Il existe des  planètes qui sont si denses qu’elles sont comme de gigantesques saphirs  et d’autres possèdent une température si élevée à leur surface que tout composé organique se vaporiserait instantanément.  Maintenant les 10 planètes les plus étranges jamais découvertes.
 
 
 
 
Kepler-438B -photo
 

 

1/ Kepler-438B : peut-être une seconde Terre, située à environ 470 années-lumière et découverte en 2015, est la planète dont les caractéristiques se rapprochent le plus de la Terre et se trouve dans la zone considérée comme habitable de son étoile

2/ GJ 1214 b : la planète océan, située à environ 40 années-lumière et découverte en 2009, est une planète constituée entièrement d’eau

3/ HD 188753 AB : la planète aux 3 soleils, située à environ 149 années-lumière et découverte en 2005, est une planète qui possède 3 soleils. Son découvreur l’a surnommée Tantoïne en hommage à la planète à deux étoiles dans le film Star Wars.

4/ WASP -17 b : la planète gigantesque, située à environ 1.300 années-lumière et découverte en 2009, est une planète environ 1,7 fois grosse que Jupiter, la plus grande planète du système solaire qui a déjà un rayon 11 fois plus grand que la Terre. Cette planète possède l’autre particularité d’avoir un orbite rétrograde, c’est-à-dire qu’elle effectue une rotation dans le sens opposé à celle de son étoile.

 

                                                   Gliese 581 C-photo
 

5/ Gliese 581 C : la planète aux climats brûlant, glacial et tempéré, située à environ 20 années-lumière et découverte en 2007, est une planète qui peut possiblement abriter une forme de vie. La planète a la particularité de proposer un ciel rouge et non bleu et d’avoir une rotation synchrone avec son étoile, c’est-à-dire que le côté face à l’étoile est toujours extrêmement chaud et le côté à l’opposé extrêmement froid, mais une bande de terre entre ces deux faces de la planète peut proposer une température permettant d’accueillir la vie. 

6/ WASP-12B : la planète qui se fait avaler, située à 870 années-lumière et découverte en 2008, est une planète de la taille de Jupiter qui est si proche de son étoile qu’elle se fait aspirer par elle et sa température très élevée la fait gonfler et ressembler à un œuf. 

7/ HD 189733 B : l’autre planète bleue, située à environ 60 années-lumière et découverte en 2005, est une planète d’une très belle couleur bleue en raison des particules de silicium qui remplissent l’atmosphère. En raison de la chaleur à la surface de la planète ces particules se transforment en éclats de verre qui tournent à 6.500 km/h autour de la planète.

Exoplanet Comparison Gliese 436 b.png

Gliese 436 b-photo

8/ Gliese 436 b : la planète où l’eau ne s’évapore pas, située à environ 33 années-lumière et découverte en 2015, est une planète entourée d’un nuage d’hydrogène. La gravité est tellement forte que l’eau liquide est attirée par le cœur de la planète et redevient immédiatement solide, malgré la température de 250˚C de la planète.

9/ 55 CANCRI E : la planète diamant, située à 40 années-lumière et découverte en 2004, est l’une des planètes les plus brillantes connues à ce jour, 2 fois plus grosse que la Terre et 60 plus proche de son étoile que la Terre du soleil. La planète est constituée de carbone et sa densité est si forte par endroit que ce carbone se retrouve à l’état de diamant sur 1/3 de la planète.

TrES-2b

Planète TRES 2B 

10/ TRES 2B : la planète sombre, située à environ 700 années-lumière et découverte en 2006, est la planète la plus sombre observée à ce jour, cette planète ne réfléchit que 1% de la lumière qui l’atteint, celle-ci étant absorbée par les gaz qui la composent. La brillance rouge de la planète vient de sa  température estimée à 1.100 ˚C.

https://hitek.fr/actualite/top-10-planetes-etranges_5979

 
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-02-08T071712.766

Les 10 planètes les plus étranges

 

Il existe des  planètes qui sont si denses qu'elles sont comme de gigantesques saphirs  et d'autres possèdent une température si élevée à leur surface que tout composé organique se vaporiserait instantanément.  Maintenant les 10 planètes les plus étranges jamais découvertes.
    Kepler-438B -photo 

 

1/ Kepler-438B : peut-être une seconde Terre, située à environ 470 années-lumière et découverte en 2015, est la planète dont les caractéristiques se rapprochent le plus de la Terre et se trouve dans la zone considérée comme habitable de son étoile

2/ GJ 1214 b : la planète océan, située à environ 40 années-lumière et découverte en 2009, est une planète constituée entièrement d’eau

3/ HD 188753 AB : la planète aux 3 soleils, située à environ 149 années-lumière et découverte en 2005, est une planète qui possède 3 soleils. Son découvreur l’a surnommée Tantoïne en hommage à la planète à deux étoiles dans le film Star Wars.

4/ WASP -17 b : la planète gigantesque, située à environ 1.300 années-lumière et découverte en 2009, est une planète environ 1,7 fois grosse que Jupiter, la plus grande planète du système solaire qui a déjà un rayon 11 fois plus grand que la Terre. Cette planète possède l’autre particularité d’avoir un orbite rétrograde, c’est-à-dire qu’elle effectue une rotation dans le sens opposé à celle de son étoile.

 

                                                   Gliese 581 C-photo 

5/ Gliese 581 C : la planète aux climats brûlant, glacial et tempéré, située à environ 20 années-lumière et découverte en 2007, est une planète qui peut possiblement abriter une forme de vie. La planète a la particularité de proposer un ciel rouge et non bleu et d’avoir une rotation synchrone avec son étoile, c’est-à-dire que le côté face à l’étoile est toujours extrêmement chaud et le côté à l’opposé extrêmement froid, mais une bande de terre entre ces deux faces de la planète peut proposer une température permettant d’accueillir la vie. 

6/ WASP-12B : la planète qui se fait avaler, située à 870 années-lumière et découverte en 2008, est une planète de la taille de Jupiter qui est si proche de son étoile qu’elle se fait aspirer par elle et sa température très élevée la fait gonfler et ressembler à un œuf. 

7/ HD 189733 B : l’autre planète bleue, située à environ 60 années-lumière et découverte en 2005, est une planète d’une très belle couleur bleue en raison des particules de silicium qui remplissent l’atmosphère. En raison de la chaleur à la surface de la planète ces particules se transforment en éclats de verre qui tournent à 6.500 km/h autour de la planète.

Exoplanet Comparison Gliese 436 b.png

Gliese 436 b-photo

8/ Gliese 436 b : la planète où l’eau ne s’évapore pas, située à environ 33 années-lumière et découverte en 2015, est une planète entourée d’un nuage d’hydrogène. La gravité est tellement forte que l’eau liquide est attirée par le cœur de la planète et redevient immédiatement solide, malgré la température de 250˚C de la planète.

9/ 55 CANCRI E : la planète diamant, située à 40 années-lumière et découverte en 2004, est l’une des planètes les plus brillantes connues à ce jour, 2 fois plus grosse que la Terre et 60 plus proche de son étoile que la Terre du soleil. La planète est constituée de carbone et sa densité est si forte par endroit que ce carbone se retrouve à l’état de diamant sur 1/3 de la planète.

TrES-2b

Planète TRES 2B 

10/ TRES 2B : la planète sombre, située à environ 700 années-lumière et découverte en 2006, est la planète la plus sombre observée à ce jour, cette planète ne réfléchit que 1% de la lumière qui l’atteint, celle-ci étant absorbée par les gaz qui la composent. La brillance rouge de la planète vient de sa  température estimée à 1.100 ˚C.

https://hitek.fr/actualite/top-10-planetes-etranges_5979

  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *