Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Dernières nouvelles du monde C19

Mises à jour sur le coronavirus avec articles, statistiques et graphiques : nombre total et nouveaux cas, décès par jour, taux de mortalité et de récupération

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

unnamed - 2021-09-25T231107.051
Les taches de vieillesse, ou lentigines séniles, sont des lésions de la peau dues à son oxydation et à son exposition chronique aux UV. Elles apparaissent de manière quasi inévitable à partir d’un certain âge, et restent en général localisées sur certaines parties du corps.
 

Prenant la forme de petites taches brunes sur la peau, les taches de vieillesse sont liées à une production excessive de mélanine (une hyperpigmentation localisée).

 

La mélanine est un pigment foncé, produit par des cellules spécialisées situées dans la couche la plus profonde de l’épiderme (les mélanocytes). C’est grâce à ce pigment qu’il existe plusieurs couleurs de peau, de cheveux et d’yeux chez les êtres humains. Plus la personne a la peau foncée, plus elle produit de mélanine.

 

Si elle est en général distribuée de manière uniforme, il arrive parfois que la mélanine se concentre à certains endroits, sous forme de taches ou de plaques. Lorsqu’ils sont exposés aux rayons UV du soleil, les mélanocytes produisent une quantité plus importante de mélanine : la peau brunit et prend un aspect bronzé. Or, certains mélanocytes peuvent parfois produire plus de mélanine que d’autres : des taches brunes apparaissent alors sur la peau (des taches de rousseur ou des taches de vieillesse, notamment).

 

Définitives, les taches de vieillesse commencent en général à apparaître à partir de 40 ans, après plusieurs années d’exposition au soleil ou des coups de soleil fréquents (leur nombre augmente ensuite avec l’âge). Elles peuvent parfois se former plus tôt, notamment chez les personnes qui s’exposent fréquemment ou de manière prolongée au soleil. Certaines personnes développent enfin plus facilement ce type de tâches : de manière générale, plus la peau est blanche, plus elle risque de souffrir d’une hyperpigmentation localisée.

Aspect des tâches

Les taches de vieillesse prennent la forme de taches cutanées plates (sans relief) et homogènes. Elles sont rondes ou ovales, bien individualisées et de taille variable. Brunes, elles sont plus ou moins foncées.

 

Elles apparaissent en général sur les zones de peau fragiles, et les plus souvent exposées au soleil : le visage, le décolleté, le dos des mains, les bras et les épaules. Elles peuvent parfois apparaître sur les jambes.
 

  Dans quels cas consulter ?

Si ces taches brunes restent bénignes et ne sont pas cancéreuses, il est néanmoins recommandé de consulter un dermatologue pour vérifier la nature des lésions cutanées. Les tâches doivent être surveillées et régulièrement contrôlées, notamment pour écarter un risque de lésion cancéreuse.

 

Un mélanome peut en effet passer pour une simple tache de vieillesse, et seul un dermatologue est capable de distinguer les deux. Ce cancer de la peau apparaît en effet sous forme d’une tache brune ou noire. Or, même s’il reste peu fréquent, le mélanome peut être grave s’il n’est pas diagnostiqué à temps. Cette lésion cancéreuse peut se développer sur une partie de peau sans anomalie, autour d’un grain de beauté ou sous un ongle.

 

Pour confirmer son diagnostic, le médecin procède d’abord à une analyse précise des tâches pigmentaires. Il utilise parfois un dermatoscope, une sorte de loupe qui lui permet d’observer la peau de plus près. En cas de doute, il a recours à une biopsie. Réalisé sous anesthésie locale, cet examen courant consiste à prélever un fragment de la peau, à l’aide d’un bistouri ou d’un trépan (ou « punch »). Le tissu prélevé est ensuite analysé au microscope, dans un laboratoire spécialisé (analyse anatomopathologique). Plus le mélanome est détecté tôt, meilleur est son pronostic.

 

Après avoir confirmé son diagnostic, le dermatologue indique à son patient le traitement le plus adapté.

 

Quels traitements pour ce type de tâche ?

Bénignes et sans danger pour la santé, les tâches de vieillesse ne nécessitent aucun traitement particulier. Néanmoins, elles peuvent parfois être assez inesthétiques : plusieurs solutions existent pour les atténuer ou les faire disparaître. Alors comment enlever une tache de vieillesse ?


Les traitements médicaux

Plusieurs techniques médicales permettent de rendre les taches brunes liées au photovieillissement moins visibles :

  • le laser (Light Amplified and Stimulated Emission of Radiation) : cette technique consiste à libérer un faisceau de photons sur la peau, pour fragmenter et détruire la mélanine, et estomper les taches. Les lasers déclenchés (lasers Q-Switched, aux impacts très courts) sont souvent utilisés pour effacer les taches solaires. Toute exposition au soleil est proscrite après une séance de laser 

 
  • la lumière pulsée (IPL – Intense Pulsed Light) : moins agressive, cette technique permet également de traiter les taches brunes. Plusieurs séances sont en général nécessaires, mais leurs suites sont moins inflammatoires et plus faciles à camoufler ;

 
  • la cryothérapie : déconseillée aux peaux mates, cette technique consiste à dépigmenter les taches brunes à l’azote liquide. Là encore, la peau ne doit surtout pas être exposée au soleil après la séance ;

 
  • le peeling chimique : un acide est appliqué sur la peau, pour exfolier et éliminer les taches brunes. Cette technique permet de stimuler la croissance de nouvelles cellules, et fait place à une nouvelle peau.

 

À base d’hydroquinone, certaines crèmes permettent de dépigmenter les taches brunes. Vendues en pharmacie, ces crèmes ne sont disponibles que sur ordonnance. Elles nécessitent l’utilisation d’un écran total à chaque exposition au soleil et peuvent être à l’origine de certains effets secondaires désagréables (démangeaisons, sécheresse cutanée, irritations…). D’autre part, leur effet reste léger.

Les traitements naturels

En vente libre, certaines crèmes anti taches de vieillesse contiennent des actifs végétaux qui aident à atténuer les taches assez pâles, en les dépigmentant. Faciles à utiliser, d’autres soins cosmétiques permettent simplement de camoufler les taches de vieillesse.

Huiles essentielles, citron ou vinaigre de cidre… Avant d’utiliser ces traitements naturels pour faire disparaître les taches brunes sur la peau, demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. L’efficacité de ces produits n’est en effet pas prouvée, et ils peuvent être à l’origine de l’apparition d’autres troubles cutanés.

 

Se protéger du soleil, pour éviter l’apparition des taches brunes

Le soleil est la cause principale du vieillissement cutané. Pour retarder au maximum l’apparition des taches de vieillesse, il est donc indispensable de protéger sa peau tout au long de sa vie (et dès le plus jeune âge). La prévention reste en effet le meilleur traitement des taches brunes. Une protection solaire adaptée permet également d’éviter les coups de soleil et les brûlures, et de limiter le risque de cancer de la peau.


Limiter l’exposition au soleil

Plusieurs gestes simples permettent de réduire les risques liés à l’exposition solaire, et de retarder l’apparition de taches brunes sur la peau :

  • limiter la durée d’exposition au soleil : moins la peau est exposée, plus elle se régénère facilement et reconstruit rapidement ses défenses ;

  • éviter de s’exposer au soleil entre 12 h et 16 h en France, pendant l’été : l’intensité du rayonnement UV reçu par la peau dépend en effet de la position de la terre par rapport au soleil. En France, il est particulièrement dangereux à ce moment de la journée, entre début mai et fin août ;

  • privilégier les activités extérieures à l’ombreutiliser un parasol à la plage, porter une casquette ou un chapeau en cas d’exposition, se couvrir au maximum (avec des vêtements amples et légers), porter des lunettes de soleil avec un filtre anti-UV


Appliquer une protection solaire adaptée, tout au long de l’année

En plus de limiter la durée d’exposition au soleil (pendant la journée, et de manière générale), il est également indispensable d’utiliser une protection solaire adaptée, tout au long de l’année.

 

Pour opter pour la bonne protection solaire, il faut d’abord connaître son phototype. Il permet de déterminer sa sensibilité au soleil, et le niveau de risque en cas d’exposition. Les personnes de phototype I ont une peau très blanche avec des cheveux blonds ou roux, et des yeux bleus ou verts. Elles sont très sensibles aux coups de soleil et ne bronzent que très rarement. Le phototype VI correspond aux personnes à la peau noire, aux cheveux noirs et aux yeux noirs. Plus le phototype est bas, plus le niveau de protection solaire doit être élevé.

 

Pour bien protéger sa peau du soleil, il est recommandé d’utiliser une crème anti UVA et UVB adaptée à son phototype. L’indice de protection (ou FPS, pour Facteur de Protection Solaire) doit être d’au moins 25 (plus élevé pour les enfants). Pour savoir quel type de crème privilégier, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien.

 

La crème solaire doit être appliquée 30 minutes avant l’exposition, sur tout le corps et en couche assez épaisse. L’application doit être renouvelée toutes les deux heures environ (même lorsque la crème a un indice de protection élevé), après chaque baignade et après une activité physique intense (provoquant une forte transpiration).

 

La crème solaire doit enfin être appliquée tout au long de l’année, même lorsque le temps est nuageux ou en cas de vent frais. En effet, ces conditions climatiques sont trompeuses, et ne protègent pas contre les effets néfastes des rayons du soleil. Il est enfin recommandé de continuer à se protéger, même lorsque la peau est déjà bronzée.

Sources :

Le manuel MSD – Hyperpigmentation
Le manuel MSD – Présentation des pigments de la peau

Dermato Info – Le vieillissement de la peau

Ameli.fr – Mélanome cutané : symptômes, diagnostic et évolution

EM Consulte – Lésions pigmentées

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Advertisement

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Publicité

unnamed - 2021-09-25T231107.051

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Les taches de vieillesse, ou lentigines séniles, sont des lésions de la peau dues à son oxydation et à son exposition chronique aux UV. Elles apparaissent de manière quasi inévitable à partir d’un certain âge, et restent en général localisées sur certaines parties du corps.
 

Prenant la forme de petites taches brunes sur la peau, les taches de vieillesse sont liées à une production excessive de mélanine (une hyperpigmentation localisée).

 

La mélanine est un pigment foncé, produit par des cellules spécialisées situées dans la couche la plus profonde de l’épiderme (les mélanocytes). C’est grâce à ce pigment qu’il existe plusieurs couleurs de peau, de cheveux et d’yeux chez les êtres humains. Plus la personne a la peau foncée, plus elle produit de mélanine.

 

Si elle est en général distribuée de manière uniforme, il arrive parfois que la mélanine se concentre à certains endroits, sous forme de taches ou de plaques. Lorsqu’ils sont exposés aux rayons UV du soleil, les mélanocytes produisent une quantité plus importante de mélanine : la peau brunit et prend un aspect bronzé. Or, certains mélanocytes peuvent parfois produire plus de mélanine que d’autres : des taches brunes apparaissent alors sur la peau (des taches de rousseur ou des taches de vieillesse, notamment).

 

Définitives, les taches de vieillesse commencent en général à apparaître à partir de 40 ans, après plusieurs années d’exposition au soleil ou des coups de soleil fréquents (leur nombre augmente ensuite avec l’âge). Elles peuvent parfois se former plus tôt, notamment chez les personnes qui s’exposent fréquemment ou de manière prolongée au soleil. Certaines personnes développent enfin plus facilement ce type de tâches : de manière générale, plus la peau est blanche, plus elle risque de souffrir d’une hyperpigmentation localisée.

Aspect des tâches

Les taches de vieillesse prennent la forme de taches cutanées plates (sans relief) et homogènes. Elles sont rondes ou ovales, bien individualisées et de taille variable. Brunes, elles sont plus ou moins foncées.

 

Elles apparaissent en général sur les zones de peau fragiles, et les plus souvent exposées au soleil : le visage, le décolleté, le dos des mains, les bras et les épaules. Elles peuvent parfois apparaître sur les jambes.
 

  Dans quels cas consulter ?

Si ces taches brunes restent bénignes et ne sont pas cancéreuses, il est néanmoins recommandé de consulter un dermatologue pour vérifier la nature des lésions cutanées. Les tâches doivent être surveillées et régulièrement contrôlées, notamment pour écarter un risque de lésion cancéreuse.

 

Un mélanome peut en effet passer pour une simple tache de vieillesse, et seul un dermatologue est capable de distinguer les deux. Ce cancer de la peau apparaît en effet sous forme d’une tache brune ou noire. Or, même s’il reste peu fréquent, le mélanome peut être grave s’il n’est pas diagnostiqué à temps. Cette lésion cancéreuse peut se développer sur une partie de peau sans anomalie, autour d’un grain de beauté ou sous un ongle.

 

Pour confirmer son diagnostic, le médecin procède d’abord à une analyse précise des tâches pigmentaires. Il utilise parfois un dermatoscope, une sorte de loupe qui lui permet d’observer la peau de plus près. En cas de doute, il a recours à une biopsie. Réalisé sous anesthésie locale, cet examen courant consiste à prélever un fragment de la peau, à l’aide d’un bistouri ou d’un trépan (ou « punch »). Le tissu prélevé est ensuite analysé au microscope, dans un laboratoire spécialisé (analyse anatomopathologique). Plus le mélanome est détecté tôt, meilleur est son pronostic.

 

Après avoir confirmé son diagnostic, le dermatologue indique à son patient le traitement le plus adapté.

 

Quels traitements pour ce type de tâche ?

Bénignes et sans danger pour la santé, les tâches de vieillesse ne nécessitent aucun traitement particulier. Néanmoins, elles peuvent parfois être assez inesthétiques : plusieurs solutions existent pour les atténuer ou les faire disparaître. Alors comment enlever une tache de vieillesse ?


Les traitements médicaux

Plusieurs techniques médicales permettent de rendre les taches brunes liées au photovieillissement moins visibles :

  • le laser (Light Amplified and Stimulated Emission of Radiation) : cette technique consiste à libérer un faisceau de photons sur la peau, pour fragmenter et détruire la mélanine, et estomper les taches. Les lasers déclenchés (lasers Q-Switched, aux impacts très courts) sont souvent utilisés pour effacer les taches solaires. Toute exposition au soleil est proscrite après une séance de laser 

 
  • la lumière pulsée (IPL - Intense Pulsed Light) : moins agressive, cette technique permet également de traiter les taches brunes. Plusieurs séances sont en général nécessaires, mais leurs suites sont moins inflammatoires et plus faciles à camoufler ;

 
  • la cryothérapie : déconseillée aux peaux mates, cette technique consiste à dépigmenter les taches brunes à l’azote liquide. Là encore, la peau ne doit surtout pas être exposée au soleil après la séance ;

 
  • le peeling chimique : un acide est appliqué sur la peau, pour exfolier et éliminer les taches brunes. Cette technique permet de stimuler la croissance de nouvelles cellules, et fait place à une nouvelle peau.

 

À base d’hydroquinone, certaines crèmes permettent de dépigmenter les taches brunes. Vendues en pharmacie, ces crèmes ne sont disponibles que sur ordonnance. Elles nécessitent l’utilisation d’un écran total à chaque exposition au soleil et peuvent être à l’origine de certains effets secondaires désagréables (démangeaisons, sécheresse cutanée, irritations…). D’autre part, leur effet reste léger.

Les traitements naturels

En vente libre, certaines crèmes anti taches de vieillesse contiennent des actifs végétaux qui aident à atténuer les taches assez pâles, en les dépigmentant. Faciles à utiliser, d’autres soins cosmétiques permettent simplement de camoufler les taches de vieillesse.

Huiles essentielles, citron ou vinaigre de cidre… Avant d’utiliser ces traitements naturels pour faire disparaître les taches brunes sur la peau, demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. L’efficacité de ces produits n’est en effet pas prouvée, et ils peuvent être à l’origine de l’apparition d’autres troubles cutanés.

 

Se protéger du soleil, pour éviter l’apparition des taches brunes

Le soleil est la cause principale du vieillissement cutané. Pour retarder au maximum l’apparition des taches de vieillesse, il est donc indispensable de protéger sa peau tout au long de sa vie (et dès le plus jeune âge). La prévention reste en effet le meilleur traitement des taches brunes. Une protection solaire adaptée permet également d’éviter les coups de soleil et les brûlures, et de limiter le risque de cancer de la peau.


Limiter l’exposition au soleil

Plusieurs gestes simples permettent de réduire les risques liés à l’exposition solaire, et de retarder l’apparition de taches brunes sur la peau :

  • limiter la durée d’exposition au soleil : moins la peau est exposée, plus elle se régénère facilement et reconstruit rapidement ses défenses ;

  • éviter de s’exposer au soleil entre 12 h et 16 h en France, pendant l’été : l’intensité du rayonnement UV reçu par la peau dépend en effet de la position de la terre par rapport au soleil. En France, il est particulièrement dangereux à ce moment de la journée, entre début mai et fin août ;

  • privilégier les activités extérieures à l’ombreutiliser un parasol à la plage, porter une casquette ou un chapeau en cas d’exposition, se couvrir au maximum (avec des vêtements amples et légers), porter des lunettes de soleil avec un filtre anti-UV


Appliquer une protection solaire adaptée, tout au long de l’année

En plus de limiter la durée d’exposition au soleil (pendant la journée, et de manière générale), il est également indispensable d’utiliser une protection solaire adaptée, tout au long de l’année.

 

Pour opter pour la bonne protection solaire, il faut d’abord connaître son phototype. Il permet de déterminer sa sensibilité au soleil, et le niveau de risque en cas d’exposition. Les personnes de phototype I ont une peau très blanche avec des cheveux blonds ou roux, et des yeux bleus ou verts. Elles sont très sensibles aux coups de soleil et ne bronzent que très rarement. Le phototype VI correspond aux personnes à la peau noire, aux cheveux noirs et aux yeux noirs. Plus le phototype est bas, plus le niveau de protection solaire doit être élevé.

 

Pour bien protéger sa peau du soleil, il est recommandé d’utiliser une crème anti UVA et UVB adaptée à son phototype. L’indice de protection (ou FPS, pour Facteur de Protection Solaire) doit être d’au moins 25 (plus élevé pour les enfants). Pour savoir quel type de crème privilégier, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien.

 

La crème solaire doit être appliquée 30 minutes avant l’exposition, sur tout le corps et en couche assez épaisse. L’application doit être renouvelée toutes les deux heures environ (même lorsque la crème a un indice de protection élevé), après chaque baignade et après une activité physique intense (provoquant une forte transpiration).

 

La crème solaire doit enfin être appliquée tout au long de l’année, même lorsque le temps est nuageux ou en cas de vent frais. En effet, ces conditions climatiques sont trompeuses, et ne protègent pas contre les effets néfastes des rayons du soleil. Il est enfin recommandé de continuer à se protéger, même lorsque la peau est déjà bronzée.

Sources :

Le manuel MSD - Hyperpigmentation
Le manuel MSD - Présentation des pigments de la peau

Dermato Info - Le vieillissement de la peau

Ameli.fr - Mélanome cutané : symptômes, diagnostic et évolution

EM Consulte - Lésions pigmentées

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Advertisement

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Apple Watch série 6

Que sont les taches de vieillesse et comment les prévenir

Publicité

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.