La NASA planifie un voyage vers Mars

 

La course à l’espace, et dans un premier à la Lune, reprend mais ne concerne plus comme par le passé les grandes puissances mondiales, la compétition concerne désormais la NASA et Space X la société d’Elon Musk.

Si ce dernier a affirmé qu’il serait le premier à mener une mission habitée vers Mars, la NASA avance aussi pas à pas avec notamment un programme pour passer trente jours sur Mars. Cette mission se déroulerait entre fin 2030 et début 2040 et permettrait à l’être humain de faire ses
premiers pas sur Mars et d’en revenir. 


L’un des défis majeurs, au-delà de la technologie et des financements, reste la durée du voyage de l’ordre de 500 jours au regard de la
distance minimale entre la Terre et Mars en fonction de l’alignement des deux planètes.

Les astronautes arriveront sur Mars après avoir vécu des mois dans l’espace et avoir subi la microgravité qui semble provoquer selon les études une forme d’anémie. 
 
 

Ils devront ensuite passer par une phase de réacclimatation pour opérer dans la gravité partielle de Mars, d’un tiers celle de la Terre. La NASA émet l’idée que les astronautes puissent voyager dans un rover pressurisé la première partie de la mission pour résoudre le problème de la gravité. Kurt Vogel, directeur des architectures spatiales de la NASA  précise que la NASA permettra aux astronautes de se déplacer en rover avant
qu’ils soient suffisamment conditionnés pour enfiler les combinaisons spatiales, de marcher et ce, afin de maximiser les données en trente jours. 

Si rien de nouveau n’est encore définitif, la NASA imagine déjà pouvoir mettre à disposition un vaisseau pouvant servir d’habitat confortable pendant plusieurs mois et peut-être plusieurs années. Le vaisseau utiliserait une fusée à étage hybride utilisant à la fois une propulsion chimique et une
propulsion électrique, il serait composé de quatre astronautes dont deux continueraient jusqu’à la surface de Mars. Cette configuration rappelle les voyages Apollo vers la Lune qui étaient composé de trois astronautes dont deux foulaient le sol lunaire à chaque voyage.

 Il est également prévu qu’une mission robotique préalable livre vingt-cinq
tonnes de fournitures et de matériels qui seraient ainsi prêts et attendraient l’arrivée de l’équipage. 
 
Cette première livraison comprendrait notamment un véhicule ascensionnel
prêt à être utilisé par les deux premiers voyageurs pour quitter Mars et se remettre en orbite. La NASA s’est engagée à organiser dans un premier temps un atelier dès juin 2022 avec des partenaires de l’industrie et des universités américaines pour donner leur
avis sur cette première  ébauche qui va être amenée à évoluer d’ici le début de la mission, puis dans un second temps un atelier en juillet pour recueillir l’avis d’organisations internationales .

La NASA a aussi prévu une sorte de répétition générale
avec le programme Artemis qui va d’abord permettre de revenir sur la Lune dans les trois prochaines années.

https://fr.businessam.be/la-nasa-devoile-un-premier-programme-pour-une-mission-
habitee-vers-mars-mais-attend-un-feedback/
 
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisement

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisement

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisment

image (89)

La NASA planifie un voyage vers Mars

 

La course à l’espace, et dans un premier à la Lune, reprend mais ne concerne plus comme par le passé les grandes puissances mondiales, la compétition concerne désormais la NASA et Space X la société d’Elon Musk.

Si ce dernier a affirmé qu’il serait le premier à mener une mission habitée vers Mars, la NASA avance aussi pas à pas avec notamment un programme pour passer trente jours sur Mars. Cette mission se déroulerait entre fin 2030 et début 2040 et permettrait à l’être humain de faire ses
premiers pas sur Mars et d’en revenir. 

L’un des défis majeurs, au-delà de la technologie et des financements, reste la durée du voyage de l’ordre de 500 jours au regard de la
distance minimale entre la Terre et Mars en fonction de l’alignement des deux planètes.
Les astronautes arriveront sur Mars après avoir vécu des mois dans l’espace et avoir subi la microgravité qui semble provoquer selon les études une forme d’anémie. 
  
Ils devront ensuite passer par une phase de réacclimatation pour opérer dans la gravité partielle de Mars, d’un tiers celle de la Terre. La NASA émet l’idée que les astronautes puissent voyager dans un rover pressurisé la première partie de la mission pour résoudre le problème de la gravité. Kurt Vogel, directeur des architectures spatiales de la NASA  précise que la NASA permettra aux astronautes de se déplacer en rover avant
qu’ils soient suffisamment conditionnés pour enfiler les combinaisons spatiales, de marcher et ce, afin de maximiser les données en trente jours. 

Si rien de nouveau n'est encore définitif, la NASA imagine déjà pouvoir mettre à disposition un vaisseau pouvant servir d’habitat confortable pendant plusieurs mois et peut-être plusieurs années. Le vaisseau utiliserait une fusée à étage hybride utilisant à la fois une propulsion chimique et une
propulsion électrique, il serait composé de quatre astronautes dont deux continueraient jusqu’à la surface de Mars. Cette configuration rappelle les voyages Apollo vers la Lune qui étaient composé de trois astronautes dont deux foulaient le sol lunaire à chaque voyage.

 Il est également prévu qu’une mission robotique préalable livre vingt-cinq
tonnes de fournitures et de matériels qui seraient ainsi prêts et attendraient l’arrivée de l’équipage.  Cette première livraison comprendrait notamment un véhicule ascensionnel
prêt à être utilisé par les deux premiers voyageurs pour quitter Mars et se remettre en orbite. La NASA s’est engagée à organiser dans un premier temps un atelier dès juin 2022 avec des partenaires de l’industrie et des universités américaines pour donner leur
avis sur cette première  ébauche qui va être amenée à évoluer d’ici le début de la mission, puis dans un second temps un atelier en juillet pour recueillir l’avis d’organisations internationales .

La NASA a aussi prévu une sorte de répétition générale
avec le programme Artemis qui va d’abord permettre de revenir sur la Lune dans les trois prochaines années.

https://fr.businessam.be/la-nasa-devoile-un-premier-programme-pour-une-mission-
habitee-vers-mars-mais-attend-un-feedback/ 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisement

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisement

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

La NASA planifie un voyage vers Mars

Advertisment

[mailpoet_form id="1"]