JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

 

Lors des JO de 2018, la France avait ramené 15 médailles (dont cinq en or) de Pyeongchang, un record.
À Pékin, la délégation tricolore, qui visait a minima un bilan identique, a glané 14 medailles.

Les Bleus n’ont pas fait mieux qu’à Pyeongchang. Alors qu’ils étaient 108 athlètes il y a quatre ans, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a resserré les rangs pour présenter à Pékin (Chine) une équipe de France plus compétitive. Les 88 sportives et sportifs, qui représentaient la France à l’occasion de ces Jeux olympiques d’hiver, avaient jusqu’au 20 février pour battre le record de médailles établi à Sotchi en 2014 (15 breloques) et égalé en Corée du Sud (avec cinq titres olympiques, contre quatre en Russie).

Ils n’auront pu qu’effleurer ce record. La délégation tricolore repart de Pékin avec 14 médailles, dont cinq en or, à la dixième position d’un classement des médailles dominé par la Norvège.

14 médailles, dont 5 en or
La délégation tricolore a ouvert son compteur, samedi 5 février, avec l’argent sur le relais mixte du quatuor de biathlètes Anaïs Chevalier-Bouchet, Julia Simon, Émilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet. Lundi 7 février, Johan Clarey sur la descente messieurs en ski alpin et Anaïs Chevalier-Bouchet sur l’individuel 15km en biathlon sont devenus vice-champions olympiques. Une moisson de médailles qui s’est poursuivie, le lendemain, avec l’argent de Tess Ledeux lors de l’épreuve du Big Air et le premier titre olympique de Quentin Fillon Maillet sur l’individuel 20km en biathlon. Mercredi 9 février, Chloé Trespeuch a apporté une nouvelle breloque en argent à la France lors de l’épreuve de snowboard cross.

Après deux journées blanches, Quentin Fillon Maillet a remis les Bleus sur les rails, samedi 12 février. Après l’argent en relais mixte et l’or en individuel, il s’est couvert d’argent sur le sprint. Seul métal manquant à la délégation tricolore, le bronze est arrivé, dimanche 13 février, avec Mathieu Faivre en géant et les fondeurs sur le relais 4x10km. Une mise en bouche avant le nouveau titre de “QFM”, cette fois sur la poursuite, faisant de lui le premier Français à remporter quatre médailles au cours d’une même édition des Jeux d’hiver.


Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sont aussi allés cueillir l’or. Très attendu, le couple de patineurs, malheureux médaillé d’argent, à Pyeongchang, s’est adjugé, records du monde à la clé, le seul titre qui manquait à son palmarès. De quoi ouvrir idéalement la dernière semaine de compétition. Seize ans après son dernier podium en relais, l’équipe de France masculine de biathlon a renoué avec la cérémonie des médailles, mardi 15 février. La bande à “QFM” est devenue vice-championne olympique de l’épreuve.

Mercredi 16 février, Clément Noël a raflé l’or en slalom, la troisième médaille du ski alpin tricolore à Pékin. Il a été imité, deux jours plus tard, par Justine Braisaz-Bouchet, couronnée sur la mass-start en biathlon. De quoi conclure la moisson française, qui repart de Chine avec cinq médailles d’or, sept en argent et deux en bronze.

 
 
close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisement

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisment

unnamed - 2022-02-16T163945.025

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

 

Lors des JO de 2018, la France avait ramené 15 médailles (dont cinq en or) de Pyeongchang, un record.
À Pékin, la délégation tricolore, qui visait a minima un bilan identique, a glané 14 medailles.

Les Bleus n'ont pas fait mieux qu'à Pyeongchang. Alors qu'ils étaient 108 athlètes il y a quatre ans, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a resserré les rangs pour présenter à Pékin (Chine) une équipe de France plus compétitive. Les 88 sportives et sportifs, qui représentaient la France à l'occasion de ces Jeux olympiques d'hiver, avaient jusqu'au 20 février pour battre le record de médailles établi à Sotchi en 2014 (15 breloques) et égalé en Corée du Sud (avec cinq titres olympiques, contre quatre en Russie).

Ils n'auront pu qu'effleurer ce record. La délégation tricolore repart de Pékin avec 14 médailles, dont cinq en or, à la dixième position d'un classement des médailles dominé par la Norvège.

14 médailles, dont 5 en or
La délégation tricolore a ouvert son compteur, samedi 5 février, avec l'argent sur le relais mixte du quatuor de biathlètes Anaïs Chevalier-Bouchet, Julia Simon, Émilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet. Lundi 7 février, Johan Clarey sur la descente messieurs en ski alpin et Anaïs Chevalier-Bouchet sur l'individuel 15km en biathlon sont devenus vice-champions olympiques. Une moisson de médailles qui s'est poursuivie, le lendemain, avec l'argent de Tess Ledeux lors de l'épreuve du Big Air et le premier titre olympique de Quentin Fillon Maillet sur l'individuel 20km en biathlon. Mercredi 9 février, Chloé Trespeuch a apporté une nouvelle breloque en argent à la France lors de l'épreuve de snowboard cross.

Après deux journées blanches, Quentin Fillon Maillet a remis les Bleus sur les rails, samedi 12 février. Après l'argent en relais mixte et l'or en individuel, il s'est couvert d'argent sur le sprint. Seul métal manquant à la délégation tricolore, le bronze est arrivé, dimanche 13 février, avec Mathieu Faivre en géant et les fondeurs sur le relais 4x10km. Une mise en bouche avant le nouveau titre de "QFM", cette fois sur la poursuite, faisant de lui le premier Français à remporter quatre médailles au cours d'une même édition des Jeux d'hiver.


Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sont aussi allés cueillir l'or. Très attendu, le couple de patineurs, malheureux médaillé d'argent, à Pyeongchang, s'est adjugé, records du monde à la clé, le seul titre qui manquait à son palmarès. De quoi ouvrir idéalement la dernière semaine de compétition. Seize ans après son dernier podium en relais, l'équipe de France masculine de biathlon a renoué avec la cérémonie des médailles, mardi 15 février. La bande à "QFM" est devenue vice-championne olympique de l'épreuve.

Mercredi 16 février, Clément Noël a raflé l'or en slalom, la troisième médaille du ski alpin tricolore à Pékin. Il a été imité, deux jours plus tard, par Justine Braisaz-Bouchet, couronnée sur la mass-start en biathlon. De quoi conclure la moisson française, qui repart de Chine avec cinq médailles d'or, sept en argent et deux en bronze.

  
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisement

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

JO 2022 : le bilan des médailles de l’équipe de France

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.