La chute du mur de Berlin, une victoire de la démocratie

 

Le mur de Berlin a été une barrière idéologique autant qu’une barrière physique divisant la ville en deux. Pendant plusieurs décennies, le mur a été l’incarnation du conflit entre deux superpuissances et sa chute va provoquer de profonds changements. A la fin de la seconde guerre mondiale, l’Allemagne est divisée en quatre zones d’occupation, la zone soviétique à l’est et les zones américaine, anglaise et française à l’ouest.
 
Ces trois zones vont se réunifier et former la République fédérale d’Allemagne, ce qui va intensifier les tensions entre soviétiques et occidentaux. Les habitants de l’Est, contrôlé par les communistes, estimant avoir une meilleure vie à Berlin Ouest sont quelques 2,5 millions à passer à l’ouest au cours de la décennie qui suit la fin de la guerre.
 
Afin de mettre un frein à cet exode, les soldats est-allemands installent une barrière de barbelés longue de 50 kilomètres en plein cœur de Berlin au cours de la nuit du 12 août 1961, remplacée trois jours plus tard par un mur de béton. Selon le Docteur Paul Madorell, maître de conférence à l’université de Loughborough dans le Leicestershire, ce mur a constitué la meilleure publicité dont pouvait rêver les démocraties capitalistes.
 
Il a servi la propagande de l’Ouest et du côté occidental du mur, la population était libre d’inscrire tous les messages de son choix, renforçant encore son rôle de vitrine du monde occidental et lui permettant de devenir un symbole de la liberté pendant les 28 années de son existence.
 
A la fin des années 80, le paysage politique européen évolue et la population est-allemande rêve de plus de liberté, l’opposition politique est de plus en plus puissante et le gouvernement est-allemand tente d’apaiser les revendications en allégeant les règles pour passer de la RDA vers la RFA.
 
Le soir du 9 novembre 1989, l’un des porte-parole du gouvernement annonce par erreur que la nouvelle législation s’applique immédiatement quel que soit le point de passage entre les deux pays. Quelques heures plus tard, les gardes présents aux points de passage ne savent plus quoi face au nombre croissant de personnes souhaitant passer à l’ouest et à 22H45, ils ouvrent les barrières permettant à des dizaines de milliers d’est-allemands de se précipiter de l’autre côté du mur pendant une bonne partie de la nuit.
 
La chute du mur a eu de profondes conséquences, le vent de la liberté a conquis toute l’Allemagne puis le reste de l’Europe, l’Ouest n’avait plus besoin du symbole du mur pour permettre au modèle de libre-échange et de démocratie de s’imposer en Europe de l’Est. L’Union européenne a pu s’étendre et l’ensemble de l’Europe est devenu un grand espace capitaliste et démocratique.
 
Cet évènement a marqué les dernières heures de la guerre froide, les pourparlers pour la réunification de l’Allemagne démarrent peu après et le 3 octobre 1990, l’Allemagne de l’Ouest et de l’Est sont officiellement réunifiées après 45 ans de séparation.
https://www.facebook.com/TLHTV/videos/la-chute-du-mur-de-berlin-documentaire-toute-lhistoire/422540849529744/
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed - 2022-10-23T110643.499

La chute du mur de Berlin, une victoire de la démocratie

 
Le mur de Berlin a été une barrière idéologique autant qu’une barrière physique divisant la ville en deux. Pendant plusieurs décennies, le mur a été l’incarnation du conflit entre deux superpuissances et sa chute va provoquer de profonds changements. A la fin de la seconde guerre mondiale, l’Allemagne est divisée en quatre zones d’occupation, la zone soviétique à l’est et les zones américaine, anglaise et française à l’ouest.
 
Ces trois zones vont se réunifier et former la République fédérale d’Allemagne, ce qui va intensifier les tensions entre soviétiques et occidentaux. Les habitants de l’Est, contrôlé par les communistes, estimant avoir une meilleure vie à Berlin Ouest sont quelques 2,5 millions à passer à l’ouest au cours de la décennie qui suit la fin de la guerre.
 
Afin de mettre un frein à cet exode, les soldats est-allemands installent une barrière de barbelés longue de 50 kilomètres en plein cœur de Berlin au cours de la nuit du 12 août 1961, remplacée trois jours plus tard par un mur de béton. Selon le Docteur Paul Madorell, maître de conférence à l’université de Loughborough dans le Leicestershire, ce mur a constitué la meilleure publicité dont pouvait rêver les démocraties capitalistes.
 
Il a servi la propagande de l’Ouest et du côté occidental du mur, la population était libre d’inscrire tous les messages de son choix, renforçant encore son rôle de vitrine du monde occidental et lui permettant de devenir un symbole de la liberté pendant les 28 années de son existence.
 
A la fin des années 80, le paysage politique européen évolue et la population est-allemande rêve de plus de liberté, l’opposition politique est de plus en plus puissante et le gouvernement est-allemand tente d’apaiser les revendications en allégeant les règles pour passer de la RDA vers la RFA.
 
Le soir du 9 novembre 1989, l’un des porte-parole du gouvernement annonce par erreur que la nouvelle législation s’applique immédiatement quel que soit le point de passage entre les deux pays. Quelques heures plus tard, les gardes présents aux points de passage ne savent plus quoi face au nombre croissant de personnes souhaitant passer à l’ouest et à 22H45, ils ouvrent les barrières permettant à des dizaines de milliers d’est-allemands de se précipiter de l’autre côté du mur pendant une bonne partie de la nuit.
 
La chute du mur a eu de profondes conséquences, le vent de la liberté a conquis toute l’Allemagne puis le reste de l’Europe, l’Ouest n’avait plus besoin du symbole du mur pour permettre au modèle de libre-échange et de démocratie de s’imposer en Europe de l’Est. L’Union européenne a pu s’étendre et l’ensemble de l’Europe est devenu un grand espace capitaliste et démocratique.
 
Cet évènement a marqué les dernières heures de la guerre froide, les pourparlers pour la réunification de l’Allemagne démarrent peu après et le 3 octobre 1990, l’Allemagne de l’Ouest et de l’Est sont officiellement réunifiées après 45 ans de séparation. https://www.facebook.com/TLHTV/videos/la-chute-du-mur-de-berlin-documentaire-toute-lhistoire/422540849529744/
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[mailpoet_form id="1"]