La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

 

Le laboratoire Suisse Novartis déclare que la Chine sera son deuxième marché mondial d’ici à 2024. Novartis, le pharmaceutique suisse, a obtenu près de 90 approbations de nouveaux médicaments en Chine depuis 1987 et emploie plus de 8.000 personnes dans le pays.

Novartis s’attend à ce que la Chine devienne son deuxième marché mondial d’ici à 2024, alors qu’il prévoit de déposer 50 nouvelles demandes de médicaments sur le marché au cours des cinq prochaines années, a déclaré à Xinhua dans une interview exclusive le président du groupe Novartis (Chine).

Dan Brindle, président du groupe Novartis en Chine, a déclaré par liaison vidéo : “Novartis a plus de 36 ans d’histoire en Chine. Nous nous concentrons principalement sur la fourniture de médicaments innovants au marché chinois. Nous y avons également notre division de génériques Sandoz, qui apporte des génériques de haute qualité pour répondre aux besoins divers et non satisfaits en Chine”.

“Actuellement, la Chine est l’un de nos marchés les plus stratégiques au monde. Il se classe au troisième rang de notre chiffre d’affaires mondial. L’année dernière, nous étions parmi les entreprises à la croissance la plus rapide en Chine. Nous avons eu une croissance de 19 %, ce qui était vraiment très forte”, a-t-il affirmé.

Le laboratoire Suisse, Novartis a obtenu près de 90 approbations de nouveaux médicaments en Chine depuis 1987 et emploie plus de 8.000 personnes dans le pays. Son activité en Chine comprend les médicaments innovants de Novartis et Sandoz avec deux grandes installations de fabrication à Beijing et Guangdong, et des sites de recherche et développement (R&D) à Beijing, Shanghai et Jiangsu. Le siège social de Novartis en Chine est situé à Shanghai.

“Même cette année avec les défis de COVID-19, nous continuons à bien faire et à relever de nombreux défis sur le marché”, a fait remarquer M. Brindle. “Au premier trimestre, nous avons en fait enregistré une croissance de 16 %”, a-t-il précisé.

“Je me sens plutôt bien là où nous sommes. Nous avons eu huit nouvelles approbations et indications de médicaments l’année dernière. Je suis très optimiste quant à notre présence en Chine et vers où nous nous dirigeons. La Chine est déjà le deuxième plus grand marché pharmaceutique au monde”, a-t-il poursuivi.

Novartis est l’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde. Mardi, Novartis a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre, montrant la poursuite de la forte dynamique de ses principales marques de croissance tout en confirmant ses prévisions de groupe pour l’ensemble de l’année 2022. À l’échelle mondiale, Novartis compte environ 108.000 employés et ses produits touchent près de 800 millions de personnes.

Cependant, M. Brindle a souligné qu’il y avait encore beaucoup de potentiel inexploité et de nombreuses opportunités commerciales en Chine : “Sur la base de la démographie et de tout le reste, il y a encore beaucoup de besoins non satisfaits dans différentes régions du pays. C’est vraiment dans toute une gamme de domaines thérapeutiques, qu’il s’agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires et de tant d’autres. Nous nous engageons à faire avancer notre portefeuille plus rapidement pour le peuple chinois.”

“Au cours des cinq prochaines années, nous prévoyons d’introduire 50 nouveaux médicaments sur le marché, c’est-à-dire des médicaments et des indications. Nous pensons que la Chine sera notre deuxième plus grand marché au sein de Novartis d’ici à 2024.”

En 2021, le PDG du groupe, Vas Narasimhan, a déclaré à Xinhua que la Chine était une priorité absolue pour Novartis et que la société visait à doubler ses activités dans le pays d’ici à 2024 par rapport aux ventes de 2019.

“Les derniers mois ont certainement été difficiles, cela ne fait aucun doute. Mais je pense qu’en même temps, nous devons aussi le mettre en perspective”, a commenté M. Brindle.

Les restrictions liées à la COVID-19 à Shanghai se sont assouplies ces dernières semaines alors que le nombre de cas a commencé à baisser dans la plus grande ville et centre financier de Chine après un confinement de plus de deux mois. “Je pense que nous commençons à voir les choses commencer à revenir à la normale”, a-t-il affirmé.

“D’un point de vue politique, la Chine est très ouverte. Je pense que c’est l’un des gouvernements les plus ouverts d’esprit que j’ai rencontré dans le monde. Ils ne sont peut-être pas toujours d’accord avec notre opinion, mais ils en tiendront sûrement compte”, a déclaré M. Brindle.

M. Brindle a ajouté : “Je suis vraiment optimiste quant aux perspectives de l’industrie pharmaceutique innovante dans le pays.”

La logistique des approvisionnements en Chine se rétablit peu à peu après les confinements et les perturbations liées à la COVID-19. Quant à son évaluation actuelle de la situation, M. Brindle a déclaré : “Du point de vue de la chaîne d’approvisionnement, nous nous en sommes plutôt bien sortis (…) Heureusement, pour Novartis, nous avons une présence manufacturière significative dans le pays. Mais c’est aussi principalement pour le marché chinois. Nous n’avons vraiment pas été pris dans trop de complications mondiales liées aux confinements.”

Pour ce qui est de l’impact des pressions inflationnistes dans le monde sur les opérations et les prix de Novartis, M. Brindle a déclaré : “Jusqu’à présent, nous sommes en mesure de le gérer assez bien. Le gouvernement en ce moment en Chine est focalisé sur la question de l’inflation.”

“J’ai l’impression qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour le gérer. Jusqu’à présent, je n’ai pas vu de choses qui me causeraient des inquiétudes majeures, mais nous devons continuer à surveiller cela”, a-t-il ajouté.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisement

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisment

unnamed - 2022-07-24T102533.158

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

  Le laboratoire Suisse Novartis déclare que la Chine sera son deuxième marché mondial d'ici à 2024. Novartis, le pharmaceutique suisse, a obtenu près de 90 approbations de nouveaux médicaments en Chine depuis 1987 et emploie plus de 8.000 personnes dans le pays. Novartis s'attend à ce que la Chine devienne son deuxième marché mondial d'ici à 2024, alors qu'il prévoit de déposer 50 nouvelles demandes de médicaments sur le marché au cours des cinq prochaines années, a déclaré à Xinhua dans une interview exclusive le président du groupe Novartis (Chine). Dan Brindle, président du groupe Novartis en Chine, a déclaré par liaison vidéo : "Novartis a plus de 36 ans d'histoire en Chine. Nous nous concentrons principalement sur la fourniture de médicaments innovants au marché chinois. Nous y avons également notre division de génériques Sandoz, qui apporte des génériques de haute qualité pour répondre aux besoins divers et non satisfaits en Chine". "Actuellement, la Chine est l'un de nos marchés les plus stratégiques au monde. Il se classe au troisième rang de notre chiffre d'affaires mondial. L'année dernière, nous étions parmi les entreprises à la croissance la plus rapide en Chine. Nous avons eu une croissance de 19 %, ce qui était vraiment très forte", a-t-il affirmé. Le laboratoire Suisse, Novartis a obtenu près de 90 approbations de nouveaux médicaments en Chine depuis 1987 et emploie plus de 8.000 personnes dans le pays. Son activité en Chine comprend les médicaments innovants de Novartis et Sandoz avec deux grandes installations de fabrication à Beijing et Guangdong, et des sites de recherche et développement (R&D) à Beijing, Shanghai et Jiangsu. Le siège social de Novartis en Chine est situé à Shanghai. "Même cette année avec les défis de COVID-19, nous continuons à bien faire et à relever de nombreux défis sur le marché", a fait remarquer M. Brindle. "Au premier trimestre, nous avons en fait enregistré une croissance de 16 %", a-t-il précisé. "Je me sens plutôt bien là où nous sommes. Nous avons eu huit nouvelles approbations et indications de médicaments l'année dernière. Je suis très optimiste quant à notre présence en Chine et vers où nous nous dirigeons. La Chine est déjà le deuxième plus grand marché pharmaceutique au monde", a-t-il poursuivi. Novartis est l'une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde. Mardi, Novartis a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre, montrant la poursuite de la forte dynamique de ses principales marques de croissance tout en confirmant ses prévisions de groupe pour l'ensemble de l'année 2022. À l'échelle mondiale, Novartis compte environ 108.000 employés et ses produits touchent près de 800 millions de personnes. Cependant, M. Brindle a souligné qu'il y avait encore beaucoup de potentiel inexploité et de nombreuses opportunités commerciales en Chine : "Sur la base de la démographie et de tout le reste, il y a encore beaucoup de besoins non satisfaits dans différentes régions du pays. C'est vraiment dans toute une gamme de domaines thérapeutiques, qu'il s'agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires et de tant d'autres. Nous nous engageons à faire avancer notre portefeuille plus rapidement pour le peuple chinois." "Au cours des cinq prochaines années, nous prévoyons d'introduire 50 nouveaux médicaments sur le marché, c'est-à-dire des médicaments et des indications. Nous pensons que la Chine sera notre deuxième plus grand marché au sein de Novartis d'ici à 2024." En 2021, le PDG du groupe, Vas Narasimhan, a déclaré à Xinhua que la Chine était une priorité absolue pour Novartis et que la société visait à doubler ses activités dans le pays d'ici à 2024 par rapport aux ventes de 2019. "Les derniers mois ont certainement été difficiles, cela ne fait aucun doute. Mais je pense qu'en même temps, nous devons aussi le mettre en perspective", a commenté M. Brindle. Les restrictions liées à la COVID-19 à Shanghai se sont assouplies ces dernières semaines alors que le nombre de cas a commencé à baisser dans la plus grande ville et centre financier de Chine après un confinement de plus de deux mois. "Je pense que nous commençons à voir les choses commencer à revenir à la normale", a-t-il affirmé. "D'un point de vue politique, la Chine est très ouverte. Je pense que c'est l'un des gouvernements les plus ouverts d'esprit que j'ai rencontré dans le monde. Ils ne sont peut-être pas toujours d'accord avec notre opinion, mais ils en tiendront sûrement compte", a déclaré M. Brindle. M. Brindle a ajouté : "Je suis vraiment optimiste quant aux perspectives de l'industrie pharmaceutique innovante dans le pays." La logistique des approvisionnements en Chine se rétablit peu à peu après les confinements et les perturbations liées à la COVID-19. Quant à son évaluation actuelle de la situation, M. Brindle a déclaré : "Du point de vue de la chaîne d'approvisionnement, nous nous en sommes plutôt bien sortis (...) Heureusement, pour Novartis, nous avons une présence manufacturière significative dans le pays. Mais c'est aussi principalement pour le marché chinois. Nous n'avons vraiment pas été pris dans trop de complications mondiales liées aux confinements." Pour ce qui est de l'impact des pressions inflationnistes dans le monde sur les opérations et les prix de Novartis, M. Brindle a déclaré : "Jusqu'à présent, nous sommes en mesure de le gérer assez bien. Le gouvernement en ce moment en Chine est focalisé sur la question de l'inflation." "J'ai l'impression qu'ils font tout ce qu'ils peuvent pour le gérer. Jusqu'à présent, je n'ai pas vu de choses qui me causeraient des inquiétudes majeures, mais nous devons continuer à surveiller cela", a-t-il ajouté.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisement

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

La Chine devrait être un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.