Premier voyage transocéanique autonome

 

Un navire marchand de la société Avikus a effectué la première traversée transocéanique autonome avec succès selon un communiqué de presse de la une filiale de Hyundai. Ces dernières années, l’amélioration de la puissance des calculs et des techniques de navigation autonomes ont permis de proposer des mises œuvre de la navigation autonomes pour différentes catégories d’industries, et ces améliorations incluent désormais le transport maritime.

En début d’année, la société Orca AI avait équipé un navire pour lui permettre d’effectuer une traversée autonome de quarante heures dans la baie de Tokyo et la fiabilité du système de navigation autonome se trouve aujourd’hui confirmée avec une traversée transocéanique.

La société Avikus qui a été fondée en 2020 par Hyundai pour trouver des solutions à la navigation autonome dans le transport maritime, a développé le logiciel de navigation HiNAS 2.0. Ce logicie, capable de contrôler et gérer un navire, utilise l’intelligence artificielle pour évaluer quels sont les navires à proximité, la météo et la hauteur des vagues.

Le test de traversée transocéanique autonome a été réalisé par Avikus avec le méthanier ultra-large Prism Courage de classe 180.000 mètre carré. Le navire est parti le 1er mai de Freeport sur la côte du Golfe du Mexique pour une traversée de 20.000 kilomètres et trente-trois jours jusqu’à Boryeong en Corée du Sud en traversant le canal de Panama. La moitié de la distance a été effectuée avec le logiciel HiNAS 2.0 qui a déterminé les vitesses et les itinéraires optimaux et a pu éviter plus de cent collisions avec d’autres navires. L’intelligence artificielle a aussi été capable d’optimiser les ressources énergétiques en améliorant leur rendement de 7% et en diminuant les émissions de gaz à effet de serre de 5%.

Le capitaine du Prism Courage Young-Hoon Kho a déclaré que la navigation autonome d’Avikus a été d’une grande aide pendant la traversée, notamment pour maintenir les routes de navigation, changer de direction de manière autonome et éviter les navires à proximité.

Le voyage a été effectué sous la supervision de l’American Bureau of Shipping et le Korea Register Shipping afin de vérifier les performances et la stabilité de la technologie. Avikus souhaite commercialiser le programme HiNAS 2.0 cette année après avoir obtenu la certification de l’American Bureau of Shipping pour cette traversée autonome.

https://fr.futuroprossimo.it/2022/06/un-trionfo-il-primo-viaggio-transoceanico-autonomo-di-una-nave-mercantile/

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image (97)

Premier voyage transocéanique autonome

 

Un navire marchand de la société Avikus a effectué la première traversée transocéanique autonome avec succès selon un communiqué de presse de la une filiale de Hyundai. Ces dernières années, l’amélioration de la puissance des calculs et des techniques de navigation autonomes ont permis de proposer des mises œuvre de la navigation autonomes pour différentes catégories d’industries, et ces améliorations incluent désormais le transport maritime.

En début d’année, la société Orca AI avait équipé un navire pour lui permettre d’effectuer une traversée autonome de quarante heures dans la baie de Tokyo et la fiabilité du système de navigation autonome se trouve aujourd’hui confirmée avec une traversée transocéanique.

La société Avikus qui a été fondée en 2020 par Hyundai pour trouver des solutions à la navigation autonome dans le transport maritime, a développé le logiciel de navigation HiNAS 2.0. Ce logicie, capable de contrôler et gérer un navire, utilise l’intelligence artificielle pour évaluer quels sont les navires à proximité, la météo et la hauteur des vagues.

Le test de traversée transocéanique autonome a été réalisé par Avikus avec le méthanier ultra-large Prism Courage de classe 180.000 mètre carré. Le navire est parti le 1er mai de Freeport sur la côte du Golfe du Mexique pour une traversée de 20.000 kilomètres et trente-trois jours jusqu’à Boryeong en Corée du Sud en traversant le canal de Panama. La moitié de la distance a été effectuée avec le logiciel HiNAS 2.0 qui a déterminé les vitesses et les itinéraires optimaux et a pu éviter plus de cent collisions avec d’autres navires. L’intelligence artificielle a aussi été capable d’optimiser les ressources énergétiques en améliorant leur rendement de 7% et en diminuant les émissions de gaz à effet de serre de 5%.

Le capitaine du Prism Courage Young-Hoon Kho a déclaré que la navigation autonome d’Avikus a été d’une grande aide pendant la traversée, notamment pour maintenir les routes de navigation, changer de direction de manière autonome et éviter les navires à proximité.

Le voyage a été effectué sous la supervision de l’American Bureau of Shipping et le Korea Register Shipping afin de vérifier les performances et la stabilité de la technologie. Avikus souhaite commercialiser le programme HiNAS 2.0 cette année après avoir obtenu la certification de l’American Bureau of Shipping pour cette traversée autonome.

https://fr.futuroprossimo.it/2022/06/un-trionfo-il-primo-viaggio-transoceanico-autonomo-di-una-nave-mercantile/

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *