La Bulgarie commence a se réveiller

 

La Bulgarie compte un peu moins de 7 millions d’habitants sur une superficie de 111 002 km2. Elle est située dans une région géographique stratégique entre l’Europe et le Moyen Orient qui lui procure des facilités d’accès aux marchés suivants:

La Bulgarie est loin d’être isolée malgré son positionnement géographique . Elle se situe à un carrefour important dans la région et tire profit de cette situation géographique particulière pour diversifier au plus ses échanges. Ajoutons à cela une multitude d’influences culturelles ayant laissé des traces et le pays se retrouve central dans les affaires entre pays des Balkans, tout en constituant un pont vers la Russie, la Turquie ou encore l’Union Européenne avec laquelle les échanges ne cessent de croître.

Sofia , la capitale est la zone économique la plus dynamique et qui compte plus d’1,5 Millions d’habitants, soit quasiment un quart de la population globale et compte pour une grande partie des investissements locaux comme étrangers. Sofia attire par ses prix de l’immobilier encore relativement bas, sa main d’œuvre compétente et ses infrastructures utiles. Les autres grandes villes sont Plovdiv, dans le centre du pays, comptant plus de 500 000 habitants et Capitale Européenne de la Culture 2019, ainsi que les deux ports de la mer Noire, Varna et Bourgas. Par le passé le pays a été fortement industrialisé avec un maillage sur l’ensemble du territoire, il est donc aussi facile d’envisager une implantation industrielle dans des villes de moindre envergure car les locaux et le personnel y sont aussi présents.

Malgré un certain retard  , les nouvelles technologies se sont développées  et la Bulgarie est aujourd’hui capable de rivaliser avec  ses voisins européens. La vitesse de connexion à Internet est parmi les plus rapides d’Europe et la couverture en réseaux mobiles et 4G comprend plus de 98% du territoire.

Apres son adhésion à l’Union Européenne en 2007, le pays est de plus en plus attractif pour les investissements étrangers. La Bulgarie a établi une parité monétaire avec l’euro et une stabilité macroéconomique grâce au fonctionnement sous le régime de la Caisse d’émission monétaire (1 euro = 1.95583 léva). En termes de modes de paiement, la Bulgarie est plutôt en avance par rapport à certains pays d’Europe de l’Ouest. Le chèque n’existe pas, ce qui constitue une importante sécurité pour l’investisseur.

De plus , le pays bénéficie du coût le plus compétitif de la main-d’œuvre dans l‘Union Européenne avec un SMIC horaire dépassant à peine les 4€ soit 286€ par mois, en vigueur à partir du 1er janvier 2019, et un salaire moyen net de 600€. La journée de travail est de 8h/jour, soit 40h/semaine. Les charges et les cotisations sociales sont parmi les plus basses de l’Union Européenne (environ 20%), soit environ 11% pour les charges patronales et 8% pour les charges salariales.

Le grand atout de la Bulgarie et le  pays dispose d’une main d’œuvre qualifiée et bon marché puisque le coût est l’un des plus faibles d’Europe. 68% de la population est active (25-64 ans) et environ 60% d’elle, parle au moins une langue étrangère. Autour de  2/3 des étudiants apprennent l’anglais ou l’allemand. De plus, environ 80% de la population active possède un diplôme d’enseignement secondaire ou supérieur.

Le Tourisme

La Bulgarie, comme la France, a depuis longtemps été une terre de tourisme. En ce sens, la fréquentation touristique bilatérale suit elle aussi une courbe ascendante. Entre 2010 et 2018, les touristes français en Bulgarie ont augmenté de 50000, à 203000 personnes, tandis que les touristes bulgares en France ont été multipliés par 5 sur la même période, à 148000. Ceci montre que l’intérêt des français pour la destination européenne la moins chère ne faiblit pas, tandis que la hausse du pouvoir d’achat des bulgares transforme la France en destination prioritaire.

 

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisement

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisment

image (96)

La Bulgarie commence a se réveiller

 

La Bulgarie compte un peu moins de 7 millions d’habitants sur une superficie de 111 002 km2. Elle est située dans une région géographique stratégique entre l’Europe et le Moyen Orient qui lui procure des facilités d’accès aux marchés suivants:

La Bulgarie est loin d’être isolée malgré son positionnement géographique . Elle se situe à un carrefour important dans la région et tire profit de cette situation géographique particulière pour diversifier au plus ses échanges. Ajoutons à cela une multitude d’influences culturelles ayant laissé des traces et le pays se retrouve central dans les affaires entre pays des Balkans, tout en constituant un pont vers la Russie, la Turquie ou encore l’Union Européenne avec laquelle les échanges ne cessent de croître.

Sofia , la capitale est la zone économique la plus dynamique et qui compte plus d’1,5 Millions d’habitants, soit quasiment un quart de la population globale et compte pour une grande partie des investissements locaux comme étrangers. Sofia attire par ses prix de l’immobilier encore relativement bas, sa main d’œuvre compétente et ses infrastructures utiles. Les autres grandes villes sont Plovdiv, dans le centre du pays, comptant plus de 500 000 habitants et Capitale Européenne de la Culture 2019, ainsi que les deux ports de la mer Noire, Varna et Bourgas. Par le passé le pays a été fortement industrialisé avec un maillage sur l’ensemble du territoire, il est donc aussi facile d’envisager une implantation industrielle dans des villes de moindre envergure car les locaux et le personnel y sont aussi présents.

Malgré un certain retard  , les nouvelles technologies se sont développées  et la Bulgarie est aujourd’hui capable de rivaliser avec  ses voisins européens. La vitesse de connexion à Internet est parmi les plus rapides d’Europe et la couverture en réseaux mobiles et 4G comprend plus de 98% du territoire.

Apres son adhésion à l’Union Européenne en 2007, le pays est de plus en plus attractif pour les investissements étrangers. La Bulgarie a établi une parité monétaire avec l’euro et une stabilité macroéconomique grâce au fonctionnement sous le régime de la Caisse d’émission monétaire (1 euro = 1.95583 léva). En termes de modes de paiement, la Bulgarie est plutôt en avance par rapport à certains pays d’Europe de l’Ouest. Le chèque n’existe pas, ce qui constitue une importante sécurité pour l’investisseur.

De plus , le pays bénéficie du coût le plus compétitif de la main-d'œuvre dans l‘Union Européenne avec un SMIC horaire dépassant à peine les 4€ soit 286€ par mois, en vigueur à partir du 1er janvier 2019, et un salaire moyen net de 600€. La journée de travail est de 8h/jour, soit 40h/semaine. Les charges et les cotisations sociales sont parmi les plus basses de l’Union Européenne (environ 20%), soit environ 11% pour les charges patronales et 8% pour les charges salariales.

Le grand atout de la Bulgarie et le  pays dispose d'une main d'œuvre qualifiée et bon marché puisque le coût est l'un des plus faibles d'Europe. 68% de la population est active (25-64 ans) et environ 60% d’elle, parle au moins une langue étrangère. Autour de  2/3 des étudiants apprennent l’anglais ou l’allemand. De plus, environ 80% de la population active possède un diplôme d’enseignement secondaire ou supérieur.

Le Tourisme

La Bulgarie, comme la France, a depuis longtemps été une terre de tourisme. En ce sens, la fréquentation touristique bilatérale suit elle aussi une courbe ascendante. Entre 2010 et 2018, les touristes français en Bulgarie ont augmenté de 50000, à 203000 personnes, tandis que les touristes bulgares en France ont été multipliés par 5 sur la même période, à 148000. Ceci montre que l’intérêt des français pour la destination européenne la moins chère ne faiblit pas, tandis que la hausse du pouvoir d’achat des bulgares transforme la France en destination prioritaire.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisement

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

La Bulgarie commence a se réveiller

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.