Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Jorge Sampaoli, nouveau coach de l’OM, a été présenté à la presse – AFP/Christophe Simon

16 Mars 2021

 

PORTRAIT – Présenté à la presse ce mardi, Jorge Sampaoli, le nouveau coach de l’Olympique de Marseille, va tenter d’impulser un nouveau souffle dans une équipe en pleine crise. Voici les cinq choses à savoir à son sujet.

Sampaoli, étincelle d’espoir pour l’OM ? Embourbé dans une crise sportive et institutionnelle, le club phocéen semble avoir touché le fond ce week-end après son humiliante élimination en Coupe de France par Canet-en-Roussillon (2-1). Débauché à l’Atletico Mineiro (D1 brésilienne), Jorge Sampaoli arrive à la Commanderie avec la mission de redresser un navire en perdition. Voici tout ce qu’il vous faut savoir sur cet entraîneur sud-américain à la personnalité endiablée. 

Un caractère explosif

Un nouveau coach volcanique à l’OM. Argentin jusqu’au bout des ongles, Jorge Sampaoli se définit d’abord par son fort tempérament. Bouillant, parfois sanguin, l’homme aux bras tatoués vit toujours pleinement ses rencontres depuis le banc. Son dernier fait d’armes ? Une expulsion en fin de match le 22 février dernier pour être entré sur la pelouse et s’en être pris de manière très véhémente à l’arbitre du match. Le technicien a dû suivre les ultimes minutes depuis les tribunes, accroché à un grillage. Une passion du jeu qui pourrait être vite appréciée dans une ville où tout se conjugue souvent avec exubérance et outrance. 

Au-delà de ce caractère bien trempé, Jorge Sampaoli est aussi réputé proche de ses joueurs. Samir Nasri qui l’a connu à Séville ne dit pas le contraire. “C’était un ami, pas un entraîneur”, affirmait-il dans un live Instagram en mars dernier. Interrogé par La Provence, Adil Rami parle lui d’un “grand passionné, très attachant”. “Entre l’entraîneur et le personnage hors des terrains, c’est le jour et la nuit. Dès qu’il y a entraînement ou match, ce n’est plus le même homme”, précise-t-il. 

Un parcours atypique

Formé au Newell’s old Boy, comme un certain Lionel Messi, Sampaoli a vu ses rêves de devenir footballeur professionnel se briser rapidement, à l’âge de 19 ans, après une double fracture du tibia péroné. Dès lors, l’Argentin quitte le monde du ballon rond pour une nouvelle carrière dans le monde de la banque. Néanmoins, son lien avec le football n’a jamais été véritablement rompu puisqu’il a continué pendant de nombreuses années d’entraîner des équipes amateures. C’est finalement une photo devenue célèbre qui a lancé la légende du bouillonnant Sampaoli. Publiée en 1995 dans un journal local de Rosario, elle le montre juché en haut d’un arbre en train de hurler ses consignes à son équipe, après avoir été exclu lors d’un match précédent.

Un CV long comme le bras

Malgré tout, sa carrière a d’abord peiné d’abord à décoller. Il débute en tant qu’entraineur principal au Pérou en 2002… avant d’enchaîner cinq clubs différents jusqu’en 2010. Il connaît finalement ses premiers succès dans le club équatorien d’Emelec avant de prendre les rênes d’Universidad de Chile pendant 2 ans. Il y remporte notamment la Copa Sudamericana (équivalent de la Ligue Europa) en 2011. Il devient ensuite sélectionneur du Chili. Il permet à la sélection de remporter le premier trophée de son histoire (Copa America 2015). 

“Sampa” enchaîne ensuite des expériences plus mitigées avec Séville (4e place en 2016-2017), sa seule en Europe, la sélection argentine (élimination dès les huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2018) et les clubs brésiliens de Santos et de l’Atletico Mineiro. 

Un disciple de Bielsa…

Depuis le début de sa carrière, Jorge Sampaoli revendique une sorte de filiation avec Marcelo Bielsa. “Je suis arrivé à un point où j’étais Bielsa dépendant. Je faisais mes footings en écoutant des cassettes de Bielsa. Je le suivais et j’enregistrais chacune de ses interventions publiques”, expliquait-il en 2012. Comme son mentor, l’Argentin prône un jeu passionnel et total basé sur l’effort collectif et un pressing intense. “Si ça ne fait pas mal, ça ne sert à rien”, a-t-il par exemple déclaré. 

… aux idées tactiques plus flexibles

Pour autant, ce “fils” spirituel de Marcelo Bielsa possède aussi sa propre patte footballistique. Contrairement à El Loco, il nourrit un vrai pour le jeu de possession quand certaines circonstances d’un match l’imposent. Il fait également preuve d’une plus grande flexibilité sur le plan tactique. “Il est très flexible en terme d’organisation, il a cette capacité à changer de schéma notamment en fonction de l’adversaire, ce que ne fait pas Bielsa. L’autre grande différence, c’est la recherche constante d’un certain équilibre, au contraire de son aîné. Sampaoli est un entraîneur très offensif, mais ne veut pas voir son équipe se déstructurer”, indique au Phocéen Nicolas Gougot, spécialiste du football argentin. 

Un postulat confirmé par l’intéressé lors de sa conférence de presse de présentation ce mardi : “Le schéma de jeu sera lié aux adversaires selon les possibilités qui s’offriront à nous. Le schéma technique dépendra des caractéristiques de chaque joueur. Je veux mettre les joueurs dans les positions où ils se sentent le mieux”.

 

 
 
close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisement

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisment

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Jorge Sampaoli, nouveau coach de l'OM, a été présenté à la presse - AFP/Christophe Simon


16 Mars 2021

 

PORTRAIT - Présenté à la presse ce mardi, Jorge Sampaoli, le nouveau coach de l'Olympique de Marseille, va tenter d'impulser un nouveau souffle dans une équipe en pleine crise. Voici les cinq choses à savoir à son sujet.

Sampaoli, étincelle d'espoir pour l'OM ? Embourbé dans une crise sportive et institutionnelle, le club phocéen semble avoir touché le fond ce week-end après son humiliante élimination en Coupe de France par Canet-en-Roussillon (2-1). Débauché à l'Atletico Mineiro (D1 brésilienne), Jorge Sampaoli arrive à la Commanderie avec la mission de redresser un navire en perdition. Voici tout ce qu'il vous faut savoir sur cet entraîneur sud-américain à la personnalité endiablée. 

Un caractère explosif

Un nouveau coach volcanique à l'OM. Argentin jusqu'au bout des ongles, Jorge Sampaoli se définit d'abord par son fort tempérament. Bouillant, parfois sanguin, l'homme aux bras tatoués vit toujours pleinement ses rencontres depuis le banc. Son dernier fait d'armes ? Une expulsion en fin de match le 22 février dernier pour être entré sur la pelouse et s'en être pris de manière très véhémente à l'arbitre du match. Le technicien a dû suivre les ultimes minutes depuis les tribunes, accroché à un grillage. Une passion du jeu qui pourrait être vite appréciée dans une ville où tout se conjugue souvent avec exubérance et outrance. 

Au-delà de ce caractère bien trempé, Jorge Sampaoli est aussi réputé proche de ses joueurs. Samir Nasri qui l'a connu à Séville ne dit pas le contraire. "C’était un ami, pas un entraîneur", affirmait-il dans un live Instagram en mars dernier. Interrogé par La Provence, Adil Rami parle lui d’un "grand passionné, très attachant". "Entre l'entraîneur et le personnage hors des terrains, c'est le jour et la nuit. Dès qu'il y a entraînement ou match, ce n'est plus le même homme", précise-t-il. 

Un parcours atypique

Formé au Newell’s old Boy, comme un certain Lionel Messi, Sampaoli a vu ses rêves de devenir footballeur professionnel se briser rapidement, à l'âge de 19 ans, après une double fracture du tibia péroné. Dès lors, l'Argentin quitte le monde du ballon rond pour une nouvelle carrière dans le monde de la banque. Néanmoins, son lien avec le football n'a jamais été véritablement rompu puisqu'il a continué pendant de nombreuses années d'entraîner des équipes amateures. C'est finalement une photo devenue célèbre qui a lancé la légende du bouillonnant Sampaoli. Publiée en 1995 dans un journal local de Rosario, elle le montre juché en haut d'un arbre en train de hurler ses consignes à son équipe, après avoir été exclu lors d'un match précédent.

Un CV long comme le bras

Malgré tout, sa carrière a d'abord peiné d'abord à décoller. Il débute en tant qu'entraineur principal au Pérou en 2002... avant d'enchaîner cinq clubs différents jusqu'en 2010. Il connaît finalement ses premiers succès dans le club équatorien d'Emelec avant de prendre les rênes d'Universidad de Chile pendant 2 ans. Il y remporte notamment la Copa Sudamericana (équivalent de la Ligue Europa) en 2011. Il devient ensuite sélectionneur du Chili. Il permet à la sélection de remporter le premier trophée de son histoire (Copa America 2015). 

"Sampa" enchaîne ensuite des expériences plus mitigées avec Séville (4e place en 2016-2017), sa seule en Europe, la sélection argentine (élimination dès les huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2018) et les clubs brésiliens de Santos et de l'Atletico Mineiro. 

Un disciple de Bielsa...

Depuis le début de sa carrière, Jorge Sampaoli revendique une sorte de filiation avec Marcelo Bielsa. "Je suis arrivé à un point où j’étais Bielsa dépendant. Je faisais mes footings en écoutant des cassettes de Bielsa. Je le suivais et j’enregistrais chacune de ses interventions publiques", expliquait-il en 2012. Comme son mentor, l'Argentin prône un jeu passionnel et total basé sur l'effort collectif et un pressing intense. "Si ça ne fait pas mal, ça ne sert à rien", a-t-il par exemple déclaré. 

... aux idées tactiques plus flexibles

Pour autant, ce "fils" spirituel de Marcelo Bielsa possède aussi sa propre patte footballistique. Contrairement à El Loco, il nourrit un vrai pour le jeu de possession quand certaines circonstances d'un match l'imposent. Il fait également preuve d'une plus grande flexibilité sur le plan tactique. "Il est très flexible en terme d'organisation, il a cette capacité à changer de schéma notamment en fonction de l'adversaire, ce que ne fait pas Bielsa. L'autre grande différence, c'est la recherche constante d'un certain équilibre, au contraire de son aîné. Sampaoli est un entraîneur très offensif, mais ne veut pas voir son équipe se déstructurer", indique au Phocéen Nicolas Gougot, spécialiste du football argentin. 

Un postulat confirmé par l'intéressé lors de sa conférence de presse de présentation ce mardi : "Le schéma de jeu sera lié aux adversaires selon les possibilités qui s'offriront à nous. Le schéma technique dépendra des caractéristiques de chaque joueur. Je veux mettre les joueurs dans les positions où ils se sentent le mieux".

 

 
 
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisement

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Qui est Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM ?

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.