmanuel Macron et son parti LREM, en présentant ce mouvement politique comme « une nouvelle variante du fascisme ».

S'il s'engage au départ auprès du parti socialiste lors de la précédente campagne présidentielle, il rejoint ensuite le parti d'extrême gauche la France Insoumise et devient notamment l'avocat des gilets jaunes lors des manifestations en France, et conseiller juridique de Wikileaks et Julian Assange.

Juan Branco explique son besoin de se faire connaître et de montrer ce qu'il vaut par la personnalité de son père, producteur de cinéma et les personnalités qu'il côtoie enfant, comme l'actrice Catherine Deneuve ou le réalisateur Raoul Ruiz.

Cependant, l'animosité envers les idées d'Emmanuel Macron et son parti, vient, selon les personnalités le connaissant, de sa fréquentation de la même école que Gabriel Attal, l'actuel porte parole du gouvernement, et de la concurrence qui était née entre ses deux personnalités. Un des anciens professeurs des deux élèves parle même de jalousie, Gabriel Attal réussissant ce que Juan Branco ratait.

C'est d'ailleurs Juan Branco qui révélait l'homosexualité de Gabriel Attal lorsque ce dernier est rentré au gouvernement en 2018 en accusant une promotion canapé en raison d'une relation amoureuse avec un conseiller de l'Elysée.

Au delà de ces guerres de personnes, tous les observateurs s'accordent à pointer du doigt l'ego sur dimensionné de Juan Branco, pour preuve sa demande faite directement au quotidien Le Monde pour avoir un poste d'éditorialiste en politique internationale.

  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *