Jean-Michel Blanquer,  ministre de l’Education nationale , a annoncé  sur BFM que 10.000 classes étaient fermées sur l’ensemble du territoire national lundi. Par ailleurs, 50.000 cas positifs au Covid-19 ont été détectés au sein des écoles.
 
Les chiffres donnent le tournis , pour le deuxième jour consécutif, Olivier Véran fait face aux sénateurs pour défendre le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Ce mardi, le ministre des Solidarités et de la Santé parle de “350.000 nouvelles contaminations, voire un petit plus, ce soir. “J’avais parlé de raz de marée, et ce terme est à la hauteur du nombre de contaminations. Cette journée ne fera pas défaut à ce comptage”, plante Olivier Véran. 
 
Il y a moins de détresse respiratoire

Dans le détail, les données concernant les 491 patients hospitalisés en soins critiques et les 2621 patients pris en charge en hospitalisation conventionnelle montrent une nette augmentation de la proportion de patients infectés par le variant Omicron en hospitalisation conventionnelle et jusqu’à début janvier une stabilité de la proportion de patients infectés par Omicron, qui restent très minoritaires en soins critiques.

En moyenne, au cours de la dernière semaine de 2021, environ 19% de patients infectés par Omicron ont été admis en soins critiques et 54% en hospitalisation conventionnelle. En hospitalisation conventionnelle, les séjours de courte durée représentent 43% des séjours pour les patients entrants infectés par Omicron contre  19% pour les patients entrants infectés par Delta.
 

Une centaine de militaires sont mobilisés chaque jour depuis fin décembre pour renforcer des centres de vaccination et appuyer la campagne vaccinale du gouvernement, alors que la 5e vague épidémique frappe de plein fouet, a appris l’AFP mardi auprès de l’état-major des armées.

“Depuis le 22 décembre, un peu plus de 23.000 injections ont été réalisées par des infirmiers militaires”, selon l’état-major, qui précise que “plus d’une centaine de militaires sont déployés chaque jour sur le territoire national” pour aider à vacciner.

 
En Europe :
 
Le bureau Européen de l’Organisation mondiale de la santé en a estimé mardi que plus de 50% des Européens pourraient être touchés par Omicron d’ici deux mois, à cause du rythme actuel de contamination.

“À ce rythme, l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) prévoit que plus de 50% de la population de la région sera infectée par Omicron dans les six à huit prochaines semaines”, a dit le directeur de l’OMS Europe Hans Kluge, lors d’une conférence de presse en ligne, soulignant que ce variant présentait des mutations “lui permettant d’adhérer plus facilement aux cellules humaines, et pouvant infecter même les personnes qui ont été préalablement infectées ou vaccinées”.
 
L’aéroport londonien d’Heathrow  en Angleterre a vu le nombre de passagers en transit sur son site reculer encore en 2021 par rapport à une année 2020 déjà noire, le variant Omicron ayant provoqué des annulations de vols en série. Le “hub” londonien n’a accueilli l’an dernier que 19,4 millions de passagers, soit un quart de ses niveaux pré-pandémie et 12,3% de moins qu’en 2020, selon les données publiées par Heathrow dans un communiqué mardi.
 
En Pologne , Plus de 100.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Pologne depuis le début de la pandémie, a annoncé mardi le gouvernement de ce pays où le taux de mortalité lié à la maladie est l’un des plus élevés au monde. “C’est encore un triste jour, mais particulièrement aujourd’hui, parce que nous avons franchi le seuil des 100.000 décès”, a déclaré le ministre de la Santé Adam Niedzielski à la chaîne d’info TVN24.

Le membre du gouvernement a précisé que, selon le dernier relevé quotidien, 493 personnes sont mortes ce qui porte le total des décès liés au Covid à 100.254. Il a souligné que 18.000 personnes étaient actuellement hospitalisées.

Selon un décompte établi par l’AFP à partir des dernières données officielles disponibles, la Pologne a enregistré 14,31 décès pour 100.000 habitants durant les 14 derniers jours. Il s’agit du sixième taux de mortalité le plus élevé dans le monde après Trinidad et Tobago, la Moldavie, la Géorgie, la Hongrie et Saint-Marin.

En Italie , Le Premier ministre italien Mario Draghi a remis la pression lundi sur les personnes non-vaccinées, les estimant à l’origine de “la plupart des problèmes” du pays, en proie à une forte propagation du variant Omicron. 

Selon de nouvelles mesures entrées en vigueur lundi, les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 ne peuvent se rendre au restaurant, au cinéma, à la piscine ou dans les clubs de sport ni prendre les transports publics, alors que les écoles ont rouvert. 

Seules les personnes récemment remises du Covid-19 sont exemptées de cette obligation qui représente un nouveau renforcement des restrictions imposées aux non-vaccinés face à l’augmentation des infections, y compris chez les enfants.

La Suède est confrontée à un rebond des cas de Covid-19, la Suède va instaurer de nouvelles mesures de lutte contre le virus, avec notamment un nombre limité de personnes pour les rassemblements publics et privés, a annoncé le gouvernement lundi.

À compter de mercredi, les bars et les restaurants devront fermer à 23H00 et les rassemblements publics en intérieur seront limités à 500 personnes – avec pass vaccinal obligatoire pour tout rassemblement de plus de 50 personnes. Pour l’heure, le pass vaccinal est uniquement demandé pour les événements en intérieur réunissant plus de 500 personnes. En outre, les événements privés seront plafonnés à 20 personnes en intérieur.

 

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Omicron en France et en Europe

Advertisement

Omicron en France et en Europe

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Omicron en France et en Europe

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Omicron en France et en Europe

Advertisment

image (8)

Omicron en France et en Europe

 

Jean-Michel Blanquer,  ministre de l'Education nationale , a annoncé  sur BFM que 10.000 classes étaient fermées sur l'ensemble du territoire national lundi. Par ailleurs, 50.000 cas positifs au Covid-19 ont été détectés au sein des écoles. Les chiffres donnent le tournis , pour le deuxième jour consécutif, Olivier Véran fait face aux sénateurs pour défendre le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Ce mardi, le ministre des Solidarités et de la Santé parle de "350.000 nouvelles contaminations, voire un petit plus, ce soir. "J'avais parlé de raz de marée, et ce terme est à la hauteur du nombre de contaminations. Cette journée ne fera pas défaut à ce comptage", plante Olivier Véran.  Il y a moins de détresse respiratoire
Dans le détail, les données concernant les 491 patients hospitalisés en soins critiques et les 2621 patients pris en charge en hospitalisation conventionnelle montrent une nette augmentation de la proportion de patients infectés par le variant Omicron en hospitalisation conventionnelle et jusqu’à début janvier une stabilité de la proportion de patients infectés par Omicron, qui restent très minoritaires en soins critiques.

En moyenne, au cours de la dernière semaine de 2021, environ 19% de patients infectés par Omicron ont été admis en soins critiques et 54% en hospitalisation conventionnelle. En hospitalisation conventionnelle, les séjours de courte durée représentent 43% des séjours pour les patients entrants infectés par Omicron contre  19% pour les patients entrants infectés par Delta.
 

Une centaine de militaires sont mobilisés chaque jour depuis fin décembre pour renforcer des centres de vaccination et appuyer la campagne vaccinale du gouvernement, alors que la 5e vague épidémique frappe de plein fouet, a appris l'AFP mardi auprès de l'état-major des armées.

"Depuis le 22 décembre, un peu plus de 23.000 injections ont été réalisées par des infirmiers militaires", selon l'état-major, qui précise que "plus d'une centaine de militaires sont déployés chaque jour sur le territoire national" pour aider à vacciner.

 En Europe : Le bureau Européen de l'Organisation mondiale de la santé en a estimé mardi que plus de 50% des Européens pourraient être touchés par Omicron d'ici deux mois, à cause du rythme actuel de contamination.

"À ce rythme, l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) prévoit que plus de 50% de la population de la région sera infectée par Omicron dans les six à huit prochaines semaines", a dit le directeur de l'OMS Europe Hans Kluge, lors d'une conférence de presse en ligne, soulignant que ce variant présentait des mutations "lui permettant d'adhérer plus facilement aux cellules humaines, et pouvant infecter même les personnes qui ont été préalablement infectées ou vaccinées".
 L'aéroport londonien d'Heathrow  en Angleterre a vu le nombre de passagers en transit sur son site reculer encore en 2021 par rapport à une année 2020 déjà noire, le variant Omicron ayant provoqué des annulations de vols en série. Le "hub" londonien n'a accueilli l'an dernier que 19,4 millions de passagers, soit un quart de ses niveaux pré-pandémie et 12,3% de moins qu'en 2020, selon les données publiées par Heathrow dans un communiqué mardi.
 En Pologne , Plus de 100.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Pologne depuis le début de la pandémie, a annoncé mardi le gouvernement de ce pays où le taux de mortalité lié à la maladie est l'un des plus élevés au monde. "C'est encore un triste jour, mais particulièrement aujourd'hui, parce que nous avons franchi le seuil des 100.000 décès", a déclaré le ministre de la Santé Adam Niedzielski à la chaîne d'info TVN24.

Le membre du gouvernement a précisé que, selon le dernier relevé quotidien, 493 personnes sont mortes ce qui porte le total des décès liés au Covid à 100.254. Il a souligné que 18.000 personnes étaient actuellement hospitalisées.

Selon un décompte établi par l'AFP à partir des dernières données officielles disponibles, la Pologne a enregistré 14,31 décès pour 100.000 habitants durant les 14 derniers jours. Il s'agit du sixième taux de mortalité le plus élevé dans le monde après Trinidad et Tobago, la Moldavie, la Géorgie, la Hongrie et Saint-Marin.

En Italie , Le Premier ministre italien Mario Draghi a remis la pression lundi sur les personnes non-vaccinées, les estimant à l'origine de "la plupart des problèmes" du pays, en proie à une forte propagation du variant Omicron. 

Selon de nouvelles mesures entrées en vigueur lundi, les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 ne peuvent se rendre au restaurant, au cinéma, à la piscine ou dans les clubs de sport ni prendre les transports publics, alors que les écoles ont rouvert. 

Seules les personnes récemment remises du Covid-19 sont exemptées de cette obligation qui représente un nouveau renforcement des restrictions imposées aux non-vaccinés face à l'augmentation des infections, y compris chez les enfants.

La Suède est confrontée à un rebond des cas de Covid-19, la Suède va instaurer de nouvelles mesures de lutte contre le virus, avec notamment un nombre limité de personnes pour les rassemblements publics et privés, a annoncé le gouvernement lundi.

À compter de mercredi, les bars et les restaurants devront fermer à 23H00 et les rassemblements publics en intérieur seront limités à 500 personnes - avec pass vaccinal obligatoire pour tout rassemblement de plus de 50 personnes. Pour l'heure, le pass vaccinal est uniquement demandé pour les événements en intérieur réunissant plus de 500 personnes. En outre, les événements privés seront plafonnés à 20 personnes en intérieur.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Omicron en France et en Europe

Advertisement

Omicron en France et en Europe

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Omicron en France et en Europe

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Omicron en France et en Europe

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.