Covid-19 : Dans quelles régions est-il le plus présent ?

D.Mascret

France 3

France Télévisions

Dans quelles parties de la France le Covid-19 est-il le plus présent ? Faut-il se fier seulement au taux d’incidence de chaque région ? Le journaliste Damien Mascret répond sur le plateau de France 3.

Le Covid-19 n’est pas présent partout sur le territoire de la même façon : on observe des disparités régionales. “Si l’on regarde deux régions qui ont à peu près une incidence similaire, autour de 220 cas par 100 000 habitants, comme l’Occitanie, on voit que le territoire est en hausse des incidences et donc des hospitalisations”, note le médecin et journaliste France Télévision Damien Mascret, sur le plateau de France 3.

L’Occitanie en effet, avec 1824 personnes hospitalisées actuellement, est très proche du pic de la deuxième vague, où environ 2200 personnes étaient hospitalisées.

Un indicateur parmi d’autres

Ile-de-France : 5.342 hospitalisées et 57 décès en 24h

Grand Est : 2.947 hospitalisés et 65 décès en 24h

Hauts de France : 2.599 hospitalisés et 42 décès en 24h

Auvergne Rhône Alpes : 3.859 hospitalisés et 64 décès en 24h

Provence-Alpes Côte d'Azur : 3.349 hospitalisé et 72 décès en 24h

Bretagne : 711 hospitalisés et 9 décès en 24h

Normandie : 1385 hospitalisés et 20 décès en 24h

Nouvelle-Aquitaine : 1573 hospitalisés et 34 décès en 24h

Pays de la Loire : 1.039 hospitalisés et 15 décès en 24h

Occitanie : 1.860 hospitalisations et 29 décès en 24h

Centre-Val de Loire : 1.123 hospitalisés et 17 décès en 24h

Bourgogne-Franche-Comté : 1.824 hospitalisés et 32 décès en 24h

En Auvergne-Rhône-Alpes, “l’incidence est stable”, remarque le journaliste, même si elle reste haute, aux alentours de 220. Mais le nombre d’hospitalisation, lui, est largement inférieur au pic de la deuxième vague avec 3813 personnes hospitalisées en ce moment, contre environ 7000 il y a trois mois. Le taux d’incidence est donc un indicateur, parmi d'autres, pour déterminer le degré de présence du virus sur un territoire.

Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Covid-19 : Dans quelles régions est-il le plus présent ?



D.Mascret

France 3

France Télévisions


Dans quelles parties de la France le Covid-19 est-il le plus présent ? Faut-il se fier seulement au taux d’incidence de chaque région ? Le journaliste Damien Mascret répond sur le plateau de France 3.



Le Covid-19 n’est pas présent partout sur le territoire de la même façon : on observe des disparités régionales. “Si l’on regarde deux régions qui ont à peu près une incidence similaire, autour de 220 cas par 100 000 habitants, comme l’Occitanie, on voit que le territoire est en hausse des incidences et donc des hospitalisations”, note le médecin et journaliste France Télévision Damien Mascret, sur le plateau de France 3.


L’Occitanie en effet, avec 1824 personnes hospitalisées actuellement, est très proche du pic de la deuxième vague, où environ 2200 personnes étaient hospitalisées.


Un indicateur parmi d’autres




Ile-de-France : 5.342 hospitalisées et 57 décès en 24h

Grand Est : 2.947 hospitalisés et 65 décès en 24h

Hauts de France : 2.599 hospitalisés et 42 décès en 24h

Auvergne Rhône Alpes : 3.859 hospitalisés et 64 décès en 24h

Provence-Alpes Côte d'Azur : 3.349 hospitalisé et 72 décès en 24h

Bretagne : 711 hospitalisés et 9 décès en 24h

Normandie : 1385 hospitalisés et 20 décès en 24h

Nouvelle-Aquitaine : 1573 hospitalisés et 34 décès en 24h

Pays de la Loire : 1.039 hospitalisés et 15 décès en 24h

Occitanie : 1.860 hospitalisations et 29 décès en 24h

Centre-Val de Loire : 1.123 hospitalisés et 17 décès en 24h

Bourgogne-Franche-Comté : 1.824 hospitalisés et 32 décès en 24h



En Auvergne-Rhône-Alpes, “l’incidence est stable”, remarque le journaliste, même si elle reste haute, aux alentours de 220. Mais le nombre d’hospitalisation, lui, est largement inférieur au pic de la deuxième vague avec 3813 personnes hospitalisées en ce moment, contre environ 7000 il y a trois mois. Le taux d’incidence est donc un indicateur, parmi d'autres, pour déterminer le degré de présence du virus sur un territoire.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest