L’agence sanitaire de l’UE appelle à la vigilance concernant la pandémie

 

 


“Les données montrent qu’au cours des dernières semaines, il y avait une diminution du nombre total de cas et de décès liés à la COVID-19 en Europe”, a indiqué lors d’une conférence de presse Marco Cavaleri, responsable des Menaces sanitaires et de la Stratégie vaccinale de l’EMA.

“À l’approche de l’automne, nous devons cependant nous préparer à une nouvelle vague d’infections”, -t-il déclaré.

Le directeur de l’agence sanitaire, M. Cavaleri a souligné qu’un scénario similaire s’était déjà produit au cours des deux dernières années, et que la tendance à voir arriver une nouvelle vague à l’automne devrait revenir cette année.

M. Cavaleri a également insisté sur l’importance de suivre et de détecter les nouveaux variants de coronavirus.

“Le variant Omicron BA.5 est toujours le variant dominant en Europe. Nous devons rester vigilants quant à d’autres variants. Par exemple, la souche BA.4.6 se répand rapidement aux États-Unis, et a déjà été détectée en Europe. Le variant BA.2.75 est aussi préoccupant”, a-t-il affirmé.

“Ce qui est clair pour moi, et qui devrait ressortir clairement de l’exposé du Dr Cavaleri, c’est que nous considérons que la pandémie est toujours en cours en Europe”, a déclaré Steffen Thirstrup, médecin-chef de l’EMA.

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA a recommandé l’autorisation des vaccins spécifiquement adaptés aux sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron, en plus de la souche originale du coronavirus.  

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

unnamed - 2022-09-21T105427.609

L’agence sanitaire de l’UE appelle à la vigilance concernant la pandémie

    "Les données montrent qu'au cours des dernières semaines, il y avait une diminution du nombre total de cas et de décès liés à la COVID-19 en Europe", a indiqué lors d'une conférence de presse Marco Cavaleri, responsable des Menaces sanitaires et de la Stratégie vaccinale de l'EMA. "À l'approche de l'automne, nous devons cependant nous préparer à une nouvelle vague d'infections", -t-il déclaré. Le directeur de l'agence sanitaire, M. Cavaleri a souligné qu'un scénario similaire s'était déjà produit au cours des deux dernières années, et que la tendance à voir arriver une nouvelle vague à l'automne devrait revenir cette année. M. Cavaleri a également insisté sur l'importance de suivre et de détecter les nouveaux variants de coronavirus. "Le variant Omicron BA.5 est toujours le variant dominant en Europe. Nous devons rester vigilants quant à d'autres variants. Par exemple, la souche BA.4.6 se répand rapidement aux États-Unis, et a déjà été détectée en Europe. Le variant BA.2.75 est aussi préoccupant", a-t-il affirmé. "Ce qui est clair pour moi, et qui devrait ressortir clairement de l'exposé du Dr Cavaleri, c'est que nous considérons que la pandémie est toujours en cours en Europe", a déclaré Steffen Thirstrup, médecin-chef de l'EMA. Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a recommandé l'autorisation des vaccins spécifiquement adaptés aux sous-variants BA.4 et BA.5 d'Omicron, en plus de la souche originale du coronavirus.  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

[mailpoet_form id="1"]