Qu’est-ce que le Web 3.0 ?

 

L’arrivée du web 3.0  est une nouvelle révolution et désigne la troisième génération des services et des applications web. C’est le petit dernier de la famille et contrairement à ses deux aînés, celui-ci est caractérisé par une plus grande interactivité, une meilleure personnalisation et une meilleure intégration des données. Afin de comprendre en quoi ce dernier pourrait tout faire changer dans votre stratégie, nous vous proposons un petit historique du web.

Par contre, le Web 3.0 suscite beaucoup de discussions et de préoccupations. Parmi celles-ci, il est question de redonner aux consommateurs – mais également aux créateurs – de contenu le contrôle sur leurs données et leurs actions en ligne.

Derrière le web 3.0, il y a des nouveaux marchés tels que blockchain, I.A., cloud, VR, IoT, cryptomonnaies ou encore les apps décentralisées apparaissent. Mais qu’est-ce que le web 3.0 implique réellement ?

En fait, le web 3.0, c’est une solution aux dérives actuelles d’internet. On aspire à la confiance et aux valeurs. On se tourne davantage vers l’utilisateur. Avec cette nouvelle génération, il est question d’offrir une expérience utilisateur encore plus rapide, sécurisée et ultra-sécurisée. Cette nouvelle technologie internet exploite l’I.A., l’apprentissage automatique (comprenant les algorithmes) et la blockchain. On aspire à développer des sites web et app ouverts, connectés aux internautes et intelligents grâce au web sémantique.

Toutes ces machines réunies sont alors en mesure de recommander du contenu personnalisé plus rapidement et d’intuitivement comprendre le contenu créé et désiré par une cible unique. En bref, nous verrons apparaître des sites web qui s’adaptent aux informations de chaque utilisateur, comme un vendeur s’adapterait à son client dans le monde réel.

 
KPMG, Microsoft partner to boost India's digital transformation
Gavin Wood qui est le créateur du terme “web 3.0” mentionne, cette nouvelle génération doit correspondre à “un océan d’informations décentralisées, gérées par la blockchain, à la disposition des sites web et des applications afin de les utiliser avec des utilisateurs individuels”.

Les acteurs de ce nouveau mouvement sont à la recherche d’un web “décentralisé”, c’est-à-dire : non contrôlé et regroupé exclusivement autour des grands acteurs du numérique, stars du web 2.0 #zuckerberg.

Facebook l’a bien compris et le Metaverse est une réponse à la philosophie du web 3.0, prônant pour un web plus transparent et intelligent, mais provenant directement des géants centralisés du Web 2.0, qui investissent de manière considérable dans l’avenir de cette technologie.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

unnamed - 2022-08-26T130602.156

Qu’est-ce que le Web 3.0 ?

 
L'arrivée du web 3.0  est une nouvelle révolution et désigne la troisième génération des services et des applications web. C’est le petit dernier de la famille et contrairement à ses deux aînés, celui-ci est caractérisé par une plus grande interactivité, une meilleure personnalisation et une meilleure intégration des données. Afin de comprendre en quoi ce dernier pourrait tout faire changer dans votre stratégie, nous vous proposons un petit historique du web. Par contre, le Web 3.0 suscite beaucoup de discussions et de préoccupations. Parmi celles-ci, il est question de redonner aux consommateurs – mais également aux créateurs – de contenu le contrôle sur leurs données et leurs actions en ligne. Derrière le web 3.0, il y a des nouveaux marchés tels que blockchain, I.A., cloud, VR, IoT, cryptomonnaies ou encore les apps décentralisées apparaissent. Mais qu’est-ce que le web 3.0 implique réellement ? En fait, le web 3.0, c’est une solution aux dérives actuelles d’internet. On aspire à la confiance et aux valeurs. On se tourne davantage vers l’utilisateur. Avec cette nouvelle génération, il est question d’offrir une expérience utilisateur encore plus rapide, sécurisée et ultra-sécurisée. Cette nouvelle technologie internet exploite l’I.A., l’apprentissage automatique (comprenant les algorithmes) et la blockchain. On aspire à développer des sites web et app ouverts, connectés aux internautes et intelligents grâce au web sémantique. Toutes ces machines réunies sont alors en mesure de recommander du contenu personnalisé plus rapidement et d’intuitivement comprendre le contenu créé et désiré par une cible unique. En bref, nous verrons apparaître des sites web qui s’adaptent aux informations de chaque utilisateur, comme un vendeur s’adapterait à son client dans le monde réel.
 
KPMG, Microsoft partner to boost India's digital transformation Gavin Wood qui est le créateur du terme “web 3.0” mentionne, cette nouvelle génération doit correspondre à “un océan d’informations décentralisées, gérées par la blockchain, à la disposition des sites web et des applications afin de les utiliser avec des utilisateurs individuels”. Les acteurs de ce nouveau mouvement sont à la recherche d’un web “décentralisé”, c'est-à-dire : non contrôlé et regroupé exclusivement autour des grands acteurs du numérique, stars du web 2.0 #zuckerberg. Facebook l'a bien compris et le Metaverse est une réponse à la philosophie du web 3.0, prônant pour un web plus transparent et intelligent, mais provenant directement des géants centralisés du Web 2.0, qui investissent de manière considérable dans l’avenir de cette technologie.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.