L’Etat français s’enrichit grâce à nos erreurs et nos oublis financiers

 
Incroyable mais vrai, plus de 6, milliards d’euros reposent tranquillement et légalement à la Caisse des dépôts après avoir été “oubliés” par les Français sur des comptes bancaires inactifs.

C’est une manne inattendue que les Français ont oubliée : 6,3 milliards d’euros d’épargne non réclamée dorment à la Caisse des dépôts et consignations. “Je sais qu’il y a des gens qui sont décédés et qui ont laissé des comptes, sans que personne ne les réclame”, a déclar
é un  parisien .
 
Une situation dommageable pour un autre habitant : “Certains pourraient en profiter. Je suis peut-être dans ce cas-là”, ironise-t-il.

Tout ce trésor est dû à des comptes inactifs : il s’agit de comptes bancaires et d’assurances-vie sur lesquels aucune opération n’a été effectuée pendant dix ans. Pendant cette période, les organismes doivent vous contacter régulièrement. C’est ce qui est arrivé à Marie-Hélène.
 
 “Ma mère avait une petite assurance-vie et nous avions reçu une lettre pour elle disant que si nous ne faisions rien avant telle ou telle date, la somme irait à l’État. Je trouvais ça fou”, explique-t-elle.

La réalité est toute autre, en effet, avant d’être encaissé par l’État, l’argent sera conservé à la Caisse des dépôts et consignations pendant 20 ans. Ce qui laisse un peu de temps pour le réclamer. Mais cette fois, c’est à vous de le faire en vous connectant à un site internet dédié, Ciclade. 
 
“Il vous suffit de marquer votre nom, votre prénom, votre date de naissance. Si les informations que vous avez saisies correspondent à celles transmises par les établissements financiers, à ce moment-là, cela permettra d’effectuer la restitution “, précise à TF1 Laetitia Dordain, directrice des consignations et des dépôts.

Suite à la création de ce site, il y a six ans, un demi-milliard d’euros a été restitué aux Français. Le montant moyen restitué est de 2 876 euros. Aujourd’hui, dix millions de comptes et de contrats cherchent encore des repreneurs.

La question qui reste sans réponse et à laquelle les banques, les compagnies d’assurances et l’État français n’ont jamais répondu clairement est la suivante : qu’est-il advenu de l’argent des Juifs spoliés pendant la Seconde Guerre mondiale et de tous ces Français innocents qui sont partis dans les camps de concentration et ne sont jamais revenus ?
 
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-02-09T080225.296

L’Etat français s’enrichit grâce à nos erreurs et nos oublis financiers

 Incroyable mais vrai, plus de 6, milliards d'euros reposent tranquillement et légalement à la Caisse des dépôts après avoir été "oubliés" par les Français sur des comptes bancaires inactifs.

C'est une manne inattendue que les Français ont oubliée : 6,3 milliards d'euros d'épargne non réclamée dorment à la Caisse des dépôts et consignations. "Je sais qu'il y a des gens qui sont décédés et qui ont laissé des comptes, sans que personne ne les réclame", a déclaré un  parisien . Une situation dommageable pour un autre habitant : "Certains pourraient en profiter. Je suis peut-être dans ce cas-là", ironise-t-il.

Tout ce trésor est dû à des comptes inactifs : il s'agit de comptes bancaires et d'assurances-vie sur lesquels aucune opération n'a été effectuée pendant dix ans. Pendant cette période, les organismes doivent vous contacter régulièrement. C'est ce qui est arrivé à Marie-Hélène.  "Ma mère avait une petite assurance-vie et nous avions reçu une lettre pour elle disant que si nous ne faisions rien avant telle ou telle date, la somme irait à l'État. Je trouvais ça fou", explique-t-elle.

La réalité est toute autre, en effet, avant d'être encaissé par l'État, l'argent sera conservé à la Caisse des dépôts et consignations pendant 20 ans. Ce qui laisse un peu de temps pour le réclamer. Mais cette fois, c'est à vous de le faire en vous connectant à un site internet dédié, Ciclade.  "Il vous suffit de marquer votre nom, votre prénom, votre date de naissance. Si les informations que vous avez saisies correspondent à celles transmises par les établissements financiers, à ce moment-là, cela permettra d'effectuer la restitution ", précise à TF1 Laetitia Dordain, directrice des consignations et des dépôts.

Suite à la création de ce site, il y a six ans, un demi-milliard d'euros a été restitué aux Français. Le montant moyen restitué est de 2 876 euros. Aujourd'hui, dix millions de comptes et de contrats cherchent encore des repreneurs.

La question qui reste sans réponse et à laquelle les banques, les compagnies d'assurances et l'État français n'ont jamais répondu clairement est la suivante : qu'est-il advenu de l'argent des Juifs spoliés pendant la Seconde Guerre mondiale et de tous ces Français innocents qui sont partis dans les camps de concentration et ne sont jamais revenus ?  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *