Le groupe Philips est en grande difficulté

 

La société Philips a mentionné, lundi 24 octobre, d’une perte nette de 1,3 milliard d’euros au troisième trimestre, principalement en raison d’une importante charge pour un énorme rappel d’appareils respiratoires défectueux pour l’apnée du sommeil, et annoncé se séparer de 4.000 effectifs.

Le patron de Philips a mis en lumière la “nécessité d’améliorer l’exécution”, Roy Jakobs a partagé la “décision difficile, mais nécessaire, de réduire immédiatement nos effectifs d’environ 4.000 postes dans le monde”.

Philips prévoit au moins 300 millions d’euros de charges au cours des prochains trimestres suite au lancement immédiat de ces actions de restructuration.

En fait, la réorganisation devrait générer des économies annuelles de 300 millions d’euros, l’ancien géant de l’électronique, devenu une entreprise de soins de santé.

Le groupe Philips avait averti, il y a près de deux semaines, s’attendre à enregistrer une charge de 1,3 milliard d’euros au troisième trimestre pour un énorme rappel d’appareils respiratoires défectueux pour l’apnée du sommeil.

Philips a enregistré une perte de 1,3 milliard d’euros au troisième trimestre, contre un bénéfice net de 3 milliards d’euros il y a un an, qui était principalement dû à la cession en mars de son activité d’électroménager.

Comme il l’avait également averti, les ventes du groupe se sont élevées à 4,3 milliards d’euros, avec une baisse des ventes comparables de 5% par rapport à la même période l’année dernière en raison de problèmes de chaînes d’approvisionnement.

L’entreprise basée à Amsterdam a rappelé les respirateurs en juin de l’année dernière après avoir annoncé que les utilisateurs risquaient d’inhaler ou d’avaler des morceaux de mousse insonorisante toxique pouvant provoquer des irritations, des maux de tête. Philips a aussi évoqué un risque “potentiel” de cancers à long terme.

Philips emploie près de 80.000 personnes dans près de 100 pays.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-10-24T102110.301

Le groupe Philips est en grande difficulté

  La société Philips a mentionné, lundi 24 octobre, d'une perte nette de 1,3 milliard d'euros au troisième trimestre, principalement en raison d'une importante charge pour un énorme rappel d'appareils respiratoires défectueux pour l'apnée du sommeil, et annoncé se séparer de 4.000 effectifs. Le patron de Philips a mis en lumière la "nécessité d'améliorer l'exécution", Roy Jakobs a partagé la "décision difficile, mais nécessaire, de réduire immédiatement nos effectifs d'environ 4.000 postes dans le monde". Philips prévoit au moins 300 millions d'euros de charges au cours des prochains trimestres suite au lancement immédiat de ces actions de restructuration. En fait, la réorganisation devrait générer des économies annuelles de 300 millions d'euros, l'ancien géant de l'électronique, devenu une entreprise de soins de santé. Le groupe Philips avait averti, il y a près de deux semaines, s'attendre à enregistrer une charge de 1,3 milliard d'euros au troisième trimestre pour un énorme rappel d'appareils respiratoires défectueux pour l'apnée du sommeil. Philips a enregistré une perte de 1,3 milliard d'euros au troisième trimestre, contre un bénéfice net de 3 milliards d'euros il y a un an, qui était principalement dû à la cession en mars de son activité d'électroménager. Comme il l'avait également averti, les ventes du groupe se sont élevées à 4,3 milliards d'euros, avec une baisse des ventes comparables de 5% par rapport à la même période l'année dernière en raison de problèmes de chaînes d'approvisionnement. L'entreprise basée à Amsterdam a rappelé les respirateurs en juin de l'année dernière après avoir annoncé que les utilisateurs risquaient d'inhaler ou d'avaler des morceaux de mousse insonorisante toxique pouvant provoquer des irritations, des maux de tête. Philips a aussi évoqué un risque "potentiel" de cancers à long terme. Philips emploie près de 80.000 personnes dans près de 100 pays.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *