La dengue tue plus de 300 personnes aux Philippines

 

 

L’état Philippin a enregistré 319 décès dus à la dengue cette année alors que les infections continuent d’augmenter pendant la saison des pluies, selon le ministère de la Santé (DOH).

Le DOH a enregistré 82.597 cas au 16 juillet, 106% de plus que les cas enregistrés à la même période l’année dernière, a déclaré le 2 août la secrétaire adjointe à la Santé Maria Rosario Vergeire, citée par les médias locaux.

Les résultats du DOH ont montré que la région centrale de Luzon a enregistré les cas les plus élevés avec plus de 13.000, suivie de la région centrale des Visayas avec près de 9.000 et de la région métropolitaine de Manille avec près de 7.000.

Maria Rosario Vergeire a ajouté que 10 des régions du pays d’Asie du Sud-Est “ont déjà dépassé le seuil épidémique au cours des quatre dernières semaines, du 19 juin au 16 juillet, trois zones affichant une augmentation soutenue au cours de la même période”.

La dengue est endémique aux Philippines. Les maladies infectieuses d’origine hydrique, y compris la dengue, culminent généralement au début de la saison des pluies de juillet à octobre en raison des conditions météorologiques fluctuantes, des inondations et de l’accumulation d’eau contaminée.

Dans les cas graves, la dengue peut provoquer des douleurs articulaires, des nausées, des vomissements, des éruptions cutanées, des problèmes respiratoires, des hémorragies et une défaillance des organes.

Les Philippines ont déclaré une “épidémie nationale de dengue” en août 2019 en raison d’un nombre croissant de personnes décédées de la maladie dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-08-04T130521.223

La dengue tue plus de 300 personnes aux Philippines

    L'état Philippin a enregistré 319 décès dus à la dengue cette année alors que les infections continuent d'augmenter pendant la saison des pluies, selon le ministère de la Santé (DOH). Le DOH a enregistré 82.597 cas au 16 juillet, 106% de plus que les cas enregistrés à la même période l'année dernière, a déclaré le 2 août la secrétaire adjointe à la Santé Maria Rosario Vergeire, citée par les médias locaux. Les résultats du DOH ont montré que la région centrale de Luzon a enregistré les cas les plus élevés avec plus de 13.000, suivie de la région centrale des Visayas avec près de 9.000 et de la région métropolitaine de Manille avec près de 7.000. Maria Rosario Vergeire a ajouté que 10 des régions du pays d'Asie du Sud-Est "ont déjà dépassé le seuil épidémique au cours des quatre dernières semaines, du 19 juin au 16 juillet, trois zones affichant une augmentation soutenue au cours de la même période". La dengue est endémique aux Philippines. Les maladies infectieuses d'origine hydrique, y compris la dengue, culminent généralement au début de la saison des pluies de juillet à octobre en raison des conditions météorologiques fluctuantes, des inondations et de l'accumulation d'eau contaminée. Dans les cas graves, la dengue peut provoquer des douleurs articulaires, des nausées, des vomissements, des éruptions cutanées, des problèmes respiratoires, des hémorragies et une défaillance des organes. Les Philippines ont déclaré une "épidémie nationale de dengue" en août 2019 en raison d'un nombre croissant de personnes décédées de la maladie dans ce pays d'Asie du Sud-Est.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *