Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

 

Aucun siège n’avait été prévu pour la présidente de la Commission aux côtés du président du Conseil européen, Charles Michel, et du président turc, Recep Tayyip Erdogan. Une attitude scandaleuse avec l’arrogance  affichée du président turc envers une Europe sans âme .

Le geste d’Erdogan est prémédité , sa volonte d’afficher sa haine d’une Europe moderne ou la femme a sa place travaille , divorce , vote et devient l’egal de l’homme .
 
Erdogan ne le supporte pas car il y a eu plusieurs rencontres entre Recep Erdogan , Donald Tusk et Jean Claude Juncker  en 2015 , 2016 , 2017 et à chaque fois , trois fauteuils étaient prévus pour ces 3 hommes d’État.
 
De ce fait , il y a bien la volonte de rabaisser la “femme” , c’est une honte pour l’Europe et Charles Michel doit demissionner .
Son geste est impardonnable , il a joint la muflerie à la lâcheté .
 
C’est une faute politique majeure pour Louis Michel et Recep Erdogan .
 
Le «sofagate» scandalise d’abord à cause de la violence symbolique que recèle cette discrimination ostentatoire. Ensuite, il se produit dans un pays qui vient de se retirer de la – mal nommée – Convention d’Istanbul contre la violence à l’égard des femmes. Contempler Ursula von der Leyen ainsi rabaissée est d’autant plus embarrassant que cela se produit dans un bureau où trône encore le portrait de Mustafa Kemal Atatürk qui, en 1934, avait accordé le droit de vote aux femmes Turques.

 
Après des années d’acrimonies, ces mêmes Européens savaient que la rencontre avec Erdogan  serait compliquée . Ils ont choisi de se rendre en Turquie . En acceptant  ses règles et en oubliant une fois de plus de faire front commun.

En humiliant une femme devant une diplomatie de facade , l’Europe est tombee  de sa chaise et s’est pris les pieds dans le tapis Turque .

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisement

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisment

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

 

Aucun siège n’avait été prévu pour la présidente de la Commission aux côtés du président du Conseil européen, Charles Michel, et du président turc, Recep Tayyip Erdogan. Une attitude scandaleuse avec l'arrogance  affichée du président turc envers une Europe sans âme .

Le geste d'Erdogan est prémédité , sa volonte d'afficher sa haine d'une Europe moderne ou la femme a sa place travaille , divorce , vote et devient l'egal de l'homme .
 
Erdogan ne le supporte pas car il y a eu plusieurs rencontres entre Recep Erdogan , Donald Tusk et Jean Claude Juncker  en 2015 , 2016 , 2017 et à chaque fois , trois fauteuils étaient prévus pour ces 3 hommes d'État.
 
De ce fait , il y a bien la volonte de rabaisser la "femme" , c'est une honte pour l'Europe et Charles Michel doit demissionner .
Son geste est impardonnable , il a joint la muflerie à la lâcheté .
 
C'est une faute politique majeure pour Louis Michel et Recep Erdogan .
 
Le «sofagate» scandalise d’abord à cause de la violence symbolique que recèle cette discrimination ostentatoire. Ensuite, il se produit dans un pays qui vient de se retirer de la - mal nommée - Convention d’Istanbul contre la violence à l’égard des femmes. Contempler Ursula von der Leyen ainsi rabaissée est d’autant plus embarrassant que cela se produit dans un bureau où trône encore le portrait de Mustafa Kemal Atatürk qui, en 1934, avait accordé le droit de vote aux femmes Turques.

 
Après des années d’acrimonies, ces mêmes Européens savaient que la rencontre avec Erdogan  serait compliquée . Ils ont choisi de se rendre en Turquie . En acceptant  ses règles et en oubliant une fois de plus de faire front commun.

En humiliant une femme devant une diplomatie de facade , l'Europe est tombee  de sa chaise et s'est pris les pieds dans le tapis Turque .

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisement

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Erdogan gifle l’Europe et surtout les femmes

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.