QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Le Dr Eric Sabbah , déclarait sur TVA son inquiétude sur la troisième vague qui est en train de s’abattre sur le Québec et qui monte en puissance sur tout le Canada .
 
Le médecin spécialiste anticipe une flambée des cas dans un avenir rapproché et un engorgement des soins intensifs. «Les cas peuvent doubler chaque semaine et on peut se rendre à 3000 ou 4000 d’ici trois semaines», écrit-il sur sa page Facebook. 
 

«Ce pic va encore frapper fort, mais là… ça ne sera pas les CHSLD en crise, mais bien les foyers avec de jeunes enfants et parents», ajoute le cardiologue qui pratique à l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil ainsi qu’au centre hospitalier Anna-Laberge de Châteauguay.

La 3e vague de contamination lui fait faire un constat inquiétant. «Quand les enfants rentrent avec le virus à la maison, toute la maison prend feu. Ce n’est pas comme la 1re vague où les parents s’occupaient des jeunes enfants et ne tombaient pas malades. Ce n’est plus le cas. Quand un virus rentre dans une maison, les deux parents deviennent positifs à la COVID», soutient le Dr Sabbah. 
 
Son Tweet du 2 Avril 2021
Eric Sabbah

vendredi

J’ai attendu que le 1er avril passe pour être pris au sérieux. De plus, j’ai débattu à savoir si je partage mon état d’âme ou si je me retiens pour préserver le moral et l’espoir. J’ai décidé que vous me lisez pour savoir réellement comment je vis en ce moment sur le terrain… alors voici:
Les intensivistes de Toronto ( pas de Wuhan, pas de l’Italie…) mais bien de nos voisins immédiats affirment être le plus occupés qu’ils l’ont été depuis le début de cette pandémie. Une fois la base exponentielle de la courbe entamée ( ce que nous vivons ), les cas peuvent doubler à chaque semaine et on peut se rendre à 3-4000 d’ici 3 semaines. C’est avec un profond découragement que je vous adresse et vous n’avez pas besoin de m’expliquer votre état d’âme en lisant… je le partage déjà. Les mauvaises nouvelles s’accumulent à grande vitesse… inversement proportionnelle au rythme de notre vaccination.
Un virus devenu à la fois plus contagieux, plus mortel, plus dévastateur chez les jeunes et en contrepartie une vaccination qui fait dure et permet suffisamment de temps au virus de muter avec des souches de plus en plus potentiellement résistantes comme récemment décrite aux États Unis.
Ce pic va encore frapper fort mais là… ça ne sera pas les CHSLD en crise mais bien les foyers avec de jeunes enfants et parents. Il faudra avoir préparer un plan de crise familiale en sachant précisément qui devra s’isoler des autres et comment faire pour se protéger. Y a-t-il des gens immunisés autour de vous qui pourront aider pour les courses et les besoins d’une famille isolée? Ayez tout le nécessaire soit hydratation saline, tylenol, Advil, gravol, saturomètre et moniteur à tension artérielle. Assurez-vous de savoir qui contacter si difficultés avec symptômes ( ligne covid ou médecin ).
Ça devrait être le gros coup avant un été agréable. C’est parti. Limiter les contacts… de toute façon nous sommes à la veille d’un reconfinement provincial.
P.S. cette fois, je n’aurai pas la patience de lire tous les messages anti confinement…mieux vaut être confiné dans le confort de chez soi que confiné dans une chambre d’hôpital.

Plan d’urgence.

 

Le Dr. Sabbah invite les familles à penser à un «plan de crise» et à se constituer un nécessaire au cas où le coronavirus frappe dans leur foyer.

«Il faudra avoir préparé un plan de crise familiale en sachant précisément qui devra s’isoler des autres et comment faire pour se protéger. Y a-t-il des gens immunisés autour de vous qui pourront aider pour les courses et les besoins d’une famille isolée?»  déclare-t-il. 

«Ayez tout le nécessaire soit hydratation saline, Tylenol, Advil, Gravol, saturomètre et moniteur à tension artérielle. Assurez-vous de savoir qui contacter si difficultés avec les symptômes (ligne COVID ou médecin)», insiste-t-il.

Éric Sabbah croit que les enfants devraient terminer leur année scolaire comme ils l’ont commencée «en partie à la maison».

Le Premier ministre François Legault est très inquiet pour les prochains mois .

« On veut vraiment agir de façon préventive », a martelé mardi le premier ministre François Legault, ajoutant que « de façon assez surprenante, on ne voit pas d’augmentation importante du nombre de cas » à Montréal. « C’est probablement une question de jours ou de semaines », a-t-il toutefois précisé.

Il affirme que les lieux « qui inquiètent le plus la Santé publique » sont les écoles, les lieux de culte et les maisons, où plusieurs rassemblements ont eu lieu pendant le long congé. Selon lui, le mois d’avril sera un « mois critique et crucial ». « Ça va être le mois de tous les dangers », a prévenu M. Legault.

Dès lundi, Québec ordonne le retour à l’école secondaire en alternance pour les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire en zone rouge, qui devront de nouveau basculer en mode virtuel une journée sur deux. « Malheureusement, la Santé publique nous demande aussi d’annuler les activités parascolaires à partir de lundi », a indiqué M. Legault.

https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-04-06/mesures-sanitaires-renforcees/avril-sera-le-mois-de-tous-les-dangers-previent-legault.php

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisement

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisment

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Le Dr Eric Sabbah , déclarait sur TVA son inquiétude sur la troisième vague qui est en train de s'abattre sur le Québec et qui monte en puissance sur tout le Canada .
 
Le médecin spécialiste anticipe une flambée des cas dans un avenir rapproché et un engorgement des soins intensifs. «Les cas peuvent doubler chaque semaine et on peut se rendre à 3000 ou 4000 d’ici trois semaines», écrit-il sur sa page Facebook. 
 

«Ce pic va encore frapper fort, mais là... ça ne sera pas les CHSLD en crise, mais bien les foyers avec de jeunes enfants et parents», ajoute le cardiologue qui pratique à l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil ainsi qu’au centre hospitalier Anna-Laberge de Châteauguay.

La 3e vague de contamination lui fait faire un constat inquiétant. «Quand les enfants rentrent avec le virus à la maison, toute la maison prend feu. Ce n’est pas comme la 1re vague où les parents s’occupaient des jeunes enfants et ne tombaient pas malades. Ce n’est plus le cas. Quand un virus rentre dans une maison, les deux parents deviennent positifs à la COVID», soutient le Dr Sabbah. 
 
Son Tweet du 2 Avril 2021
Eric Sabbah
vendredi

J’ai attendu que le 1er avril passe pour être pris au sérieux. De plus, j’ai débattu à savoir si je partage mon état d’âme ou si je me retiens pour préserver le moral et l’espoir. J’ai décidé que vous me lisez pour savoir réellement comment je vis en ce moment sur le terrain... alors voici:
Les intensivistes de Toronto ( pas de Wuhan, pas de l’Italie...) mais bien de nos voisins immédiats affirment être le plus occupés qu’ils l’ont été depuis le début de cette pandémie. Une fois la base exponentielle de la courbe entamée ( ce que nous vivons ), les cas peuvent doubler à chaque semaine et on peut se rendre à 3-4000 d’ici 3 semaines. C’est avec un profond découragement que je vous adresse et vous n’avez pas besoin de m’expliquer votre état d’âme en lisant... je le partage déjà. Les mauvaises nouvelles s’accumulent à grande vitesse... inversement proportionnelle au rythme de notre vaccination.
Un virus devenu à la fois plus contagieux, plus mortel, plus dévastateur chez les jeunes et en contrepartie une vaccination qui fait dure et permet suffisamment de temps au virus de muter avec des souches de plus en plus potentiellement résistantes comme récemment décrite aux États Unis.
Ce pic va encore frapper fort mais là... ça ne sera pas les CHSLD en crise mais bien les foyers avec de jeunes enfants et parents. Il faudra avoir préparer un plan de crise familiale en sachant précisément qui devra s’isoler des autres et comment faire pour se protéger. Y a-t-il des gens immunisés autour de vous qui pourront aider pour les courses et les besoins d’une famille isolée? Ayez tout le nécessaire soit hydratation saline, tylenol, Advil, gravol, saturomètre et moniteur à tension artérielle. Assurez-vous de savoir qui contacter si difficultés avec symptômes ( ligne covid ou médecin ).
Ça devrait être le gros coup avant un été agréable. C’est parti. Limiter les contacts... de toute façon nous sommes à la veille d’un reconfinement provincial.
P.S. cette fois, je n’aurai pas la patience de lire tous les messages anti confinement...mieux vaut être confiné dans le confort de chez soi que confiné dans une chambre d’hôpital.

Plan d'urgence.

 

Le Dr. Sabbah invite les familles à penser à un «plan de crise» et à se constituer un nécessaire au cas où le coronavirus frappe dans leur foyer.

«Il faudra avoir préparé un plan de crise familiale en sachant précisément qui devra s’isoler des autres et comment faire pour se protéger. Y a-t-il des gens immunisés autour de vous qui pourront aider pour les courses et les besoins d’une famille isolée?»  déclare-t-il. 

«Ayez tout le nécessaire soit hydratation saline, Tylenol, Advil, Gravol, saturomètre et moniteur à tension artérielle. Assurez-vous de savoir qui contacter si difficultés avec les symptômes (ligne COVID ou médecin)», insiste-t-il.

Éric Sabbah croit que les enfants devraient terminer leur année scolaire comme ils l’ont commencée «en partie à la maison».

Le Premier ministre François Legault est très inquiet pour les prochains mois .

« On veut vraiment agir de façon préventive », a martelé mardi le premier ministre François Legault, ajoutant que « de façon assez surprenante, on ne voit pas d’augmentation importante du nombre de cas » à Montréal. « C’est probablement une question de jours ou de semaines », a-t-il toutefois précisé.

Il affirme que les lieux « qui inquiètent le plus la Santé publique » sont les écoles, les lieux de culte et les maisons, où plusieurs rassemblements ont eu lieu pendant le long congé. Selon lui, le mois d’avril sera un « mois critique et crucial ». « Ça va être le mois de tous les dangers », a prévenu M. Legault.

Dès lundi, Québec ordonne le retour à l’école secondaire en alternance pour les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire en zone rouge, qui devront de nouveau basculer en mode virtuel une journée sur deux. « Malheureusement, la Santé publique nous demande aussi d’annuler les activités parascolaires à partir de lundi », a indiqué M. Legault.

https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-04-06/mesures-sanitaires-renforcees/avril-sera-le-mois-de-tous-les-dangers-previent-legault.php

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisement

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

QUÉBEC : Quand les enfants attrapent le Covid , c’est toute la maison qui prend feu.

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.