Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Mauvaise alimentation, pollution et autres sources de maladies chroniques en hausse depuis 30 ans, auxquelles s'ajoute un nouveau virus: les conditions d'une "tempête" étaient réunies pour aboutir au million de morts du Covid-19, déplore un rapport publié vendredi par la revue The Lancet. Pour la revue, le monde fait face non seulement à une pandémie, mais à "une syndémie", c'est-à-dire la conjonction de plusieurs urgences sanitaires.

"L'interaction du Covid-19 avec la hausse mondiale continue ces 30 dernières années des maladies chroniques et de leurs facteurs de risques, dont l'obésité, l'hyperglycémie (haut taux de sucre dans le sang, ndlr) et la pollution atmosphérique, a créé les conditions d'une tempête, alimentant le nombre de morts du Covid-19", juge la prestigieuse revue médicale britannique dans un communiqué.

"Les maladies non transmissibles ont joué un rôle critique dans le million de morts causé par le Covid-19 jusqu'à présent, et continueront à déterminer l'état de santé général dans chaque pays même quand la pandémie se sera calmée", commente son rédacteur en chef, Richard Horton.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisement

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisment

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19


Mauvaise alimentation, pollution et autres sources de maladies chroniques en hausse depuis 30 ans, auxquelles s'ajoute un nouveau virus: les conditions d'une "tempête" étaient réunies pour aboutir au million de morts du Covid-19, déplore un rapport publié vendredi par la revue The Lancet. Pour la revue, le monde fait face non seulement à une pandémie, mais à "une syndémie", c'est-à-dire la conjonction de plusieurs urgences sanitaires.



"L'interaction du Covid-19 avec la hausse mondiale continue ces 30 dernières années des maladies chroniques et de leurs facteurs de risques, dont l'obésité, l'hyperglycémie (haut taux de sucre dans le sang, ndlr) et la pollution atmosphérique, a créé les conditions d'une tempête, alimentant le nombre de morts du Covid-19", juge la prestigieuse revue médicale britannique dans un communiqué.


"Les maladies non transmissibles ont joué un rôle critique dans le million de morts causé par le Covid-19 jusqu'à présent, et continueront à déterminer l'état de santé général dans chaque pays même quand la pandémie se sera calmée", commente son rédacteur en chef, Richard Horton.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisement

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Mauvaise alimentation et pollution facteur d’aggravation du Covid 19

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.