Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

unnamed (1)

La Corse a ete un très bonne élève en matière de vaccination mais à l’image de la Guadeloupe , la Martinique et Tahiti  et le flot incessant de  touristes ont fait augmenter les hospitalisations à la hausse. Il a fallu agir rapidement pour transférer des patients vers le continent .

Le personnel est à bout. Depuis plusieurs semaines, les services de réanimation de l’hôpital de Bastia sont saturés. “C’est épuisant au niveau psychologique d’assister à cette dégringolade”, confie Nicolas Mondielli, médecin responsable de l’unité Covid, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Les patients y sont en effet plus nombreux, mais aussi plus jeunes.

Parmi eux notamment, un homme de 48 ans est intubé depuis une quinzaine de jours. 75% de ses poumons ne répondent plus. “Ça donne des formes de Covid qui sont gravissimes, avec des patients qui ont de fortes chances de mourir, ce n’est pas du tout anodin d’être en réanimation”, alerte à son tour Erwan Aftisse, médecin dans ce même hôpital.

Selon le chef du pôle Urgences, le contexte estival a favorisé la propagation du virus : “Il y a peut-être eu des relâchements parce qu’on se savait vacciné pour beaucoup. Le fait aussi que c’est l’été, qu’il y a des brassages de populations, des fêtes. Je pense que pour le virus, ça a été une opportunité pour qu’il se développe”, analyse le Dr. André de Caffarelli.

 

La Corse était pourtant la région qui vaccinait le plus en avril, avant que la tendance ne s’inverse ces dernières semaines. Au 19 août, alors que l’île enregistrait un taux d’incidence de 407 pour 100.000 habitants, celle-ci présentait un retard vaccinal avec 66,89% de sa population ayant reçu au moins une dose, contre 76,58% en Bretagne. Chez les moins de 18 ans, beaucoup n’ont pas reçu la moindre dose, tandis que le grand centre de vaccination de Bastia vient de fermer ses portes, faute de candidat.

Ce retard se ressent dans les hôpitaux avec 90% des malades non-vaccinés. “J’ai été longue à prendre ma décision, c’est tout. J’aurais dû la prendre un mois plus tôt”, regrette une femme qui avait reçu une première dose, mais qui a attrapé le Covid quelques jours plus tard. Les équipes médicales s’attendent ainsi à ce que le nombre de patients continue de croître.

Louis Torronde -C19 Tamar news
22 Août 2021
close

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Share on
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisement

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisment

unnamed (1)

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

La Corse a ete un très bonne élève en matière de vaccination mais à l'image de la Guadeloupe , la Martinique et Tahiti  et le flot incessant de  touristes ont fait augmenter les hospitalisations à la hausse. Il a fallu agir rapidement pour transférer des patients vers le continent .

Le personnel est à bout. Depuis plusieurs semaines, les services de réanimation de l'hôpital de Bastia sont saturés. "C’est épuisant au niveau psychologique d’assister à cette dégringolade", confie Nicolas Mondielli, médecin responsable de l’unité Covid, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Les patients y sont en effet plus nombreux, mais aussi plus jeunes.
Parmi eux notamment, un homme de 48 ans est intubé depuis une quinzaine de jours. 75% de ses poumons ne répondent plus. "Ça donne des formes de Covid qui sont gravissimes, avec des patients qui ont de fortes chances de mourir, ce n’est pas du tout anodin d’être en réanimation", alerte à son tour Erwan Aftisse, médecin dans ce même hôpital. Selon le chef du pôle Urgences, le contexte estival a favorisé la propagation du virus : "Il y a peut-être eu des relâchements parce qu’on se savait vacciné pour beaucoup. Le fait aussi que c’est l'été, qu'il y a des brassages de populations, des fêtes. Je pense que pour le virus, ça a été une opportunité pour qu’il se développe", analyse le Dr. André de Caffarelli.   La Corse était pourtant la région qui vaccinait le plus en avril, avant que la tendance ne s'inverse ces dernières semaines. Au 19 août, alors que l'île enregistrait un taux d'incidence de 407 pour 100.000 habitants, celle-ci présentait un retard vaccinal avec 66,89% de sa population ayant reçu au moins une dose, contre 76,58% en Bretagne. Chez les moins de 18 ans, beaucoup n’ont pas reçu la moindre dose, tandis que le grand centre de vaccination de Bastia vient de fermer ses portes, faute de candidat. Ce retard se ressent dans les hôpitaux avec 90% des malades non-vaccinés. "J’ai été longue à prendre ma décision, c’est tout. J’aurais dû la prendre un mois plus tôt", regrette une femme qui avait reçu une première dose, mais qui a attrapé le Covid quelques jours plus tard. Les équipes médicales s'attendent ainsi à ce que le nombre de patients continue de croître.
Louis Torronde -C19 Tamar news
22 Août 2021
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisement

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Oh salut toi 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles dans votre boîte de réception, tous les jours.

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisement

Suis nous sur instagram!

Starbucks

Bulletin sanitaire de la Corse : D’excellent élève , elle est passée à très mauvais élève

Advertisment

Oh hi there 👋
It’s nice to meet you.

Sign up to receive latest news in your inbox, every day.