Les diamants ont toujours la cote

 

À Genève, les diamants se vendent très chers et notamment, le diamant”Fortune Pink”, un magnifique diamant rose géant très rare, a été vendu mardi 8 novembre aux enchères plus de 28,3 millions d’euros à un collectionneur privé asiatique.

C’est le plus gros diamant poire rose de cette qualité jamais vendu aux enchères, selon la maison Christie’s, propriété d’Artémis, holding de la famille française Pinault.

Le diamant a été monté sur une bague, flanqué de part et d’autre d’un gros diamant blanc. Il pèse exactement 18,18 carats, un nombre considéré comme porte-bonheur en Asie où il signifie “prospérité certaine”, selon Christie’s.

La pierre d’un rose vif a été vendu pour 24,5 millions de francs suisses (24,7 millions d’euros), soit 28.436.500 francs suisses (28.640.761 euros) avec les frais.

La vente, qui n’a duré que quatre minutes, a commencé à 17 millions de francs suisses et opposé trois enchérisseurs au téléphone. Le gagnant l’a emporté en enchérissant d’un ultime demi-million.

“L’acquéreur est content. C’est un rêve devenu réalité”, a déclaré l’employé de Christie’s qui a pris l’enchère victorieuse au téléphone, tout en maintenant l’anonymat du nouveau propriétaire.

“De manière très pertinente, (le diamant) a été acquis par un client privé d’Asie”, a déclaré à la presse Rahul Kadakia, directeur international pour la joaillerie chez Christie’s. “C’est un groupe de clients très exclusifs qui achètent à ce niveau. Je suis très heureux qu’il parte vers une nouvelle famille qui va en profiter, qui va le porter, et j’espère qu’il leur portera chance”.

Le “Pink Diamond” avait été exposé à Genève, puis à New York, Shanghai, Taipei (Chine) et Singapour en octobre avant revenir en Suisse. Il avait été estimé entre 25 et 35 millions d’USD (à peu près autant d’euros).

Les diamants roses sont très rares et moins de 10% d’entre eux pèsent plus d’un cinquième de carat. Ils sont de ce fait les plus demandés sur le marché mondial.

Vendredi 4 novembre, le “Williamson Pink Star”, diamant rose de 11,15 carats, a été vendu 453,2 millions de dollars hongkongais (57,3 millions d’euros), établissant un record absolu aux enchères de prix au carat pour un diamant ou une pierre précieuse.

Il s’agit également du deuxième prix le plus élevé jamais payé aux enchères pour un joyau.

Tobias Kormind, directeur général de la joaillerie en ligne 77 Diamonds, a juste le prix du “Fortune Pink” décevant en comparaison. “Hong Kong a surpassé Genève et que nous le voulions ou non, le centre de gravité de la création de richesse se déplace vers l’Asie”, a-t-il dit.

Le record mondial pour un diamant rose avait été établi en 2017, lorsqu’une pierre appelée le “CTF Pink Star” a été vendue à Hong Kong (Chine) pour 71,2 millions de dollars (70,8 millions d’euros).

Le “Fortune Pink” a été vendu dans le cadre de la Semaine du luxe de Christies à Genève, à l’Hôtel des Bergues.

La vente de 71 lots de joyaux a rapporté près de 56,6 millions de francs suisses (57 millions d’euros). Cinq autres lots de diamants sont partis à plus d’un million de francs suisses.

“Ce fut une nuit excitante, a déclaré M. Kadakia. Il y a de l’appétit, les gens sont prêts à payer le prix. Je n’ai pas, depuis la COVID, vu la salle aussi pleine”.

“Cela vous donne le sentiment que le marché se sent beaucoup plus robuste”, a-t-il estimé.

La Semaine du luxe de Sotheby’s à Genève est également en cours. Un des huit rares diamants bleus de la De Beers Exceptional Blue Collection, pesant 5,53 carats et estimé entre 11 et 15 millions de francs suisses, y doit être présenté mercredi 9 novembre.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image - 2022-11-09T093636.178

Les diamants ont toujours la cote

  À Genève, les diamants se vendent très chers et notamment, le diamant"Fortune Pink", un magnifique diamant rose géant très rare, a été vendu mardi 8 novembre aux enchères plus de 28,3 millions d'euros à un collectionneur privé asiatique. C'est le plus gros diamant poire rose de cette qualité jamais vendu aux enchères, selon la maison Christie's, propriété d'Artémis, holding de la famille française Pinault. Le diamant a été monté sur une bague, flanqué de part et d'autre d'un gros diamant blanc. Il pèse exactement 18,18 carats, un nombre considéré comme porte-bonheur en Asie où il signifie "prospérité certaine", selon Christie's. La pierre d'un rose vif a été vendu pour 24,5 millions de francs suisses (24,7 millions d'euros), soit 28.436.500 francs suisses (28.640.761 euros) avec les frais. La vente, qui n'a duré que quatre minutes, a commencé à 17 millions de francs suisses et opposé trois enchérisseurs au téléphone. Le gagnant l'a emporté en enchérissant d'un ultime demi-million. "L'acquéreur est content. C'est un rêve devenu réalité", a déclaré l'employé de Christie's qui a pris l'enchère victorieuse au téléphone, tout en maintenant l'anonymat du nouveau propriétaire. "De manière très pertinente, (le diamant) a été acquis par un client privé d'Asie", a déclaré à la presse Rahul Kadakia, directeur international pour la joaillerie chez Christie's. "C'est un groupe de clients très exclusifs qui achètent à ce niveau. Je suis très heureux qu'il parte vers une nouvelle famille qui va en profiter, qui va le porter, et j'espère qu'il leur portera chance". Le "Pink Diamond" avait été exposé à Genève, puis à New York, Shanghai, Taipei (Chine) et Singapour en octobre avant revenir en Suisse. Il avait été estimé entre 25 et 35 millions d'USD (à peu près autant d'euros). Les diamants roses sont très rares et moins de 10% d'entre eux pèsent plus d'un cinquième de carat. Ils sont de ce fait les plus demandés sur le marché mondial. Vendredi 4 novembre, le "Williamson Pink Star", diamant rose de 11,15 carats, a été vendu 453,2 millions de dollars hongkongais (57,3 millions d'euros), établissant un record absolu aux enchères de prix au carat pour un diamant ou une pierre précieuse. Il s'agit également du deuxième prix le plus élevé jamais payé aux enchères pour un joyau. Tobias Kormind, directeur général de la joaillerie en ligne 77 Diamonds, a juste le prix du "Fortune Pink" décevant en comparaison. "Hong Kong a surpassé Genève et que nous le voulions ou non, le centre de gravité de la création de richesse se déplace vers l'Asie", a-t-il dit. Le record mondial pour un diamant rose avait été établi en 2017, lorsqu'une pierre appelée le "CTF Pink Star" a été vendue à Hong Kong (Chine) pour 71,2 millions de dollars (70,8 millions d'euros). Le "Fortune Pink" a été vendu dans le cadre de la Semaine du luxe de Christies à Genève, à l'Hôtel des Bergues. La vente de 71 lots de joyaux a rapporté près de 56,6 millions de francs suisses (57 millions d'euros). Cinq autres lots de diamants sont partis à plus d'un million de francs suisses. "Ce fut une nuit excitante, a déclaré M. Kadakia. Il y a de l'appétit, les gens sont prêts à payer le prix. Je n'ai pas, depuis la COVID, vu la salle aussi pleine". "Cela vous donne le sentiment que le marché se sent beaucoup plus robuste", a-t-il estimé. La Semaine du luxe de Sotheby's à Genève est également en cours. Un des huit rares diamants bleus de la De Beers Exceptional Blue Collection, pesant 5,53 carats et estimé entre 11 et 15 millions de francs suisses, y doit être présenté mercredi 9 novembre.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[mailpoet_form id="1"]