Les deux régions à l’origine de la civilisation occidentale et judéo-chrétienne

 

Deux régions occupent une place importante d’un point de vue historique et spirituel dans le développement de la civilisation occidentale et la diffusion de la culture judéo-chrétienne, celle située autour du Mont Ararat et celle de la Grèce antique :

  • Le mont Ararat : des traces de civilisation datent de l’époque du royaume d’Urartu vers -1.000, principal rival de l’Assyrie en Mésopotamie et qui fonda l’actuelle capitale de l’Arménie, Erevan en -782, mais la mythologie considère que l’Arménie a été fondée vers -2.500 par Haïk, fils de Togarma, lui-même fils de Gomère, le fils ainé de Japhet, l’un des trois fils de Noé avec Chem et Sem, Noé étant un descendant de Seth, le troisième fils d’Adam et Eve avec Abel, le cadet et Caïn, l’aîné.

 
 
 
  • Le fils de Noé, Japhet donna son nom aux Japhétites qui correspondent aux peuples présents en Europe du Nord et du sud jusqu’en Mésopotamie. Le terme est associé aux langues indo-européennes et à la race caucasienne ou aryenne, le deuxième fils de Noé, Chem, donna son nom aux Hamites qui correspondent aux peuples présents en Afrique du Nord et dans la corne de l’Afrique, le terme est associé aux langues chamito-sémitiques ou afro-asiatiques autres que les langues sémitiques, le troisième fils de Noé, Sem, donna son nom aux langues sémitiques et aux Sémites qui correspondent aux peuples présents en Asie et aux peuples issus de sa descendance puisque Sem est un ancêtre d’Abraham, ce dernier est aussi considéré comme le principal patriarche des trois religions monothéistes.

 
  • Il vécût à Ur en Mésopotamie avant de s’installer à Harran, en Anatolie, puis au pays de Canaan. La désignation du mont Ararat, comme sommet accueillant les vestiges de l’arche de Noé date de l’historien Fauste de Byzance au IVème siècle après Jésus-Christ, mais selon l’historien romain Flavius Joseph, les restes se situeraient plutôt dans le pays d’Harran. L’épisode du déluge est aussi présent dans les légendes issues des premières civilisations, c’est le cas en Mésopotamie où les récits du déloge datent d’environ -1.700 et surtout connu au travers de l’épopée de Gilgamesh, roi d’Uruk, écrit vers -800, qui raconte comment le roi de Sumer Ziusudra fût chargé par le dieu Enki de construire une arche, le déluge est aussi présent dans la mythologie chinoise dans laquelle le dieu de l’eau Gonggong provoqua un déluge, les Humains étant créés à la suite de ce déluge, dans la mythologie précolombienne avec les récits de la nation amérindienne Tohono O’odham qui indiquent que seuls Moctezuma et Coyote ont survécu à un déluge, dans la mythologie grecque avec Deucalion et sa femme Pyrrhus qui se sauvent du déluge provoqué par Zeus en se réfugiant sur le mont Parnasse ou enfin dans des textes sanskrit qui mentionnent le Saint Manu, sauvé par Vishnou et seul survivant du déluge.

 
 
  • La Grèce antique : la civilisation se développe d’abord principalement en Crète dès -7.000 mais surtout à partir -2.500 environ avec la civilisation minoenne qui fonde le palais à Cnossos, les minoens doivent leur nom au légendaire roi Minos, fils de Zeus et d’Europe, notamment connu pour avoir enfermé le Minotaure dans un labyrinthe, les minoens sont suivis par la civilisation mycénienne, vers -1.500, originaire de la région de Mycènes dans le Péloponnèse, qui conquiert la Crète, s’implante à Cnossos et côtoient les Hittites en Asie mineure, le personnage le plus illustre de la culture mycénienne étant Agamemnon, héros de la guerre de Troie, la civilisation grecque connaît ensuite une période de siècles obscurs jusque vers -800 environ quand commence l’époque archaïque avec les premiers jeux olympiques en -776 et les guerres médiques qui opposent les grecs et les perses. La victoire grecque de -480 marque le début de l’époque classique qui est l’apogée de la civilisation et du système des cités grecques, comme Athènes ou Sparte et qui prendra fin en -323 à la mort d’Alexandre le Grand, Alexandre III arriva au pouvoir en -336 à la fin des guerres du Péloponnèse entre Athènes et Sparte, qui se terminent en -405 avec la victoire de Sparte, Alexandre le Grand bâtira son empire en prenant possession de l’empire perse entre -334 et -330 avant de décéder à Babylone, à sa mort ses principaux généraux  se livrent une guerre pour la succession de l’empire qui durera environ 40 ans et aboutira à la constitution de cinq royaumes dont le royaume lagide en Égypte fondé par le général Ptolémée, et à la perte de la partie orientale du royaume d’Alexandre le Grand, les autres parties du royaume hellénistique tombent peu à peu sous domination romaine à partir de -200, domination qui a commencé notamment avec les guerres puniques qui opposent Rome et Carthage en Méditerranée occidentale et la prise de Syracuse vers -211, et se termine par la conquête de l’Égypte lagide de Cléopâtre VII et Marc Antoine par Octave en -30 qui scelle définitivement la domination de l’empire romain sur le monde occidental.

 

https://www.histoire-du-monde.fr/antiquite-histoire-du-monde/

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-11-24T110446.692

Les deux régions à l’origine de la civilisation occidentale et judéo-chrétienne

 

Deux régions occupent une place importante d’un point de vue historique et spirituel dans le développement de la civilisation occidentale et la diffusion de la culture judéo-chrétienne, celle située autour du Mont Ararat et celle de la Grèce antique :

  • Le mont Ararat : des traces de civilisation datent de l’époque du royaume d’Urartu vers -1.000, principal rival de l’Assyrie en Mésopotamie et qui fonda l’actuelle capitale de l’Arménie, Erevan en -782, mais la mythologie considère que l’Arménie a été fondée vers -2.500 par Haïk, fils de Togarma, lui-même fils de Gomère, le fils ainé de Japhet, l’un des trois fils de Noé avec Chem et Sem, Noé étant un descendant de Seth, le troisième fils d’Adam et Eve avec Abel, le cadet et Caïn, l’aîné.

 
 
 
  • Le fils de Noé, Japhet donna son nom aux Japhétites qui correspondent aux peuples présents en Europe du Nord et du sud jusqu’en Mésopotamie. Le terme est associé aux langues indo-européennes et à la race caucasienne ou aryenne, le deuxième fils de Noé, Chem, donna son nom aux Hamites qui correspondent aux peuples présents en Afrique du Nord et dans la corne de l’Afrique, le terme est associé aux langues chamito-sémitiques ou afro-asiatiques autres que les langues sémitiques, le troisième fils de Noé, Sem, donna son nom aux langues sémitiques et aux Sémites qui correspondent aux peuples présents en Asie et aux peuples issus de sa descendance puisque Sem est un ancêtre d’Abraham, ce dernier est aussi considéré comme le principal patriarche des trois religions monothéistes.

 
  • Il vécût à Ur en Mésopotamie avant de s’installer à Harran, en Anatolie, puis au pays de Canaan. La désignation du mont Ararat, comme sommet accueillant les vestiges de l’arche de Noé date de l’historien Fauste de Byzance au IVème siècle après Jésus-Christ, mais selon l’historien romain Flavius Joseph, les restes se situeraient plutôt dans le pays d’Harran. L’épisode du déluge est aussi présent dans les légendes issues des premières civilisations, c’est le cas en Mésopotamie où les récits du déloge datent d’environ -1.700 et surtout connu au travers de l’épopée de Gilgamesh, roi d’Uruk, écrit vers -800, qui raconte comment le roi de Sumer Ziusudra fût chargé par le dieu Enki de construire une arche, le déluge est aussi présent dans la mythologie chinoise dans laquelle le dieu de l’eau Gonggong provoqua un déluge, les Humains étant créés à la suite de ce déluge, dans la mythologie précolombienne avec les récits de la nation amérindienne Tohono O’odham qui indiquent que seuls Moctezuma et Coyote ont survécu à un déluge, dans la mythologie grecque avec Deucalion et sa femme Pyrrhus qui se sauvent du déluge provoqué par Zeus en se réfugiant sur le mont Parnasse ou enfin dans des textes sanskrit qui mentionnent le Saint Manu, sauvé par Vishnou et seul survivant du déluge.

 
 
  • La Grèce antique : la civilisation se développe d’abord principalement en Crète dès -7.000 mais surtout à partir -2.500 environ avec la civilisation minoenne qui fonde le palais à Cnossos, les minoens doivent leur nom au légendaire roi Minos, fils de Zeus et d’Europe, notamment connu pour avoir enfermé le Minotaure dans un labyrinthe, les minoens sont suivis par la civilisation mycénienne, vers -1.500, originaire de la région de Mycènes dans le Péloponnèse, qui conquiert la Crète, s’implante à Cnossos et côtoient les Hittites en Asie mineure, le personnage le plus illustre de la culture mycénienne étant Agamemnon, héros de la guerre de Troie, la civilisation grecque connaît ensuite une période de siècles obscurs jusque vers -800 environ quand commence l’époque archaïque avec les premiers jeux olympiques en -776 et les guerres médiques qui opposent les grecs et les perses. La victoire grecque de -480 marque le début de l’époque classique qui est l’apogée de la civilisation et du système des cités grecques, comme Athènes ou Sparte et qui prendra fin en -323 à la mort d’Alexandre le Grand, Alexandre III arriva au pouvoir en -336 à la fin des guerres du Péloponnèse entre Athènes et Sparte, qui se terminent en -405 avec la victoire de Sparte, Alexandre le Grand bâtira son empire en prenant possession de l’empire perse entre -334 et -330 avant de décéder à Babylone, à sa mort ses principaux généraux  se livrent une guerre pour la succession de l’empire qui durera environ 40 ans et aboutira à la constitution de cinq royaumes dont le royaume lagide en Égypte fondé par le général Ptolémée, et à la perte de la partie orientale du royaume d’Alexandre le Grand, les autres parties du royaume hellénistique tombent peu à peu sous domination romaine à partir de -200, domination qui a commencé notamment avec les guerres puniques qui opposent Rome et Carthage en Méditerranée occidentale et la prise de Syracuse vers -211, et se termine par la conquête de l’Égypte lagide de Cléopâtre VII et Marc Antoine par Octave en -30 qui scelle définitivement la domination de l’empire romain sur le monde occidental.

 

https://www.histoire-du-monde.fr/antiquite-histoire-du-monde/

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *