EN DIRECT – Covid-19 : 50 décès ces dernières 24 heures, moins de 13.000 personnes hospitalisées

CORONAVIRUS – Alors que le nombre moyen de décès constatés chaque jour en France est à la baisse depuis début mai, le nombre d’hospitalisations est repassé sous le seuil des 13.000 effectifs. Suivez les dernières infos sur l’épidémie.

France 
 

La pression continue de diminuer dans les hôpitaux, avec 1740 malades du Covid-19 en services de réanimation ce vendredi (-59), selon les chiffres de Santé Publique France. La France compte désormais 12.738 personnes hospitalisées (-376) en raison du Covid-19. On dénombre par ailleurs 50 décès en 24 h.

Du côté des contaminations, on a enregistré 2439 cas en 24 h, soit une moyenne sur sept jours de 2719 cas. C’est le nombre le plus bas depuis le 19 août alors que nous réalisons trois fois plus de tests qu’à l’époque. 

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 31.712.896 personnes ont reçu au moins une injection (soit 47,3% de la population totale et 60,4% de la population majeure) et 15.913.257 personnes ont reçu deux injections (soit 23,8% de la population totale et 30,3% de la population majeure). 17.847.833 de personnes ont un schéma vaccinal complet

Le variant Delta du coronavirus, responsable notamment d’un rebond des contaminations au Royaume-Uni, est toujours très “minoritaire” en France, mais en “augmentation” dans les données de surveillance, a indiqué vendredi Santé publique France. Lors d’une “enquête flash” de séquençage réalisée le 25 mai, ce variant initialement détecté en Inde a été retrouvé dans 1% des prélèvements, contre 0,2% lors de la précédente enquête, le 11 mai, a indiqué SPF dans son point hebdomadaire.

L’agence gouvernementale a dit suivre cette “diffusion croissante” du variant Delta avec “la plus grande attention, compte tenu de sa transmissibilité accrue (…), d’une possible augmentation de la sévérité de l’infection et de données préliminaires en faveur d’une efficacité vaccinale légèrement diminuée, surtout lors d’un schéma vaccinal incomplet”.

Pour le moment, le variant Alpha (dit britannique) confirme sa “prédominance”, avec 86,3% des 1.723 prélèvements séquencés lors de l’enquête “flash”, contre 5,6% pour le variant Beta (dit sud-africain) et 1,1% pour le variant Gamma (dit brésilien).

L’épidémie n’est pas terminée, nous ne sommes pas à l’abri d’un rebond ou d’une infiltration par un variant“, prévient Anne-Claude Crémieux sur Radio Classique. 

L’infectiologue à l’Hôpital Saint-Louis recommande une couverture vaccinale complète de 70% des adultes “pour avoir un bouclier pour faire face à ces variants.

Si la France, dans le cadre d’un accord de l’Union européenne, accepte sur son territoire les touristes américains cet été, qu’ils soient vaccinés ou non, la réciprocité n’est pas vraie. 

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, a cependant exprimé sa volonté que cela change. 

Selon de nouvelles données publiées par Santé publique France, 81,1% des résidents seraient vaccinés d’après ces estimations tandis que seulement 41,9% des professionnels des Ehpad sont vaccinés. 

La proportion de personnes ayant démarré un schéma de vaccination est donc plus faible parmi ces professionnels qu’au sein de la population générale : depuis la campagne de vaccination, 59,8% de la population majeure a reçu au moins une injection, selon le ministère de la Santé.

En Europe et dans le monde

PAYS-BAS

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé vendredi de nouveaux assouplissements des restrictions contre le Covid-19 aux Pays-Bas, où le port du masque restera obligatoire dans les transports publics et dans les collèges et lycées. La nouvelle série d’assouplissements entrera en vigueur le 26 juin, a déclaré Mark Rutte lors d’une conférence de presse.

À partir de cette date, le port du masque ne sera plus obligatoire partout où la distanciation sociale peut être respectée. Le gouvernement estime que cela n’est pas le cas dans les transports publics et les collèges et lycées. Les discothèques pourront rouvrir leurs portes à des clients testés négatifs au préalable. Les cafés et les restaurants seront autorisés à partir du 26 juin à  diffuser les matchs de l’Euro de football sur grands écrans à l’intérieur et à  l’extérieur, à condition que les clients puissent s’asseoir à 1,5 mètre les uns des autres.

“Les Pays-Bas font un grand pas” vers la vie sans restrictions, a déclaré le Premier ministre. Le gouvernement évaluera mi-août la possibilité d’abandonner les gestes barrières telles que la distanciation sociale.

65 CAS POSITIFS A LA COPA AMERICA AU BRÉSIL

Un total de 65 personnes ont été testées positives au Covid-19 depuis le début de la Copa America le 13 juin au Brésil, a annoncé vendredi la commission médicale du tournoi de football qui se tient jusqu’au 10 juillet au Brésil. Elle a précisé que 5.458 tests PCR ont été réalisés dont 5.393 se sont révélés négatifs et 65 positifs dont 46 parmi le staff des équipes, de l’organisation et du corps arbitral et 19 parmi les joueurs.

COVID EN AFRIQUE : L’OMS INQUIÈTE

La trajectoire des cas de Covid en Afrique est “très, très inquiétante”, a estimé vendredi le responsable des situations d’urgence à l’OMS, le docteur Michael Ryan, avec la diffusion de variants plus contagieux et un taux de vaccination dangereusement bas.

Selon les données collectées par l’OMS, il y a eu en Afrique 116.500 infections nouvelles lors de la semaine arrêtée au 13 juin, soit 25.500 de plus que la semaine précédente. Le docteur Ryan a souligné que vu dans son ensemble le continent ne semblait pas si mal loti, ne comptant que pour un peu plus de 5% des nouveaux cas enregistrés dans le monde la semaine dernière et pour 2,2% des décès. Mais dans certains pays les infections ont doublé et elles s’affichent en hausse de plus de 50% dans d’autres.

RUSSIE

Les élections législatives se tiendront en Russie sur trois jours, du 17 au 19 septembre, pour limiter la propagation du Covid-19, a annoncé vendredi la cheffe de la commission électorale, une mesure dénoncée par l’opposition comme facilitant les fraudes. “Ces trois jours garantiront une sécurité sanitaire pour la santé de nos concitoyens”, a affirmé Ella Pamfilova, citée par les agences de presses russes, ajoutant qu’il s’agissait de “l’option optimale”.

AUTRICHE

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé vendredi vouloir offrir un million de doses de vaccin contre le coronavirus aux pays des Balkans, à l’issue d’une conférence avec les dirigeants de cette région. “Nous allons livrer un million de doses de vaccins venus d’Autriche aux Balkans occidentaux à partir du mois d’août et d’ici à la fin de l’année”, a déclaré Sebastian Kurz aux journalistes. 

ASTRAZENECA

La bataille entre l’Union européenne et AstraZeneca se poursuit. Un juge belge a contraint le laboratoire pharmaceutique à livrer aux 27 pays 50 millions de doses de son vaccin anti-Covid, en trois étapes d’ici à fin septembre, sous peine de pénalités financières.

Le jugement, dont les principaux extraits ont été communiqués à la presse, a été accueilli favorablement par les deux parties. L’UE, qui n’a reçu que 30 des 120 millions de doses promises au 1er trimestre, réclamait que le complément de 90 millions lui soit versé au 30 juin, sous peine d’astreintes.

NIGER OUVERT

Les frontières terrestres du Niger, fermées depuis mars 2020 pour éviter la propagation du coronavirus, sont rouvertes depuis jeudi. Mais au risque d’être refusés à la frontière, les passagers arrivant dans le pays devront présenter un bulletin de test négatif au Covid-19 de moins de cinq jours.

MESURES FINANCIÈRES AU JAPON

La Banque du Japon a prolongé de six mois ses mécanismes exceptionnels facilitant les prêts aux entreprises face à la pandémie. Ses mécanismes de prêts aux entreprises mis en place depuis le printemps 2020 ont été prolongés jusqu’à fin mars 2022.

L’institution monétaire continue d’estimer que l’économie nippone, qui s’est contractée de 1% au premier trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, devrait se redresser avec la diminution graduelle de l’impact du Covid-19. Mais l’inflation devrait rester encore proche de 0% dans les prochains mois, selon elle.

MODE 

Ça y est, c’est la reprise, ou presque : la Chambre de la mode italienne a donné vendredi à Milan le top départ des défilés de la Fashion week masculine, dont certains retrouvent enfin leur public, sortant du carcan du format virtuel imposé par la pandémie.

La griffe italienne Armani avait été la première à annoncer le retour du public fin mai, après avoir été la première à y renoncer en février 2020, au début de la pandémie qui a frappé de plein fouet le pays. “J’ai peur, comme tout le monde, je crois”, avait alors expliqué le maestro Giorgio Armani, 86 ans. 

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

unnamed - 2021-06-18T171024.514

EN DIRECT – Covid-19 : 50 décès ces dernières 24 heures, moins de 13.000 personnes hospitalisées

CORONAVIRUS - Alors que le nombre moyen de décès constatés chaque jour en France est à la baisse depuis début mai, le nombre d'hospitalisations est repassé sous le seuil des 13.000 effectifs. Suivez les dernières infos sur l'épidémie.

France 
 
La pression continue de diminuer dans les hôpitaux, avec 1740 malades du Covid-19 en services de réanimation ce vendredi (-59), selon les chiffres de Santé Publique France. La France compte désormais 12.738 personnes hospitalisées (-376) en raison du Covid-19. On dénombre par ailleurs 50 décès en 24 h. Du côté des contaminations, on a enregistré 2439 cas en 24 h, soit une moyenne sur sept jours de 2719 cas. C'est le nombre le plus bas depuis le 19 août alors que nous réalisons trois fois plus de tests qu'à l'époque.  Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 31.712.896 personnes ont reçu au moins une injection (soit 47,3% de la population totale et 60,4% de la population majeure) et 15.913.257 personnes ont reçu deux injections (soit 23,8% de la population totale et 30,3% de la population majeure). 17.847.833 de personnes ont un schéma vaccinal complet Le variant Delta du coronavirus, responsable notamment d'un rebond des contaminations au Royaume-Uni, est toujours très "minoritaire" en France, mais en "augmentation" dans les données de surveillance, a indiqué vendredi Santé publique France. Lors d'une "enquête flash" de séquençage réalisée le 25 mai, ce variant initialement détecté en Inde a été retrouvé dans 1% des prélèvements, contre 0,2% lors de la précédente enquête, le 11 mai, a indiqué SPF dans son point hebdomadaire. L'agence gouvernementale a dit suivre cette "diffusion croissante" du variant Delta avec "la plus grande attention, compte tenu de sa transmissibilité accrue (...), d'une possible augmentation de la sévérité de l'infection et de données préliminaires en faveur d'une efficacité vaccinale légèrement diminuée, surtout lors d'un schéma vaccinal incomplet". Pour le moment, le variant Alpha (dit britannique) confirme sa "prédominance", avec 86,3% des 1.723 prélèvements séquencés lors de l'enquête "flash", contre 5,6% pour le variant Beta (dit sud-africain) et 1,1% pour le variant Gamma (dit brésilien). "L'épidémie n'est pas terminée, nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond ou d'une infiltration par un variant", prévient Anne-Claude Crémieux sur Radio Classique.  L'infectiologue à l'Hôpital Saint-Louis recommande une couverture vaccinale complète de 70% des adultes "pour avoir un bouclier pour faire face à ces variants." Si la France, dans le cadre d'un accord de l'Union européenne, accepte sur son territoire les touristes américains cet été, qu'ils soient vaccinés ou non, la réciprocité n'est pas vraie.  Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, a cependant exprimé sa volonté que cela change.  Selon de nouvelles données publiées par Santé publique France, 81,1% des résidents seraient vaccinés d'après ces estimations tandis que seulement 41,9% des professionnels des Ehpad sont vaccinés.  La proportion de personnes ayant démarré un schéma de vaccination est donc plus faible parmi ces professionnels qu'au sein de la population générale : depuis la campagne de vaccination, 59,8% de la population majeure a reçu au moins une injection, selon le ministère de la Santé. En Europe et dans le monde PAYS-BAS Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé vendredi de nouveaux assouplissements des restrictions contre le Covid-19 aux Pays-Bas, où le port du masque restera obligatoire dans les transports publics et dans les collèges et lycées. La nouvelle série d'assouplissements entrera en vigueur le 26 juin, a déclaré Mark Rutte lors d'une conférence de presse. À partir de cette date, le port du masque ne sera plus obligatoire partout où la distanciation sociale peut être respectée. Le gouvernement estime que cela n'est pas le cas dans les transports publics et les collèges et lycées. Les discothèques pourront rouvrir leurs portes à des clients testés négatifs au préalable. Les cafés et les restaurants seront autorisés à partir du 26 juin à  diffuser les matchs de l'Euro de football sur grands écrans à l'intérieur et à  l'extérieur, à condition que les clients puissent s'asseoir à 1,5 mètre les uns des autres. "Les Pays-Bas font un grand pas" vers la vie sans restrictions, a déclaré le Premier ministre. Le gouvernement évaluera mi-août la possibilité d'abandonner les gestes barrières telles que la distanciation sociale. 65 CAS POSITIFS A LA COPA AMERICA AU BRÉSIL Un total de 65 personnes ont été testées positives au Covid-19 depuis le début de la Copa America le 13 juin au Brésil, a annoncé vendredi la commission médicale du tournoi de football qui se tient jusqu'au 10 juillet au Brésil. Elle a précisé que 5.458 tests PCR ont été réalisés dont 5.393 se sont révélés négatifs et 65 positifs dont 46 parmi le staff des équipes, de l'organisation et du corps arbitral et 19 parmi les joueurs. COVID EN AFRIQUE : L'OMS INQUIÈTE La trajectoire des cas de Covid en Afrique est "très, très inquiétante", a estimé vendredi le responsable des situations d'urgence à l'OMS, le docteur Michael Ryan, avec la diffusion de variants plus contagieux et un taux de vaccination dangereusement bas. Selon les données collectées par l'OMS, il y a eu en Afrique 116.500 infections nouvelles lors de la semaine arrêtée au 13 juin, soit 25.500 de plus que la semaine précédente. Le docteur Ryan a souligné que vu dans son ensemble le continent ne semblait pas si mal loti, ne comptant que pour un peu plus de 5% des nouveaux cas enregistrés dans le monde la semaine dernière et pour 2,2% des décès. Mais dans certains pays les infections ont doublé et elles s'affichent en hausse de plus de 50% dans d'autres. RUSSIE Les élections législatives se tiendront en Russie sur trois jours, du 17 au 19 septembre, pour limiter la propagation du Covid-19, a annoncé vendredi la cheffe de la commission électorale, une mesure dénoncée par l'opposition comme facilitant les fraudes. "Ces trois jours garantiront une sécurité sanitaire pour la santé de nos concitoyens", a affirmé Ella Pamfilova, citée par les agences de presses russes, ajoutant qu'il s'agissait de "l'option optimale". AUTRICHE Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé vendredi vouloir offrir un million de doses de vaccin contre le coronavirus aux pays des Balkans, à l'issue d'une conférence avec les dirigeants de cette région. "Nous allons livrer un million de doses de vaccins venus d'Autriche aux Balkans occidentaux à partir du mois d'août et d'ici à la fin de l'année", a déclaré Sebastian Kurz aux journalistes.  ASTRAZENECA La bataille entre l'Union européenne et AstraZeneca se poursuit. Un juge belge a contraint le laboratoire pharmaceutique à livrer aux 27 pays 50 millions de doses de son vaccin anti-Covid, en trois étapes d'ici à fin septembre, sous peine de pénalités financières. Le jugement, dont les principaux extraits ont été communiqués à la presse, a été accueilli favorablement par les deux parties. L'UE, qui n'a reçu que 30 des 120 millions de doses promises au 1er trimestre, réclamait que le complément de 90 millions lui soit versé au 30 juin, sous peine d'astreintes. NIGER OUVERT Les frontières terrestres du Niger, fermées depuis mars 2020 pour éviter la propagation du coronavirus, sont rouvertes depuis jeudi. Mais au risque d'être refusés à la frontière, les passagers arrivant dans le pays devront présenter un bulletin de test négatif au Covid-19 de moins de cinq jours. MESURES FINANCIÈRES AU JAPON La Banque du Japon a prolongé de six mois ses mécanismes exceptionnels facilitant les prêts aux entreprises face à la pandémie. Ses mécanismes de prêts aux entreprises mis en place depuis le printemps 2020 ont été prolongés jusqu'à fin mars 2022. L'institution monétaire continue d'estimer que l'économie nippone, qui s'est contractée de 1% au premier trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, devrait se redresser avec la diminution graduelle de l'impact du Covid-19. Mais l'inflation devrait rester encore proche de 0% dans les prochains mois, selon elle. MODE  Ça y est, c'est la reprise, ou presque : la Chambre de la mode italienne a donné vendredi à Milan le top départ des défilés de la Fashion week masculine, dont certains retrouvent enfin leur public, sortant du carcan du format virtuel imposé par la pandémie. La griffe italienne Armani avait été la première à annoncer le retour du public fin mai, après avoir été la première à y renoncer en février 2020, au début de la pandémie qui a frappé de plein fouet le pays. "J'ai peur, comme tout le monde, je crois", avait alors expliqué le maestro Giorgio Armani, 86 ans. 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.