Envision : un groupe chinois va investir 2 milliards dans les batteries électriques à Douai ?

unnamed - 2021-07-07T175712.576
MDS -C19 
 
 

ECONOMIE –  Emmanuel Macron a annonce dans le Nord l’implantation de cette usine sino-japonaise de batteries pour voitures électriques. Alors que le groupe va créer 1000 emplois d’ici à 2024, qui est ce groupe Chinois ?

Le président a annoncé un apport public de 200 millions d’euros pour accompagner les 2 milliards investis par le chinois Envision, partenaire de Renault dans les batteries, afin de créer une gigafactory à Douai.

Le projet, déjà défloré dans ses grandes lignes vendredi par le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand, aura deux phases : la construction du site entre 2022 et 2024 près d’usines Renault existantes dont les véhicules intègreront les batteries, puis une extension de la capacité de production à l’horizon 2030. En septembre dernier, le Journal du dimanche parlait déjà de cet industriel chinois. L’entreprise qui joue aux pères Noël a été créée il y a treize ans par Lei Zhang, un chef d’entreprise de Shanghai. Passionné par le développement durable, l’homme d’affaires a porté auparavant le costume de banquier à Londres, souligne Le quotidien Les Echos. 

Si le groupe chinois est méconnu du grand public, il est pourtant bien implanté au sein des professionnels du secteur associé par exemple à Total ou à Suez dans certains projets. La jeune pousse chinoise s’est rapidement développée, devenant un fabricant important d’éoliennes offshore. “Il s’est ensuite étendu sur les autres maillons de la chaîne de valeur en développant des services numériques (gestion intelligente des réseaux électriques, du stockage de l’électricité, etc.), un domaine clé en vue de la 5G”, continue le Journal du dimanche

Le rachat de la filiale de Nissan marque un tournant

Dans une interview visible sur le site de Business France, le patron d’Envision Energy, Lei Zhang, présente son entreprise et sa stratégie en France. Il évoque l’achat en 2016 de Velocita Energies, une entreprise française experte du développement, du financement, du déploiement et de l’exploitation des parcs éoliens, possédant un portefeuille de 450 MW de projets éoliens. “À ce jour, Velocita Energies a investi 300 millions d’euros dans le développement”, a ajouté le PDG fièrement. Et Envision ne s’arrête pas là puisqu’il continue les investissements stratégiques. 

Zhang Lei. Envision Group President

En 2020, Envision est classé n° 4 parmi les principaux fournisseurs d’éoliennes dans le monde et realise un chiffre d’affaires de 12 milliards de CA .

Envision est une entreprise mondiale de premier plan dans le domaine de la technologie de l’énergie intelligente, avec une grande expertise dans les plateformes numériques d’énergie, le développement de l’énergie éolienne et solaire, le stockage d’énergie et le vehicle to grid. Envision possède la plus grande plateforme IoT au monde, EnOS™, qui gère actuellement plus de 100 gigawatts d’actifs énergétiques dans le monde entier. Ayant son siège social à Shanghai, Envision a établi 8 centres d’innovation technologique mondiaux à Singapour, au Danemark, en Allemagne, aux États-Unis et au Japon. Le MIT Technology Review a classé Envision en tête des 50 entreprises les plus intelligentes de Chine en 2019.


Pour l’entreprise chinoise, tout s’accélère en 2018. Le groupe réalise un coup de maître en rachetant la filiale de Nissan – dont le constructeur nippon a conservé 20%- dédiée aux accumulateurs pour voitures électriques, AESC, rappelle le média spécialisé L’Usine NouvelleAvec cet achat, Envision se place parmi les mastodontes du marché de la fabrication de batteries. Mais l’entreprise chinoise ne veut pas s’arrêter là et souhaite faire grossir sa capacité. L’entreprise Envision possède trois usines au Japon, aux ­États-Unis et en ­Grande-Bretagne. “L’idée est bien sûr d’ouvrir l’éventail de clients. La société est ainsi sur les rangs pour approvisionner Jaguar-­Land Rover”, explique dans le JDD, Sylvie Ouziel, une des dirigeantes du groupe chinois.

close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisement

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisment

unnamed - 2021-07-07T175712.576

Envision : un groupe chinois va investir 2 milliards dans les batteries électriques à Douai ?

MDS -C19   

ECONOMIE -  Emmanuel Macron a annonce dans le Nord l'implantation de cette usine sino-japonaise de batteries pour voitures électriques. Alors que le groupe va créer 1000 emplois d'ici à 2024, qui est ce groupe Chinois ?

Le président a annoncé un apport public de 200 millions d’euros pour accompagner les 2 milliards investis par le chinois Envision, partenaire de Renault dans les batteries, afin de créer une gigafactory à Douai. Le projet, déjà défloré dans ses grandes lignes vendredi par le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand, aura deux phases : la construction du site entre 2022 et 2024 près d'usines Renault existantes dont les véhicules intègreront les batteries, puis une extension de la capacité de production à l'horizon 2030. En septembre dernier, le Journal du dimanche parlait déjà de cet industriel chinois. L'entreprise qui joue aux pères Noël a été créée il y a treize ans par Lei Zhang, un chef d'entreprise de Shanghai. Passionné par le développement durable, l'homme d'affaires a porté auparavant le costume de banquier à Londres, souligne Le quotidien Les Echos.  Si le groupe chinois est méconnu du grand public, il est pourtant bien implanté au sein des professionnels du secteur associé par exemple à Total ou à Suez dans certains projets. La jeune pousse chinoise s'est rapidement développée, devenant un fabricant important d'éoliennes offshore. "Il s'est ensuite étendu sur les autres maillons de la chaîne de valeur en développant des services numériques (gestion intelligente des réseaux électriques, du stockage de l'électricité, etc.), un domaine clé en vue de la 5G", continue le Journal du dimanche

Le rachat de la filiale de Nissan marque un tournant

Dans une interview visible sur le site de Business France, le patron d'Envision Energy, Lei Zhang, présente son entreprise et sa stratégie en France. Il évoque l'achat en 2016 de Velocita Energies, une entreprise française experte du développement, du financement, du déploiement et de l’exploitation des parcs éoliens, possédant un portefeuille de 450 MW de projets éoliens. "À ce jour, Velocita Energies a investi 300 millions d’euros dans le développement", a ajouté le PDG fièrement. Et Envision ne s'arrête pas là puisqu'il continue les investissements stratégiques.  Zhang Lei. Envision Group President En 2020, Envision est classé n° 4 parmi les principaux fournisseurs d'éoliennes dans le monde et realise un chiffre d'affaires de 12 milliards de CA . Envision est une entreprise mondiale de premier plan dans le domaine de la technologie de l'énergie intelligente, avec une grande expertise dans les plateformes numériques d'énergie, le développement de l'énergie éolienne et solaire, le stockage d'énergie et le vehicle to grid. Envision possède la plus grande plateforme IoT au monde, EnOS™, qui gère actuellement plus de 100 gigawatts d'actifs énergétiques dans le monde entier. Ayant son siège social à Shanghai, Envision a établi 8 centres d'innovation technologique mondiaux à Singapour, au Danemark, en Allemagne, aux États-Unis et au Japon. Le MIT Technology Review a classé Envision en tête des 50 entreprises les plus intelligentes de Chine en 2019. Pour l'entreprise chinoise, tout s'accélère en 2018. Le groupe réalise un coup de maître en rachetant la filiale de Nissan - dont le constructeur nippon a conservé 20%- dédiée aux accumulateurs pour voitures électriques, AESC, rappelle le média spécialisé L'Usine NouvelleAvec cet achat, Envision se place parmi les mastodontes du marché de la fabrication de batteries. Mais l'entreprise chinoise ne veut pas s'arrêter là et souhaite faire grossir sa capacité. L'entreprise Envision possède trois usines au Japon, aux ­États-Unis et en ­Grande-Bretagne. "L'idée est bien sûr d'ouvrir l'éventail de clients. La société est ainsi sur les rangs pour approvisionner Jaguar-­Land Rover", explique dans le JDD, Sylvie Ouziel, une des dirigeantes du groupe chinois.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisement

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Envision : un groupe chinois va investir  2  milliards dans les batteries électriques à Douai ?

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.