Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air “Omicron”

 

Toutes les compagnies aériennes dans le monde sont en état d’alerte maximum . Plus de 2000 vols ont été annulés ce jour et plus du quart des vols ont été annulés aux USA .

Ces annulations ne sont pas du fait des gouvernements mais de la contamination des équipages et du personnel au sol.Il est impossible pour les compagnies aériennes de trouver des commandants et des équipages disponibles , il y a trop de personnes qui ont attrapé le virus Covid 19 .

Ce qui a surpris Delta ,  American Airline , KLM et les autres compagnies dans le monde , c’est la rapidité de la contamination . Le monde médical a ete pris de court et il n’y a aucun personnel navigant prêt à décoller , près de la moitié du personnel est contaminé , c’est une folie . 
 
Aucune compagnie n’est épargnée , c’est la même chose pour les aéroports avec le personnel au sol et les aiguilleurs du ciel .
Des chiffres qui inquiètent. 
 
L’association des aéroports européens (ACI Europe) a estimé que le trafic passagers s’était effondré de 20 % dans les équipements de ses adhérents à partir du 24 novembre, quand l’OMS a annoncé avoir identifié le nouveau variant en Afrique du Sud. 
 
Dans le même temps, le taux de remplissage des appareils a glissé de 66 % à 54 %, selon ACI Europe, qui a néanmoins remarqué, comme Eurocontrol, une hausse de la fréquentation au début de la saison de Noël (+ 9 % sur une semaine). 
 
Une fois les vacances terminées, « il ne fait aucun doute que le variant Omicron aura des conséquences adverses sur le trafic des passagers lors du premier trimestre de 2022 », s’est inquiété le directeur général d’ACI Europe.

Ce nouveau coup de froid sur le secteur intervient alors qu’il espérait en 2022 continuer à retrouver ses clients, deux ans après avoir subi le pire choc de son histoire, même si un retour à la situation pré-Covid n’était pas envisagé avant 2024, voire 2027 selon les zones.
 
Avant même l’identification d’Omicron, l’Iata prévenait que les compagnies aériennes européennes allaient conclure 2021 sur une perte de 20,9 milliards de dollars, et les voyait rester dans le rouge de 9,2 milliards en 2022.
 
close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisement

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisment

unnamed - 2021-12-24T121250.332

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air “Omicron”

 

Toutes les compagnies aériennes dans le monde sont en état d'alerte maximum . Plus de 2000 vols ont été annulés ce jour et plus du quart des vols ont été annulés aux USA .
Ces annulations ne sont pas du fait des gouvernements mais de la contamination des équipages et du personnel au sol.Il est impossible pour les compagnies aériennes de trouver des commandants et des équipages disponibles , il y a trop de personnes qui ont attrapé le virus Covid 19 .
Ce qui a surpris Delta ,  American Airline , KLM et les autres compagnies dans le monde , c'est la rapidité de la contamination . Le monde médical a ete pris de court et il n'y a aucun personnel navigant prêt à décoller , près de la moitié du personnel est contaminé , c'est une folie .  Aucune compagnie n'est épargnée , c'est la même chose pour les aéroports avec le personnel au sol et les aiguilleurs du ciel .
Des chiffres qui inquiètent.  L’association des aéroports européens (ACI Europe) a estimé que le trafic passagers s’était effondré de 20 % dans les équipements de ses adhérents à partir du 24 novembre, quand l’OMS a annoncé avoir identifié le nouveau variant en Afrique du Sud.  Dans le même temps, le taux de remplissage des appareils a glissé de 66 % à 54 %, selon ACI Europe, qui a néanmoins remarqué, comme Eurocontrol, une hausse de la fréquentation au début de la saison de Noël (+ 9 % sur une semaine).  Une fois les vacances terminées, « il ne fait aucun doute que le variant Omicron aura des conséquences adverses sur le trafic des passagers lors du premier trimestre de 2022 », s’est inquiété le directeur général d’ACI Europe.

Ce nouveau coup de froid sur le secteur intervient alors qu’il espérait en 2022 continuer à retrouver ses clients, deux ans après avoir subi le pire choc de son histoire, même si un retour à la situation pré-Covid n’était pas envisagé avant 2024, voire 2027 selon les zones. Avant même l’identification d’Omicron, l’Iata prévenait que les compagnies aériennes européennes allaient conclure 2021 sur une perte de 20,9 milliards de dollars, et les voyait rester dans le rouge de 9,2 milliards en 2022. 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisement

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Les compagnies aériennes entrent dans le trou d’air  “Omicron”

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.