Une fondation costaricaine a entrepris de planter quelque six millions d’arbres dans le monde en mémoire des victimes du Covid-19 depuis le début de la pandémie.

“Cet arbre va beaucoup grandir. Il sera fort comme mon père. Il nous rappellera de lui”, a confié à l’AFP Silvia Lobo, 37 ans, venue lundi avec sa mère dans une ferme de la région d’Esparza, dans la province côtière de Puntarenas, pour planter un arbre pour son père, décédé du virus en mai dernier.

Son geste s’inscrit dans le cadre d’une initiative internationale intitulée “Healing Trees”, lancée depuis le Costa Rica par la Fondation San Ramón Carbono Neutral et qui aboutira à un événement international de plantation d’arbres les 4 et 5 mai prochains, selon le président de la fondation, José Zaglul.

“La pandémie de COVID-19 a causé une souffrance collective à des millions de personnes et pour aider le processus de guérison, nous avons créé les arbres de guérison. Nous pensons que grâce à ce processus résilient où les gens se rassemblent autour d’un objectif commun, nous ramènerons la vie sur Terre par un acte fort, simple et hautement symbolique : planter un arbre.

Ce qui n’était au départ qu’un rêve pour un groupe de Costariciens déterminés et sensibles de la San Ramón Carbon Neutral Foundation est désormais un projet solide grâce au soutien de la Battle Creek Community Foundation, de la MasterCard Foundation, de Cummins Inc, de Catalyst 2030, du gouvernement costaricien et de bien d’autres.

Nous souhaitons atteindre notre objectif en inscrivant des personnes et des organisations du monde entier. Cette crise a mis en évidence l’énorme interconnexion entre les individus et nous sommes convaincus que d’ici le mois de mai, nous atteindrons l’objectif de plus de 5 millions d’arbres plantés”.

 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-02-15T085930.336

Le magnifique geste du Costa Rica

 

Une fondation costaricaine a entrepris de planter quelque six millions d'arbres dans le monde en mémoire des victimes du Covid-19 depuis le début de la pandémie.

"Cet arbre va beaucoup grandir. Il sera fort comme mon père. Il nous rappellera de lui", a confié à l'AFP Silvia Lobo, 37 ans, venue lundi avec sa mère dans une ferme de la région d'Esparza, dans la province côtière de Puntarenas, pour planter un arbre pour son père, décédé du virus en mai dernier.

Son geste s'inscrit dans le cadre d'une initiative internationale intitulée "Healing Trees", lancée depuis le Costa Rica par la Fondation San Ramón Carbono Neutral et qui aboutira à un événement international de plantation d'arbres les 4 et 5 mai prochains, selon le président de la fondation, José Zaglul.

"La pandémie de COVID-19 a causé une souffrance collective à des millions de personnes et pour aider le processus de guérison, nous avons créé les arbres de guérison. Nous pensons que grâce à ce processus résilient où les gens se rassemblent autour d'un objectif commun, nous ramènerons la vie sur Terre par un acte fort, simple et hautement symbolique : planter un arbre.

Ce qui n'était au départ qu'un rêve pour un groupe de Costariciens déterminés et sensibles de la San Ramón Carbon Neutral Foundation est désormais un projet solide grâce au soutien de la Battle Creek Community Foundation, de la MasterCard Foundation, de Cummins Inc, de Catalyst 2030, du gouvernement costaricien et de bien d'autres.

Nous souhaitons atteindre notre objectif en inscrivant des personnes et des organisations du monde entier. Cette crise a mis en évidence l'énorme interconnexion entre les individus et nous sommes convaincus que d'ici le mois de mai, nous atteindrons l'objectif de plus de 5 millions d'arbres plantés".

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *