Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

 

Le groupe Airbus révise ses prévisions à la baisse de ses objectifs de livraisons d’avions pour cette année en raison des problèmes de chaînes d’approvisionnement, a annoncé mercredi 27 juillet l’avionneur européen en présentant ses résultats pour le premier semestre 2022.

Les avions Airbus escomptent à présent 700 livraisons d’appareils commerciaux contre 720 dans ses prévisions publiées en février.

“Les défis de la supply chain (chaîne d’approvisionnement) nous obligent à ajuster les étapes de montée en cadence de la famille A320 en 2022 et 2023 et nous visons désormais un rythme mensuel de 65 appareils début 2024. Nous avons par conséquent actualisé nos objectifs de livraisons pour 2022”, a déclaré Guillaume Faury, le président exécutif d’Airbus.

Mentionnant “la situation géopolitique et économique générant de nouvelles incertitudes dans le secteur”, il a assuré que “les équipes Airbus collaborent activement avec (leurs) fournisseurs et partenaires afin d’atteindre une cadence de production de 75 avions par mois d’ici à 2025, soutenue par une forte demande des clients”.

Durant les six premiers mois de l’année, Airbus a livré 297 avions commerciaux et réalisé un chiffre d’affaires de 24,8 milliards d’euros (+1% par rapport au premier semestre 2021) avec un bénéfice net de 1,9 milliard d’euros, en baisse de 15%.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisement

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisment

unnamed - 2022-07-29T111232.121

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

  Le groupe Airbus révise ses prévisions à la baisse de ses objectifs de livraisons d'avions pour cette année en raison des problèmes de chaînes d'approvisionnement, a annoncé mercredi 27 juillet l'avionneur européen en présentant ses résultats pour le premier semestre 2022. Les avions Airbus escomptent à présent 700 livraisons d'appareils commerciaux contre 720 dans ses prévisions publiées en février. "Les défis de la supply chain (chaîne d'approvisionnement) nous obligent à ajuster les étapes de montée en cadence de la famille A320 en 2022 et 2023 et nous visons désormais un rythme mensuel de 65 appareils début 2024. Nous avons par conséquent actualisé nos objectifs de livraisons pour 2022", a déclaré Guillaume Faury, le président exécutif d'Airbus. Mentionnant "la situation géopolitique et économique générant de nouvelles incertitudes dans le secteur", il a assuré que "les équipes Airbus collaborent activement avec (leurs) fournisseurs et partenaires afin d'atteindre une cadence de production de 75 avions par mois d'ici à 2025, soutenue par une forte demande des clients". Durant les six premiers mois de l'année, Airbus a livré 297 avions commerciaux et réalisé un chiffre d'affaires de 24,8 milliards d'euros (+1% par rapport au premier semestre 2021) avec un bénéfice net de 1,9 milliard d'euros, en baisse de 15%.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisement

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Le groupe Airbus a du mal à décoller en 2022

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.